Le Crotoy entre terre et mer

Publié le 24 Juin 2017

le dimanche....la semaine la plage immense est à nous

le dimanche....la semaine la plage immense est à nous

Le Crotoy entre terre et mer

En baie de Somme, dans la région dite à présent les Hauts-de-France, dans l'arrondissement d'Abbeville et le département de la Somme, sur le rivage nord de la Manche en fond de baie se trouve la petite ville du Crotoy.

Sa plage de sable fin, exposée plein sud en a fait une station balnéaire d'où rayonnent de nombreuses occasions de visites de la région, le parc du Marquenterre, la baie et ses activités, le village de St Valery-sur-Somme, un réseau de pistes cyclables, le chemin de fer touristique.....

En parcourant le Crotoy, on a de nombreuses vues qui s'offrent à nous entre terre et mer, entre terroir et passé, entre présent et instant.

Ci-dessous la 1ère partie : 

Le Crotoy entre terre et mer

Les cabines de plage

Elles sont originales car toutes identifiées grâce à de petits tableaux représentant un oiseau de la baie. Il y a 90 cabines qui sont en location.

Le Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et mer

La table d'orientation

On y a une vue sur le panorama de la baie de Somme. Il est situé sur une vieille tour médiévale. Une vieille meule est encore visible dans le bac à sable devant l’hôtel Les Tourelles.

Le Crotoy entre terre et mer
place devant les tourelles et pin"candélabre"place devant les tourelles et pin"candélabre"

place devant les tourelles et pin"candélabre"

jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama
jolies maisons - diaporama

jolies maisons - diaporama

toiturestoitures

toitures

Le Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer

L'église St Pierre

La tour façade est du XIIIe siècle
L’intérieur de l’église est décoré de statues de saints invoqués par les marins et leurs familles, de maquettes de bateaux ex-voto. Une œuvre d’art remarquable est un retable du XVe siècle qui provient d’une abbaye démantelée à la Révolution et représentant des scènes de la vie de St Honoré, évêque d’Amiens au Vie siècle. L’église échappe à l’incendie de 1799. La tour abrite deux vieilles cloches, une de 1641 qui pèse 700 kg qui a été électrifiée et sonne la volée et le tintement, l’autre porte le nom de Françoise et date de 1643.

sur la gauche

sur la gauche

Le phare

Le phare du Crotoy, moderne fait face à la mer, derrière la table d’orientation. Il a été allumé en 1948 et remplace l’ancien phare qui avait été construit en 1851 et détruit en 1944.

port de plaisance
port de plaisance

port de plaisance

Le port de pêche

Les bateaux de pêche de nos jours n’entrent plus dans le port de pêche du Crotoy où autrefois les femmes de marins vendaient les produits de la pêche de leurs époux sur les quais. La flottille crotelloise doit accoster au Tréport à 40 km de là à cause de l’ensablement de la baie et du port.

Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer
poissonnerie

poissonnerie

Les écluses

Elles sont réalisées en 1865 pour palier à l’ensablement de la baie suite au détournement de la Somme. 4 à 5 heures après la pleine mer, les portes s’ouvrent et libèrent l’eau à courant très fort provoquant un effet de chasse d’où le nom de « bassin de chasse ». ce qui évite aux eaux de stagner et l’accumulation des déchets.

Le Crotoy entre terre et mer

Le ramassage des coques

Il est très réglementé et interdit aux particuliers. La semaine où nous étions en vacances, c'était le tour du Crotoy de ramasser les coques. Ici le matin à 7 heures. Le lendemain jour de marché, nous pensions en trouver sur des étals ou chez les poissonniers.....aucunes !! En me renseignant auprès d'une poissonnière on a appris que toutes la récolte partait directement en Espagne (sans passer par la case Rungis même)....apparemment c'est l'Espagne qui s'est placée et ce pour en faire des conserves !! Adieu la paëlla avec des coques fraîches !!

on approche des zones de coques
on approche des zones de coques

on approche des zones de coques

Les vestiges du château

Quand le seigneur de St Valery fait fortifier la ville, le comte de Ponthieu en rivalité fait édifier une forteresse au Crotoy vers 1150. La construction est imposante, formée d’un carré flanqué d’une grosse tour ronde aux quatre angles, entourée d’un fossé s’emplissant d’eau de mer. Le château avait un gouverneur choisi parmi la noblesse du pays. Le château malmené par les guerres incessantes est détruit en 1674 suivant les clauses du traité d’Aix la Chapelle de 1668. Jeanne d’Arc y séjournera en 1430 juste avant d’entreprendre la route qui la mènera à Rouen et au bûcher.

ce qu'il reste des remparts
ce qu'il reste des rempartsce qu'il reste des rempartsce qu'il reste des remparts

ce qu'il reste des remparts

Le calvaire des marins

Ce calvaire situé quai Léonard, surplombant la plage est dédié aux hommes péris en mer dans l'exercice de leur fonction ou au service militaire. Chaque année à la fête St Pierre le premier dimanche de juillet a lieu un hommage.

Le Crotoy entre terre et mer
Le Crotoy entre terre et merLe Crotoy entre terre et mer

Le château d’eau

Il date de 1937 et a été agrémenté en 2000 dune fresque colorée représentant les principales activités et métiers de la baie.

château d'eau et la gare, mais c'est pour un autre article !!
château d'eau et la gare, mais c'est pour un autre article !!

château d'eau et la gare, mais c'est pour un autre article !!

Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Allons bon, c'est quoi cette maladie?
C
Pour l'instant je n'ai encore vu aucun spécialiste, ça évolue depuis l'hiver dernier. Ce serait une allergie au froid ou eczéma (urticaire) dû au froid. Sur le bateau quand on regardait les oiseaux je n'ai pas senti tout de suite que ça me grattait et en descendant, toutes les zones qui avaient été exposées au froid étaient super rouges, et là, j'ai eu des boutons. C'était la 1ère fois que j'avais des boutons. Ça disparaît dès que la peau n'est plus en contact avec le froid. Maintenant cela m'arrive même quand je lave des légumes dans de l'eau trop froide. ça gratte pas mal mais en se raisonnant, on peut ne pas se gratter. Tout le monde se moquait de moi quand je disais que j'avais ça sauf mon dernier fiston car il était là à chaque fois que cela m'est arrivé. Mais maintenant comme ça évolue vite, chacun a pu voir le truc.....ce n'est pas très sortable c'est clair.
A
Quelle balade, rien ne t'a échappé de cette ville qui a un charme fou. J'envie la plage qui pour un dimanche est loin d'être bondée! J'espère que tu as fait trempette;)
C
C'est sympa en effet, surtout à cette saison, très tranquille en semaine....on a mis les pieds dans l'eau en marchant le matin très tôt à marée basse, les pieds dans la vase aussi parce que c'est rigolo et ça nous rappelle ce que l'on faisait quand j'étais petite dans le Calvados quand la mer descendait.
On partait de bonne heure, comme cela pas de risque de chaleur ni de risque de sable qui s'envole dans les yeux avec le vent. Ma mère était super contente ainsi, elle marchait beaucoup mieux pieds nus sur la plage et dans la vase que sur les trottoirs où souvent les gens la bousculent car elle est instable. et les trottoirs sont souvent défoncés ou étroits...c'est assez rageant de voir l'impatience des gens avec les personnes âgées ou qui ont des difficultés à se déplacer. Je pense que c'est cela qui lui faisait plaisir, à deux on peut le faire , que toute seule elle n'avait pas pensé le faire. Et moi la baignade et la bronzette, je déteste ça, et depuis que j'ai développé une autre connerie de maladie, pas grave mais chiante, je ne supporte plus du tout ce qui est froid (air, temps, eau)......ça promets même pour la suite.