9 août, journée internationale des peuples autochtones

Publié le 9 Août 2017

9 août, journée internationale des peuples autochtones

C'est le 10e anniversaire de la déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones,

qui n'ont jamais été autant bafoués de par le monde.

Les peuples autochtones, indigènes, aborigènes, Premières Nations, peuples premiers, natifs, peuples originaires sont les descendants des premiers habitants d'une zone géographique à l'époque où des groupes de populations de cultures et d'origines ethniques différents sont arrivés et sont devenus prédominants par la conquête, l'occupation ou la colonisation.

En quelques chiffres ce qu'ils représentent de nos jours :

370 MILLIONS de personnes dans le monde

90 pays

5% de la population mondiale

150 à 200 millions en ASIE (70% de la population mondiale)

45 à 50 millions en AMERIQUE LATINE (dont le Mexique)

2 millions en OCEANIE

1.5 millions de  AMERIQUE DU NORD (sans le Mexique)

1.4 millions en AFRIQUE

1 million en RUSSIE

0.2 million dans l'ARCTIQUE

0.08 million en EUROPE

5000 cultures différentes

4000 langues différentes sur les 7000 parlées sur terre dont la plupart en danger d'extinction d'ici la fin du XXIe siècle

LES CHIFFRES

Les peuples autochtones ont des droits pour les protéger :

la déclaration des droits des peuples autochtones adoptée le 13 septembre 2007 par ONU ( et obtenue malgré l'opposition des EU, du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle Zélande)

Ils ont le droit à la réparation, à l'autodétermination.

La convention 169 de l'OIT les protège également mais elle n'est pas ratifiée par tous les pays.

Par exemple les France n'a pas ratifié cette convention ce qui est contradiction avec les principes d'égalité devant la loi du pays. La France faut-il le rappeler est responsable de peuples autochtones, en raison du fait qu'elle a colonisé des territoires, c'est le cas des amérindiens de Guyane.

Les peuples autochtones sont les héritiers d'une grande diversité linguistique, culturelle, de coutumes et de traditions ancestrales. Ils sont pour la plupart les descendants de grandes culturelles qui ont écrit l'histoire du monde.

Ils ont des points communs dans le monde

Les liens qu'ils entretiennent avec la terre ancestrale et l'environnement

Une culture religieuse animiste liée à la terre-mère

La volonté de préserver leur mode d'organisation, leurs valeurs culturelles, sociales et économiques, leur mode de vie tout simplement, traditionnel

Ils partagent les défis similaires liés à la reconnaissance , la protection de leurs droits fondamentaux, la reconnaissance de leurs territoires ancestraux, la démarcation de ces territoires, la non intrusion de multinationales sur leurs territoires, le respect de leur environnement et de leurs qualités de vie (eau, ressources alimentaires, air, terre, forêts)

Il est nécessaire que chaque peuple, dans le monde puisse faire valoir ces droits qui sont inscrits dans les lois, que soient respectés leurs droits ancestraux, que l'on cesse de coloniser leurs coutumes, leurs terres et leurs vies, il est nécessaire que chaque peuple puisse obtenir des réparations pour ce qu'il juge bon de réclamer, sachant que chaque action en justice est très longue, qu'il faut dès à présent les entreprendre.

Pour cela il est parfois nécessaire que nous autres, non autochtones, en compensation des dégâts occasionnés à ses cultures ancestrales qui nous ont permis de devenir des pays capitalistes, il est nécessaire de les aider si besoin et d'une façon ou d'une autre selon nos possibilités, en se mettant à leur service et non le contraire.

Je crois que c'est la moindre des choses et c'est ce que j'essaie de faire depuis une dizaine d'années maintenant sur ce blog.

Sur ce lien on peut suivre la chronologie du mouvement mondial autochtone

Sur ce lien on peut suivre les moyens d'action mis en oeuvre pour les peuples autochtones

Sur ce lien on peut suivre ce qui concerne le droit au territoire

Caro-Kinta

Rédigé par caroleone

Repost 0
Commenter cet article