Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)

Publié le 9 Juillet 2017

Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)
Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)

Un devoir de vacances en retard qui date de 2016 lors de mon séjour dans le pays catalan où j’accompagnais ma mère à sa cure à Amélie-les-bains.

Cotlliure en catalan est une commune des Pyrénées orientales en bordure de mer Méditerranée, sur la côte Vermeille. Elle est célèbre pour son site géographique , son patrimoine et son histoire.

Le torrent à l’entrée du port s’appelle le torrent du Dui (Douy en français). Il faut savoir que dans la région, les torrents ne coulent que lorsqu’il y a des pluies dans la région, le reste du temps ils sont souvent à sec et leurs lits peuvent éventuellement servir de parkings et de rues tout simplement.

Par contre quand il y a des orages, ils peuvent très facilement sortir de leurs lits.

Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)
Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)
Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)

L’église Notre-Dame des Anges de Collioure

Elle se situe dans le port.

Elle est de style gothique méridional, construite de 1684 à 1691. On la connaît grâce à son célèbre clocher entouré par la mer sur les 3 côtés.

Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)

Le château royal

On le cite déjà dans les textes en 673.

Le château et la ville appartiennent aux comtes de Roussillon, ensuite aux rois qui se succèdent en Roussillon.

De 1172 à 1276, il passe dans les mains des rois d’Aragon.

Ensuite jusqu’en 1343 il est aux mains des rois de Majorque puis il revient dans les mains des rois d’Aragon.

Entre 1242 et 1280 il est reconstruit lors du régime des rois de Majorque au détriment d’une maison templière qui y était accolée et il devient résidence royale.

Le commerce au temps des rois d’Aragon était important, on exportait des draps, de l’huile, du vin, on importait des épices, des tissus orientaux, des produits exotiques.

Après le mariage des rois catholiques Ferdinand V d’Aragon et Isabelle 1ère de Castille, Collioure et le Roussillon passent sous la domination de la monarchie espagnole.

De 1475 à 1481, la province est occupée par le roi de France Louis XI qui fait bâtir des fortifications à Collioure. La ville s’appelle alors St Michel. Les fortifications sont de nos jours dissimulées par les constructions postérieures.

Charles VIII qui succède à Louis XI rend le Roussillon à Ferdinand le catholique.

Son successeur est Charles Quint qui fait construire le fort St Elme sur une colline voisine.

En 1642 la ville est prise par les armées de Louis XIII, elle est annexée officiellement pas la France en 1659 par le traité des Pyrénées sous Louis XIV.

Le rôle stratégique de Collioure sera défini par Vauban qui veut en faire une ville de garnison. Il rase la vieille ville pour accroître le château , il fortifie le Pla de las Fourques (fort carré et fort rond) il réaménage les forts St Elme et le Mirador.

Le château royal est classé aux Monuments Historiques en 1922

Au cours du XIXe siècle la ville connaît un essor économique lié à l’expansion de la pêche, le succès des anchois de Collioure et de la période viticole.

Au début du XXe siècle le progrès économique s’essouffle.

Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)

La Retirada et les séquestrés de Collioure

En 1939 la défaite du camp républicain durant la guerre d’Espagne amène des centaines de milliers d’espagnols sur les routes de l’exil en France. C’est la Retirada. Les républicains espagnols sont parqués dans des camps aux dimensions largement sous-évaluées par les autorités françaises. Le château est utilisé comme camp disciplinaire pour y interner ceux qui sont considérés comme « dangereux ». certains communistes et des anarchistes sont internés dans un »camp spécial » à Collioure installé au Château et commandé par un ancien légionnaire. Un millier d’hommes passent par des camps comparables à celui-ci, comparables à un bagne où les prisonniers y sont traités comme des sous-hommes.

Le traitement réservé aux espagnols soulève l’indignation. Plus d’une centaine meurent en quelques mois.

Le camp ferme en décembre 1939. Les prisonniers sont alors transférés au camp du Vernet.

Une lecture pour cette partie de notre histoire :

Les séquestrés de Collioure, un camp disciplinaire au château royal en 1939 de Grégory Tuban

Le poète républicain espagnol Antonio Machado avait fait aussi la Retirada et arrive à Collioure pour y décéder quelques jours après son arrivée en 1939. On peut voir dans la ville la maison où il a brièvement vécu et le lieu où il est enterré.

Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)
Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)
Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)
Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)
Carte postale du pays catalan : Collioure (Cotlliure)

Le fort St Elme

C’est un fort militaire construit entre 1538 et 1552 sous Charles Quint à partir d’une tour de garde érigée au VIIIe siècle par les Maures. Le fort est classé en 1927 aux Monuments Historiques il abrite un musée avec des collections d’armes médiévales et renaissances.

Par Paul Signac — http://www.metmuseum.org/toah/hd/lafr/hod_1975.1.208.htm, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=489624

Par Paul Signac — http://www.metmuseum.org/toah/hd/lafr/hod_1975.1.208.htm, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=489624

Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France

Repost 0
Commenter cet article

almanito 09/07/2017 14:56

Quand Ferrat chantait Aragon: « Machado dort à Collioure /Trois pas suffirent hors d'Espagne/ Que le ciel pour lui se fît lourd /Il s'assit dans cette campagne /Et ferma les yeux pour toujours ».


Son frère a retrouvé un papier où Machado avait écrit ses derniers vers il y parlait de "ciel bleu aux couleurs de l'enfance". Collioure, indissociable de ce poète.

caroleone 09/07/2017 17:25

Oui c'est vrai, Machado est très représentatif de Collioure, pour autant ce n'est pas par rapport au temps qu'il a passé dans cette ville !
Je crois que pour ceux qui connaissent la triste histoire de la Retirada, il représente l'exode et la mort, le triste sort de ces républicains si mal accueillis par la France, ils représente déjà le migrant fuyant la dictature, l'être déraciné, le demandeur d'asile. les choses n'évoluent pas en bien dans notre pays à ce sujet.