La poésie en offrande

Publié le 4 Août 2017

mosaïculture de Montréal

mosaïculture de Montréal

Pour tout ce que je suis
Pour tout ce que tu es
Pour tout ce qu’ils sont
Et que nous voudrions être :
Parfois
Pour tout ce que j’ai
Pour tout ce que tu as
Pour tout ce qu’ils ont
Et qui parfois
Est bien trop….. bien trop
Pour tous ces bienfaits :
Le son mélodieux du ruisseau
Le chant de la hulotte
La douce caresse de la fougère
Le sourire du premier matin
L’abondance de l’assiette
Le lendemain joyeux
L’amitié la vie la pierre la rose
L’éveil des enfants l’envol des enfants
La future naissance
Pour l’amour qui brille et se cogne à la lune
Sa maîtresse
Pour le fruit la farine de maïs la tomate
Et la papa (la pomme de terre)
Pour l’enseignement
Pour l’espoir
Pour la gaieté et pour les larmes :
Parfois
Pour tout ce qui vit ce qui espère ce qui se
Souvient
Pour le toit le couvert et l’équilibre
Pour la beauté sauvage pour la vie qui s’accroche
Pour le sel le granite l’ardoise l’obsidienne l’opale et la topaze
Je te dis merci, Terre-Mère
Pachamama des peuples premiers
Que j’ai adoptée comme un oiseau blessé
Je te dis MERCI
Car on ne sait plus dire merci
Seuls les peuples originaires ont encore le respect
Seuls les peuples premiers savent encore ce qu’ils doivent
A la planète leur mère :
Elle
Malmenée
Maltraitée
Souillée
Violée
Volée
Pillée
Bradée
Saccagée
Etouffée
Défoncée
Monstrueusement dégradée par la cupidité
N’oubliez pas que sans elle
N’oubliez pas que sans elle…..
N’oubliez pas que sans ailes
L’oiseau ne peut voler.

Je t’offre
Mi compañera Pachamama
Cette offrande en forme de poésie
Certes
Je ne puis la brûler dans mon coquillage
Abalone
Certes elle ne peut partir en fumée
Et irriguer le propos de ta chair :
Mais elle peut se lire
Se partager
Se diffuser
Et donner l’idée prise à tes chers peuples originaires :

Dites MERCI à votre mère
C’est tout de même
La moindre des choses.

Carole Radureau (04/08/2017)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Kallawaya, #Savoirs des peuples 1ers

Repost 0
Commenter cet article

almanito 04/08/2017 13:40

Un poème/prière. Très beau. Par contre je n'aime pas trop les topiaires mais ça c'est une question de goût personnel, mais je reconnais le travail par contre.

caroleone 04/08/2017 14:23

Ce sont les mosaïcultures de Montréal, c'est créé exprès pour un événement , cette image remonte à au moins 3 ans. Cette scène représentant la terre-mère était très belle, j'ai bien aimé ainsi un berger avec ses moutons.