Guatemala : Le développement ne peut se faire qu’en respectant les droits humains et les droits environnementaux

Publié le 8 Juin 2017

Le 9 juin 2017, Jimmy Morales, président de la République du Guatemala, participera au Forum économique international sur l’Amérique latine et les Caraïbes, organisé par la Banque interaméricaine de développement, le Ministère de l’Économie et des finances français et le Centre de développement de l’OCDE à Paris.

En écho à la thématique du forum « Repenser la mondialisation pour un développement inclusif et pour la jeunesse », les organisations signataires expriment leur profonde inquiétude en ce qui concerne le modèle de développement économique choisi par l’actuel gouvernement guatémaltèque.

Basé sur l’imposition de mégaprojets miniers, pétroliers, hydroélectriques et de monoculture, et soutenu par un État dont la CICIG a mis en évidence les pratiques de clientélisme et de corruption, ce modèle de développement est à l’origine de nombreuses violations des droits humains.

la suite du communiqué : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Guatemala, #Droits humains

Repost 0
Commenter cet article