Comment la pénurie de 3 vaccins s'est transformée en l'obligation de 11 vaccins

Publié le 20 Juillet 2017

Annoncée le 5 juillet par la ministre de la Santé, l’obligation des 11 vaccinations avant l’âge de 18 mois fait débat. La députée européenne Michèle Rivasi s’interroge sur la pénurie du vaccin DTP. Et propose des mesures pour rétablir la confiance des Français dans les vaccins.

 

......

Au cœur de son argumentaire, qui ne nie pas le fait que les vaccins sauvent des vies, la députée souhaite démontrer les carences de leur commerce. L’obligation de vaccination est considérée par la députée comme une « infantilisation des citoyens qui ne fait que renforcer la méfiance ». Elle juge également que la relation entre le gouvernement et l’industrie pharmaceutique « nécessite plus de transparence ». Enfin, les études liées aux effets secondaires des vaccins seraient « insuffisantes » pour sécuriser pleinement l’opinion. La présence de certains éléments en trop fortes quantités pose la question de la nocivité de certains vaccins, à l’instar des adjuvants aluminiques dans les vaccins disponibles sur le marché français, suspectés d’être à l’origine de cas de myofasciite à macrophages.

la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Santé, #Enfance

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article