L’interdiction de l’exploitation minière métallique au Salvador : une première mondiale

Publié le 2 Juin 2017

Fin mars, le Salvador, par un vote historique a été le premier pays au monde à bannir toute exploitation de métaux sur son territoire. Si cette loi s’inscrit dans un contexte particulier, elle participe également de questionnements mondiaux et rouvre le débat sur les enjeux et impacts de l’activité minière.

Le mercredi 29 mars dernier, à une très grande majorité, l’Assemblée nationale du Salvador a voté une loi interdisant toute forme d’exploitation de mines de métaux, tels que l’or et l’argent, ainsi que l’usage de cyanure, de mercure et d’autres métaux utilisés dans ce type d’extraction. Cette loi marque la fin de toute activité des transnationales du secteur dans le pays. Les quelques 300 familles engagées dans l’exploitation minière artisanale ont, quant à elles, un délai de deux ans pour mettre fin à leur activité. S’il existe, de par le monde, des moratoires sur l’exploitation minière, par exemple dans certaines provinces de Philippines, dans plusieurs municipalités de Tolima, en Colombie, et sur tout le territoire du Costa Rica, cette loi n’en constitue pas moins une première mondiale.

la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Salvador, #pilleurs et pollueurs

Repost 0
Commenter cet article