Le sabotier de Bethmale

Publié le 13 Août 2017

La légende

Elle est bien cruelle, la légende des sabots de Bethmale. En connaissez-vous une autre qui la passe en férocité amoureuse ? 
Moi, pas. 


L' amour coule dans les veines comme un rayon de miel, et sa divine caresse fait croire aux hommes que les dieux ont pitié, quelques secondes, de l'enfer de la terre. 
Mais parfois, ce rayon d'une vibrante douleur prend l'âcreté du fiel, pour devenir le pire des bourreaux. Dans le coeur humain sommeille un tigre. Aux heures troubles, le pardon n'est plus : le tigre se lève, griffes et dents en bataille, et la gueule du fauve se transforme en cercueil vivant, au service de celui ou de celle dont l'amour d'hier rencontre la haine d'aujourd'hui. 
Les Maures avaient conquis la Vallée. Le fils du chef, le plus beau garçon du pays des sables, l'était également pour les filles des vaincus sous le ciel pluvieux des Pyrénées. 

la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Traditions, #Arts et culture, #Ariège

Repost 0
Commenter cet article