Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)

Publié le 7 Juillet 2017

Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)

Par Pline — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1180141

Un devoir de vacances en retard qui date de notre séjour de 2015.

A 2 km du continent au large de Roscoff dans le département du Finistère, l’île de Batz (se dit ba) est accessible par un étroit bras de mer où règnent de violents courants.

En 15 minutes environs de traversée on accoste dans la baie de Kernoc’h autour de laquelle se concentrent le bourg et la station de sauvetage.

L’île est longue de 3.5 km et large d’un kilomètre. Elle compte 482 habitants.

Elle est entourée au nord par une ceinture de récifs, ce qui ne l’empêche pas de posséder 20 plages de sable fin.

Son climat est très doux, océanique, il bénéficie du gulf stream. Le jardin Georges Delaselle dont j’ai déjà fait un article profite de ce microclimat pour faire grandir ses palmiers et ses plantes exotiques.

Les cultures maraîchères

Le climat permet une culture maraîchère diversifiée et de qualité, l’île faisant partie de la ceinture dorée qui contribue à adoucir le climat en période hivernale (rareté du gel, précocité de la reprise de la période végétative au printemps).

L’insularité semble assez récente. D’après la légende, Pol Aurélien un moine évangélisateur gallois débarque sur l’île en 525, terrasse le dragon qui terrorisait les habitants au « trou du serpent », lui ordonne de se jeter dans les îlots et fait bâtie un monastère vers l’an 530.

Au XIe siècle, Hasting un chef viking qui pratique la traite des esclaves pour alimenter le marché de Dublin, fait de l’île de Batz une base avancée pour ses expéditions sur le continent.

Au XVIIIe siècle, les hommes de l’île sont marins, les femmes cultivent la terre.

Au début des années 1770, la disparition du maquereau inexpliquée provoque l’effondrement de la pêche et perturbe l’économie locale. Avant la Révolution alors l’île se tourne vers le maraîchage.

De nos jours on trouve 25 exploitants qui se partagent les 160 hectares dédiés à l’agriculture. La moitié de la production est vendue dans le circuit biologique. Les cultures principales sont les pommes de terre primeur, le chou-fleur mais selon les saisons on trouve des échalotes, du persil, du fenouil, des carottes, des salades.

La flottille de pêche comporte 2 chalutiers, la pêche est débarquée à Roscoff. Certains vendent sur l’île.

Les goémoniers continuent la récolte du goémon avec leur petit bateau muni d’un bras destiné à détacher dans la mer les algues laminaires.

L’église Notre-Dame du Bon-Secours

Elle se situe au centre du bourg, construite en 1873, elle abrite une statue de bois du 17e siècle de st Pol Aurélien mort dans l’île en 573 ainsi qu’une soierie orientale nommée tissu de st Pol lui ayant appartenu.

 

Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)

Le phare compte 210 marches, mesure 44 mètres et se dresse sur le point le plus élevé de l’île, c’est-à-dire 23 mètres d’altitude.

La récolte du goémon est un activité importante, selon les récits le goémon servait de bois de chauffage, les cendres mélangées servaient d’amendement, certaines cendres étaient dédiées au commerce agricole. Le goémon servait aussi de nourriture pour le bétail.

Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
vues sur Roscoff
vues sur Roscoffvues sur Roscoff
vues sur Roscoffvues sur Roscoff

vues sur Roscoff

Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)

La flore

Elle est surtout constituée de 650 espèces d’algues : chondrus, porphyre, oraline, sargasse, dulse. Les algues sont utilisées dans l’agriculture, la médecine, la cosmétologie, l’agroalimentaire, la thalassothérapie. De nombreuses d’algues sont protégées comme la crambe maritime, l’eryngium maritime, le criste marine.

Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)

La faune

De nombreux oiseaux se posent sur l’île : hérons, aigrettes, hirondelles de mer, cormorans, huitriers pie, grands gravelots.

Nous avons vu surtout des goélands et des mouettes.

Il y a de nombreux coquillages variés : turritelle, calliostome, littorine des rochers, bucarde épineuse.

Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
la merla mer
la merla mer

la mer

la pierrela pierre
la pierrela pierre
la pierrela pierre
la pierrela pierre

la pierre

Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)
Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)Carte postale de Bretagne : L’île de Batz (Enez-Vaz)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France

Repost 0
Commenter cet article

almanito 07/07/2017 15:33

Wouah wouah wouah que c'est beau tout ça et pris avec soin, tu l'aimes, ta Bretagne, ça se sent sur chaque image! Ca serait difficile de dire lesquelles on préfère! Un plus pour maman goéland nourrissant son petit, bravo, tu as le truc pour choper les oiseaux au bon moment, comme ceux de ton jardin, d'ailleurs.

J'espère que tu en as plein d'autres, je me régale :) merci Caro

caroleone 08/07/2017 10:31

J'ai un gros faible pour cette région mais c'est que j'y sens mes racines et puis je suis désolée aussi de l'avoir négligée toutes ces années alors qu'il y avait ici tout ce qui épanouit mon être et ma muse. La série sur le goéland est super en effet, j'ai eu de la chance de voir ça, j'adore quand je vois ça. Il me reste peu de sujets que j'avais en retard, mais tu verras que sur ces photos-là, en plein mois d'août, la canicule était bien loin !!