Mexique- Le passage de la tempête Beatriz dans l'Oaxaca laisse 7 morts et des milliers de sinistrés. Des enseignants en résistance demandent de l'aide

Publié le 5 Juin 2017

Isthme de Tehuantepec I Dans l'Oaxaca, après le passage de la tempête Beatriz, les pluies ont provoqué des inondations et des glissements de terrain, des routes brisées et des ponts paralysés. La protection civile de l'état rapporte 7 personnes mortes et l'Isthme de Tehuantepec trouve isolé par la route fédérale 190. Dans la microrégion d'Ozolotepec, District de Miahuatlán les enseignants en résistance demandent de l'aide devant la situation des communautés.

Le passage de la tempête Beatriz a laissé des routes détruites, un pont paralysé, quelques rivières débordées et des inondations qui affectent la côte oaxaquègne et l'Isthme de Tehuantepec, où des centaines d'habitants ont dû abandonner leurs logements pour se réfugier dans des lieux sûrs.

À travers la Coordination de Protection civile, le gouvernement de l'état a fait connaître que ce sont déjà sept personnes mortes par suite des effets du passage de la tempête Beatriz sur le territoire oaxaquègne.

Le journal El Impartial de l'Isthme rapporte qu'à Tequisistlán, le pont qui se trouve sur la voie fédérale 190 qui communique depuis l'Isthme de Tehuantepec avec la ville d'Oaxaca s'est effondré et la route Panaméricaine 190 à la hauteur de la communauté de San José de Gracia a souffert d'un glissement de terrain, avec lequel le passage a été interrompu.

Les rivières Tequisistlán, Tehuantepec, Los Perros, Malatengo et Ostuta, les principales de la région de l'Isthme sont au-dessus de leur niveau, les unes ont déjà débordé et le barrage Benito Juárez qui était à 15 pour cent de sa capacité, maintenant se trouve à 45 pour cent a informé Conagua .

A Juchitán, Salina Cruz, Tehuantepec et San Blas Atempa, des dizaine de familles ont été inondées, dans ces municipalités le Plan DN-III s'est appliqué et des hébergements se sont activés pour offrir une attention à la citoyenneté.

Dans la Septième, Cinquième, Neuvième et Huitième Section de la ville de Juchitán, environ 100 familles ont semblé affectées avec la pluie par l'accumulation d'eau qui tombe de la sierra mixe - zapoteca qui est le lieu où naît cet affluent. Les familles ont dû changer de maison et chercher un refuge avec des parents pour éviter de plus grandes affectations, car selon le pronostic du Système Météorologique National, les pluies vont continuer sur le territoire oaxaquègne.

Francisco Vásquez Jiménez, directeur du corps héroïque de Pompiers de Juchitán a signalé  a El Impartial que cinq hébergements temporels sont habilités à Juchitán et que par expérience d'occasions précédentes, environ 1500 familles semblent affectées car elles vivent sur la rive de la rivière Los Perros, dans la partie basse. La rivière Los Perros à Juchitán a déjà été déblayée par le personnel de Protection civile pour lui donner une fluidité, mais le niveau d'eau a augmenté et la rivière continue de grandir.

La coordination régionale de Protection civile de l'Isthme a aussi informé que dans la localité de San Blas Atempa des inondations ont été enregistrées dans la partie basse, donc ils ont dû les emmener dans des abris temporaires.

A Matías Romero, la rivière Malatengo a débordée causant des dégâts aux éleveurs et aux cultures à cause d'une grande quantité d'eau qui a envahi leurs parcelles.

Dans le port de Salina Cruz et Tehuantepec les familles affectées ont préféré se présenter aux refuges temporaires pour obtenir des aliments car dans leurs logements l'eau n'est pas descendue.

Sur la côte oaxaquègne, les dommages se situent dans la section 234 du tronçon Santa Cruz Huatulco - San Pedro Pochutla où se trouve fermée la circulation routière à la hauteur du pont de Coyula par la rupture de coteaux et la présence de roches dans la bande bitumineuse.

Les aéroports de Huatulco, de Puerto Escondido et de Ciudad Ixtepec ont relancé leurs vols de façon normale.

Jusqu'à présent une zone de prévention se maintient sous les effets de la tempête tropicale depuis Salina Cruz jusqu'à Puerto Escondido sur la côte oaxaquègne.

Des enseignants de la Direction d'Éducation Indigène en Résistance sollicitent un soutien. 

La municipalité de San Juan Ozolotepec du district de Miahuatlán a aussi semblé affectée après être resté isolée donc leurs autorités sollicitent une machinerie pour bouger l'avalanche de boue qui empêche le passage à la localité.

Le président municipal dans un document a déclaré que devant les fortes pluies de la tempête Beatriz, depuis le 29 mai, les agences et la municipalité sont isolées dans divers points de la section San-Domingo Ozolotepec à San Juan Ozolotepec.

La Direction d'Éducation Indigène en Résistance a émis un communiqué d'alerte devant la situation qu'ils vivent sous les effets de la tempête Beatriz et donc ils demandent de l'aide avec approvisionnement de vivres et d'eau.

Ici le texte du communiqué

Aux Chefs des Zones de Supervision Scolaire

Aux Représentants syndicaux de Direction.

Aux Surveillants Scolaires.

Aux Comités Exécutifs Délégations

Aux Compañeros d'Éducation Indigène.

Par ce média je suis permets de me diriger devant vous pour exposer ce qui suit.

Comme conséquence de la tempête tropicale “Beatriz“, les dommages jusqu'à ce moment sont innombrables et avec un fort impact dans la société en général.

Dans le cas particulier de la micro région d'Ozolotepec District de Miahuatlán nous avons été informés sur les dommages matériels à l'infrastructure éducative, aux logements, aux chemins et au manque de fourniture d'énergie électrique, en plus du manque de médicaments et d'aliments.

Ensuite nous listons les noms des communautés qui en ce moment affrontent les plus grandes difficultés :

* Agencia Santa Catarina Xanaguía appartenant à la municipalité de San Juan Ozolotepec.

* Agencia Santiago Lapaguía appartenant à la municipalité de San Juan Ozolotepec.

* Agencia San José Ozolotepec appartenant à la municipalité de San Francisco Ozolotepec.

* San Juan Guivini  appartenant à la municipalitéde San Francisco Ozolotepec.

Cabecera Municipal de San Francisco Ozolotepec.

Dans ce sens, nous vous demandons de créer un effort de solidarité pour soutenir les citadins de ces communautés et nos compañeros enseignants qui affrontent cette difficulté. Cette aide peut consister à amasser des vivres non périssables, de l'eau embouteillée, des médicaments, des vêtements, des couvertures et ce qui est possible comme donateurs.

L'intention consiste en ce que cette aide soit passée au moyen de la structure titulaire la Direction des Zones 08 de Miahuatlán de Porfirio Diaz. Pour cela, nous mettons à votre disposition les numéros de téléphone du Chef des Zones de Supervision Scolaire, du Représentant syndical de Direction respectivement et du Surveillant Scolaire de San Francisco Ozolotepec respectivement. (voir lien ci-dessous)

Sans autre sujet en particulier, je vous remercie infiniment pour votre attention au présent communiqué et à toute sa solidarité.

Ville de la Résistance le 3 Juin 2017

Fraternellement

Par la Direction d'Éducation Indigène en Résistance.

Maître Tomás Martínez García

Avec l'information du journal El Impartial de l'Isthme et Depuis Las Nubes

 

Traduction carolita d'un article paru dans Desinformémonos le 3 juin 2017 : 

Mexique- Le passage de la tempête Beatriz dans l'Oaxaca laisse 7 morts et des milliers de sinistrés. Des enseignants en résistance demandent de l'aide

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #PACHAMAMA, #indigènes et indiens

Repost 0
Commenter cet article