Etats-Unis : Les Gros Ventres ou Atsina

Publié le 18 Juillet 2017

 

image

Peuple autochtone du nord de l'Amérique vivant dans le Montana.

De nos jours ils sont installés dans la réserve de fort Belknap au sein de la communauté indienne de fort Belknap dans le Montana. Cette réserve est reconnue au niveau fédéral.

Cette communauté indienne a une constitution et des règlements ratifiés en 1935.

Le conseil tribal comùpte 4 membres élus Gros Ventres et 2 membres élus Assiniboines ainsi que 3 membres nommés.

Il y a 3682 membres

D'autres peuples vivent aussi dans cette réserve dont des Assiniboines et des Nakodas qui étaient autrefois les ennemis des Gros Ventres.

Autres nom : atsina, A'ani, A'aninin, Haaninin.

Langue : atsina de la famille des langues algonquiennes, presque éteinte.

Le terme gros ventre est utilisé par les français par erreur à partir de la langue des signes.

Ils étaient autrefois connus comme les Gros Ventres des Prairies alors que les Hidatsa étaient connues comme les Gros Ventres du Missouri.

réserves du Montana - By Map_of_Montana_highlighting_Gallatin_County.svg: David Benbennickderivative work: Babbage (talk) - Map_of_Montana_highlighting_Gallatin_County.svg, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12247091

camp Gros Ventres à Fort Belknap en 1906 - By Detroit Publishing Co. - This image is available from the United States Library of Congress's Prints and Photographs division under the digital ID cph.3b18705.This tag does not indicate the copyright status of the attached work. A normal copyright tag is still required. See Commons:Licensing for more information.العربية | čeština | Deutsch | English | español | فارسی | suomi | français | עברית | magyar | italiano | македонски | മലയാളം | Nederlands | polski | português | русский | slovenčina | slovenščina | Türkçe | українська | 中文 | 中文(简体)‎ | 中文(繁體)‎ | +/−, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=22852303

camp Gros Ventres à Fort Belknap en 1906 - By Detroit Publishing Co. - This image is available from the United States Library of Congress's Prints and Photographs division under the digital ID cph.3b18705.This tag does not indicate the copyright status of the attached work. A normal copyright tag is still required. See Commons:Licensing for more information.العربية | čeština | Deutsch | English | español | فارسی | suomi | français | עברית | magyar | italiano | македонски | മലയാളം | Nederlands | polski | português | русский | slovenčina | slovenščina | Türkçe | українська | 中文 | 中文(简体)‎ | 中文(繁體)‎ | +/−, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=22852303

By Edward S. Curtis - Library of Congress Prints and Photographs Division Washington, D.C. 20540 USA, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6231854

On pense qu'ils vivaient dans la région des Grands Lacs il y a 3000 ans, cultivant le maïs.

Avec les ancêtres des Arapahos ils formaient un peuple algonquien unqiue et grand vivant le long de la vallée de la rivière rouge dans le nord du Minnesota actuel et au Manitoba au Canada.

Ils étaient étroitement associés aux ancêtres des Cheyennes.

Dans l'histoire il existait 12 bandes indépendantes, chacune gouvernée par un chef.

Au début du 18e siècle la grande tribu se divise en 2 formant les Gros Ventres et les Arapahos.

Les Arapahos ainsi que les Cheyennes migrent vers le Montana sous la pression des Ojibwés.

Ensuite les Arapahos se déplacent vers le sud dans la région du Wyoming et du Colorado.

Les Cheyennes migrent avec les Gros Ventres et les Arapahos.

Au milieu du 18e siècle les Gros Ventres font l'acquisition de chevaux.

territoire d'origine des Gros Ventres- By User:Nikater - Own work by Nikater, submitted to the public domain. Background map courtesy of Demis, www.demis.nl., Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2152297

By Edward S. Curtis - This image came from The North American Indian by Edward S. Curtis. These images were published between 1907 and 1930.The digitization of this image was done by the Northwestern University Library, sponsored by the U.S. Library of Congress. Credits: Northwestern University Library, "The North American Indian": the Photographic Images, 2001., Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18805

Le premier contact avec des européens, documenté avec les Gros Ventres se fait en 1754 sur la rivière Saskatchewan.

Les épidémies de contact font des dégâts chez les peuples autochtones et les Gros Ventres n'y échappent pas.

En 1793 suite à des conflits avec des Cris et des Assiniboines, les Gros Ventres brûlent deux postes de commerce de la compagnie de la baie d'Hudson fournissant des armes à feu aux  tribus cries et Assiniboines.

En 1832 les Gros Ventres prennent contact avec l'explorateur allemand et naturaliste le prince Maximilien puis avec le peintre naturaliste Karl Bodmer qui peint des portraits d'eux dans le Montana.

Les Gros Ventres se joignent à la confédération des Pieds Noirs puis déménagent dans le centre nord du Montana et le sud du Canada.

En 1855 un traité est signé avec le gouvernement du territoire de Washington pour assurer la paix entre les EU et les tribus de la confédération des Pieds-Noirs, Flathead et Nez Percés. Les Gros Ventres signent le traité dans le cadre de la confédération des Pieds Noirs dont le territoire près de la zone de Three Fork est devenu un terrain de chasse commun pour les amérindiens Flathead, Nez Percés, Crow et Kootenai.

Le terrain de chasse commun au nord de la rivière Missouri devient la réserve indienne de fort Peck comprenant les Assiniboines et les Sioux.

En 1861 les Gros Ventres quittent la confédération des Pieds-Noirs, ils les combattent en 1867 et reçoivent une défaite.

 

image

En 1868 les EU établissent un poste commercial, Fort Browning près de l'embouchure du ruisseau Peoples on the Milk river pour les Gros Ventres et les Assiniboines. Le fort est abandonné en 1871.

En 1884 c'est la découverte d'or dans les montagnes Little Rocky et le début de la pression des mineurs et des compagnies minières qui obligent les tribus à céder des sections de montagnes en 1885.

Les jésuites arrivent ensuite à Fort Belknap en 1862 pour convertir les Gros Ventres au catholicisme.

En 1887 est établie la mission de St Paul établie au pied des montagnes de Little Rocky. De nombreuses cérémonies rituelles seront perdues au fil du temps après la création de cette mission.

En 1904 il ne reste que 535 membres de la tribu. Ils reprennent ensuite de la vigueur progressivement.

En 2012, 63 bisons américains du parc national de Yellowstone sont transférés dans la prairie de Fort Peck, dans la réserve indienne. C'est l'un des rares troupeaux génétiquement purs, non croisés avec d'autres ovins. Les amérindiens ont célébré le renouveau du bison depuis que le gouvernement et les chasseurs aient presque provoqué l'extinction de l'espèce un siècle avant.

Les Assiniboines et les Gros Ventres de la réserve de Fort Belknap reçoivent également une partie de ce troupeau.

source : wikipedia

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Montana, #Gros Ventres

Repost 0
Commenter cet article