Eaux du petit matin

Publié le 12 Août 2017

La poésie qui chante l’eau
Celle qui chante la lente
Progression
Du flux de la vie
La poésie qui s’habille en nymphe
Qui veut se faire truite
Qui a décidé de conjuguer l’orthographe
Des menthes
Une à qui importe peu
La syntaxe et la rime le vers et l’alexandrin

Prendre le frais du ruisseau
Surfer sur le voile de l’eau
Libellule aux aguets
Deviner le dessous chic
De la rivière
Dans son petit matin imprévu
Mirer le message subtil
Etre le continuateur de sagesse

Les eaux du petit matin
Fraîcheur et volupté
Les eaux du petit matin
Valent tous les vins
Les eaux du petit matin
Energie et humour
Les eaux du petit matin
Un poème récité par un troubadour :
J’ai dans le cœur ton écho
J’ai dans la main
Ta main
J’ai dans le cœur
Ta vie
J’ai dans le cœur
Ton cours ton chant et la douce
Promesse
De tes propos.

Carole Radureau (11/08/2017)

By Achille Formis (1832-1906) - Dorotheum, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=22131936

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #L'eau

Repost 0
Commenter cet article

almanito 12/08/2017 14:53

C'est vrai que la poésie se moque des rimes, elle peut s'accommoder de tout tant que le poète est sincère, qu'il écrive, peigne, sculpte ou photographie. Seule l'émotion compte.

caroleone 12/08/2017 18:46

C'est mieux ainsi, les vers libres, et de mon côté l'anar poésie aime la liberté et quand je faisais des rimes, j'aime bien rimer d'ailleurs, cela lui coupait malgré tout le bout des ailes.