Trump rencontre des dirigeants tribaux : Les serpents sortent pour brader les gens et le territoire

Publié le 13 Juillet 2017

Le 28 juin 2017, Donald Trump a rencontré des dirigeants tribaux à la Maison Blanche. Il leur a parlé de charbon et autres énergies sales (mais lucratives). Faits alternatifs.
Ci-dessous, traduction française d’un article publié le 3 juillet sur Censored News, et vidéo officielle de la Maison Blanche, sous-titrée en français.

 

WASHINGTON – 28 juin 2017. Le Président Donald Trump – utilisant la souveraineté tribale comme atout – dit qu’il va libérer des trésors de ressources naturelles en pays Indien – plus particulièrement le charbon.

“Nous aimons le pays Indien, n’est-ce pas?” dit Trump lors d’une table ronde avec dix dirigeants tribaux mercredi.

Trump dit qu’il vise maintenant “des sources de richesses non-exploitées.” Ceci alors qu’il vise le pays Indien pour plus d’exploitation minière, la suppression des protections de l’environnement, et plus de déchets nucléaires, comme dans le cas de Yucca Mountain.

Trump dit que son intention est de “faire entrer dans un âge d’or de la dominance énergétique des Américains.” Trump ignore délibérément les taux vertigineux de cancers et de maladies respiratoires en pays Indien, dus aux centrales au charbon et à l’extraction d’uranium de la Guerre Froide.

Trump pousse à l’exploitation des ressources du pays Indien, au moment où les Etats-Unis et les gouvernements des états poussent à voler les droits sur l’eau Indiens.

Trump, laissant de côté le long héritage de mort, de maladie, et de déportation brutale résultant des mines de charbon et des centrales au charbon sur des terres Indiennes, dit aux dirigeants Indiens à propos de l’extraction de charbon: “Ça a été drastiquement limité, le développement en a été restreint, et d’immenses réserves de charbon et d’autres ressources ont, d’une certaine manière, été arrachées de vos mains. Et nous allons voir à ce que ça change.”

A la fin de la table ronde, quelqu’un a demandé à Trump s’il croyait toujours que le changement climatique est un canular. Trump a mis fin à la réunion sans répondre à la question. (Voir vidéo ci-dessous)

Les dirigeants élus suivants étaient à la table ronde:

Le Président Alvin “AJ” Not Afraid, Tribu Crow
Le Président Luke Duncan, Tribu Ute
Le membre du Conseil Kevin Frost, Tribu Ute du Sud (assis à la droite de Trump)
Le Gouverneur Bill Anoatubby, Nation Chickasaw
Le porte-parole Lorenzo Bates, Conseil de la Nation Navajo
Le Président Herman Honanie, Tribu Hopi
Le Président Mark Fox, de la Nation Mandan, Hidatsa et Arikara
Le Chef Gary Batton, Nation Choctaw
Le Président Jo Anne Battise, Tribu Alabama-Coushatta
Le Président Aaron Payment, Tribu Sault Sainte Marie d’Indiens Chippewa

Repost 0
Commenter cet article