Le réseau international de soutien au Peuple Nation Mapuche au Chili manifeste son rejet devant l'assassinat des jeunes Mapuche Luis Marileo Cariqueo et Patricio González

Publié le 22 Juin 2017

Les Réseaux Européens de Soutien à la Résistance du Peuple Nation Mapuche, des organisations internationales en défense de l'environnement et des droits de l'homme et les personnes qui souscrivent à titre personnel, nous manifestons notre rejet devant l'assassinat brutal dans le dos des jeunes mapuche Luis Marileo Cariqueo et Patricio González effectué par le propriétaire d'un latifundio et ex-Carabinier, Ignacio Gallegos Pereira. En plus de notre inquiétude pour la Grève de la faim que maintiennent les Prisonniers politiques Mapuche des prisons de Temuco et d'Angol,

Nous dénonçons :

Que l'État chilien, dirigé par l'actuelle présidente Michelle Bachelet, continue de faire la sourde oreille aux demandes de récupération des territoires qui ont appartenu de tout temps au Peuple Nation Mapuche.

Que cette situation de violation systématique des Droits de l'homme du Peuple Nation Mapuche a permis qu'Ignacio Gallegos Pereira, puisse impunément tirer dans le dos des jeunes hommes qui sont allés s'entretenir avec lui, le samedi 10 juin à 17 heures, heure chilienne. à la recherche d'un cheval volé et de sa propriété que Gallegos aurait inscrite comme sienne.

Qu'Ignacio Gallegos Pereira, a une trajectoire de violation des droits de l'homme pendant la dictature de Pinochet, on le relie directement avec le cas “des égorgés“, donc la violence exercée contre les jeunes hommes qui ont essayé de dialoguer pour récupérer le cheval de sa communauté ne lui semble pas étrangère.

Que Luis Marileo Cariqueo en qualité de mineur mapuche, a souffert de la répression et de l'application de la loi antiterroriste, héritée de la Dictature Militaire, qui permet d'appliquer des jugements sans garanties de procès objectifs et avec des témoins protégés, pour criminaliser les justes revendications du Peuple Nation Mapuche.

Que Luis Marileo Cariqueo étant mineur a été accusé comme terroriste et fut emprisonné pendant 7 mois sans jugement juste. Pour exiger que le Service National de Mineurs (sename) se charge de la protection de ses droits pour l'accélération de son processus, il a dû faire une Grève de la faim de 41 jours avec d'autres jeunes hommes mapuche. Et c'est seulement après 3 ans de prison qu'il a obtenu la liberté sans charges. Ce qui démontre que ses droits de l'homme ont été transgressés depuis son enfance.

Que nous condamnons les violations des droits de l'homme et l'usage de la violence policière et paramilitaire sur les communautés mapuche, en particulier contre les plus vulnérables, enfants, femmes et personnes âgées; de cela, il y a une vaste information y compris à la Cour Interaméricaine des Droits de l'homme, de la CIDH. La preuve, le 14 juin, les Carabiniers du Chili ont forcé une école communautaire de Temucuicui en appliquant une action d'une force démesurée contre les êtres les plus vulnérables de la communauté. L'application de la violence policière a pour objectif de provoquer et de suite fonder l'accusation de crime prémédité envers les lutteurs sociaux mapuche, comme cela se passe jusqu'à présent.

Que nous rejetons la criminalisation que l'État chilien, les médias et les groupes de pouvoir du pays ont construite autour de la mobilisation légitime sociale et politique du Peuple Nation Mapuche, celle-ci en tant que claire stratégie de délégitimation face à l'opinion publique nationale et internationale; en permettant de justifier l'exécution physique et médiatique, comme dans le cas concret de l'assassinat de ces jeunes hommes, décontextualiser absolument la demande historique que ce peuple maintient, depuis l'instauration même de l'État chilien sur ses territoires, il y a 130 ans.

Que nous sommes indignés de savoir que les Prisonniers politiques Mapuche obtiennent seulement le respect pour leurs droits politiques, civils, économiques, sociaux et culturels dans leur situation de la prison aux dépens des grèves de la faim avec les graves conséquences que cela apporte pour leur santé physique et psychologique.

Que nous soutenons les justes demandes de Restitution Territoriale et d'Autonomie Politique que le Peuple Nation Mapuche demande ainsi que sa Résistance et le Contrôle Territorial comme garantie unique de survie et de projection en tant que peuple originaire.

Pour tout ce qui précède, NOUS EXIGEONS de l'État chilien :

 

• Un jugement objectif et la prison immédiate pour assassinat prémédité et avec trahison au responsable de la mort de Luis Marileo Cariqueo et de Patricio González. • La réponse aux justes demandes des Prisonniers politiques Mapuche en Grève de la faim dans les prisons de Temuco et d'Angol. • LA LIBERTÉ IMMÉDIATE pour tous / toutes les / Prisonniers/Prisonnières Politiques Mapuche emprisonnés par des montages judiciaires. • Des jugements justes en appliquant en première instance l'art. 10 de l'Accord 169 de l'OIT, qui établit que, en tant que personnes appartenant à des peuples autochtones, le type de sanction devra de préférence être différent de l'emprisonnement. • L'abrogation et l'élimination de l'application de la loi Antiterroriste et de Sécurité Intérieure de l'État sur des leaders sociaux et des politiques mapuche. • La restitution des territoires ancestraux au Peuple Nation Mapuche. • La démilitarisation du territoire mapuche.

SIGNATAIRES :

 

 

Commission Européenne des Droits Humains et Peuples Ancestraux (CEDHPA) Suède,

Comité de Soutien au Peuple Mapuche, Malmö, Suède,

Plateforme de Soutien au Peuple Mapuche, Madrid, Espagne,

Comité de Solidarité avec le Peuple Mapuche, Belgique,

Hayin Ray, Commission de Soutien aux Peuples Originaires du Chili, Genève, Suisse,

Comité pour les Mapuches, Rettigeheter,

Comité pour les Droits du Peuple Mapuche, Noruega. María Esperidion. María Jara,

Commission Ethique contre la Torture - Belgique, extérieur CECT,

Ana González, COMABE, (Comité de Solidarité Mapuche – Belgique)

RAPMO. Réseau de Soutien au Peuple Mapuche à Oslo, Norvège,

Herminia Queupumil. Réseau de Soutien Mapuche à Lausanne, Suisse,

Aso-Kimun, Suisse,

Réseau de Soutien Mapuche suisse,

Jorge Marín , Groupe des Amis de COMABE Rosario Railaf,

Réseau de Soutien au Peuple Mapuche,  Hollande,

Andrea Cotrena. Réseau de Soutien Mapuche en Belgique,
Association Mapuche, Gulamtun. Malm ö, Suède,

Coordination Mapuche de l'Europe (CME),
Collectif Trawun Barcelona, Espagne,

Comité pour les Droits Humains en Amérique latine CDHAL, Montréal, Canada,
Defenseure Internacionale pour le Droit des Peuples (DIDEPU), Suisse,

Commission de  Soutien aux Peuples Originaires du Chili, Suisse,
Collectif Abya Yala, Anticapitalistes du Sud à Paris, France,

Mapuche Suisse. Wiriwe. Mapuche Suisse,

Echo Mapuche, Italie,
 Ricardo Acuña, pensionnaire. Chili,

Marée Latino-américaine de Podemos, Espagne,
José Luis Linaza. Docteur et Professeur de l'Université Autonome de Madrid. Espagne,

Anticapitalistes. Frente Amplio Madrid, Espagne,

Terre et Liberté du Pérou, Madrid, Espagne,
Paraguay Résiste à Madrid et à Barcelone, Espagne,

Frente Amplio Toronto, Canada,
Frente Amplio Uruguay,

Frente Amplio Paris, France les Amis de la Terre,

Association Paix avec la Dignité Association Culturelle Maloka,

Base Espagne et Europe Centrale du Mouvement Autonomiste Resiste Madrid et Barcelone,

Place des Peuples (Madrid) Izquierda Unida, Madrid,

Terre et Liberté pour Arauco, Paris,
Womeninculture – Italie,

SOS Racisme ,
Portugal Rédaction de Vent du Sud,

Groupe Musical TROPICAUSICA,
Portugal Madrid 43 Ayotzinapa Y Retiemble Plate-forme de Solidarité avec le Congrès National Indigène du Mexique,
Frente Amplio Seattle.
Herson Huinca Piutrin,
Pablo Millalen,
Communauté d'Histoire Mapuche. Wajmapu, France,
Stefanie Pacheco Pailahual,
Communauté d'Histoire Mapuche. Wajmapu. Madrid.

Traduction carolita d'un communiqué paru sur le site Mapuexpress : 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Chili, #Répression, #Mapuche

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article