Comment aider les abeilles (adresse à ceux qui ont envie que les choses changent dans le bon sens)

Publié le 27 Juin 2017

Comment aider les abeilles (adresse à ceux qui ont envie que les choses changent dans le bon sens)

 

......Et qui n'ont pas voté pour une raison ou une autre pour ceux qui soutiennent le capitalisme mondial et ses multinationales.

Comme vous le savez, ce n'est pas nouveau, les choses vont mal pour nos amies les abeilles.

On pollue leurs lieux de travail, on pollue leurs lieux de vie, on leur colle un tas de produits chimiques sur la figure, en plus le climat se détraque ce qui ne fait pas vraiment avancer les choses avec le cocktail pesticides/chaleur excessive.

La production de miel de 2016 est la pire année de récolte en France avec un recul de 33.5 %.....les choses vont vite en ce moment. On a le pied dedans, quoi !

Vous avez dû entendre parler ces derniers jours de la polémique du tout nouveau gouvernement concernant l'interdiction des néonicotinoides tueurs d'abeilles. Le ministre de l'agriculture dont j'ai oublié le nom (d'ailleurs l'ai-je su un jour ?) avait dit sur les ondes qu'il voulait revenir sur l'interdiction partielle en France. Evidemment, comment être surpris par ce gouvernement, on pourrait en faire déjà un roman et ça rime en plus.

Alors, notre chevalier Hulot, le roi de la hulotte est monté au créneau et à dit : "Pas touche" !

Quand il est question de la vie humaine, ça ne passera pas !!

No pasaran néonicotinoides !! a dit Hulot la fronde.

Sauf que dans son discours, on a cru déceler qu'il parlait de néonicotinoide et non de néonicotinoides en général ce qui, à mon avis nous réserve des surprises.

Alors, le 1er ministre dont j'ai oublié le nom (d'ailleurs l'ai-je su?.....) s'est plié semble-t'il a cette sage décision, qui me parait en même temps la solution désespérée du moindre mal à l'heure actuelle, vu que peu de pays ont adopté des mesures conséquentes et que l'Europe elle-même cette bonne-mère avance à tout petits pas. Faudrait pas pousser les multinationales dans les orties, surtout qu'elles ne sont pas bio non plus !!

Mais nous zaut', à notre petit niveau, que peut-on faire pour soutenir les abeilles ?

Parce que je pense que chacun de nous à un petit peu de pouvoir, et surtout beaucoup de bonne(s) volonté(s).

En dehors de soutenir les pétitions et de voter pour la vie cela va de soit.

Et bien, tout d'abord je pense qu'il faut consommer plus de miel.

Mais oui, y'en a encore keujvoudis, et pas du miel de mierda coupé avec de l'eau ou je ne sais quoi, qui vient des antipodes !

Non, du bon miel de chez nous, de chez vous, du miel local quoi.  ICI  des adresses 

Ca c'est le 1er point.

Le deuxième point, ce serait de planter pour ceux qui ont un petit jardinet, des espèces mellifères, pourquoi ne pas leur offrir même un champ de fleurs ? Ou une haie fleurie ?

On peut faire cela à chaque saison sauf pour l'hiver évidemment.

Dans mon jardin, je surveille ce qu'aiment les abeilles et comme j'ai beaucoup de plantes aromatiques et médicinales, cela fait longtemps que je constate comme elles aussi les aiment. C'est joindre l'utile à l'agréable parce qu'avec un petit champ de cosmos, vous ravirez les abeilles et vos yeux mais vous ne ravirez pas vos papilles gustatives dans la vinaigrette.

Mais il y a aussi les herbes que la pensée unique appelle mauvaises et qui sont de petits délices pour nos amies : les trèfles, la luzerne, le pissenlit entre autres.

Le romarin, la lavande, le lilas, le troène, le seringat, le framboisier, les bruyères etc.....

Vous pouvez y aller sans problème.

Dans les arbres on a le tilleul, le châtaignier, le cerisier, le noisetier, juste pour vous citer des exemples (vous voyez chacun peut y trouver son compte).

Un 3e point consiste à agrémenter le second point en permettant que nos petites fleurs mellifères poussent le mieux possible et soient le plus naturelles possibles. En ne traitant pas avec des produits chimiques, en utilisant si possible des produits naturels comme les purins et si l'on traite, bien peser le pour et le contre (c'est comme pour la santé humaine, on doit toujours peser le pour et le contre avant une intervention).

Ensuite dans la mesure du possible où l'on a un jardin il faut aménager un point d'eau, celui-ci sera aussi utile dans la mesure où avec notre petit jardin d'eden, on va attirer de nombreux zoziaux. Bon, je ne crâne pas parce que chez nous il y a un grand plan d'eau, nommé marigot, et là, viennent se désaltérer nombre de bestioles et je dois parfois faire des sauvetages d'insectes qui ont bu avec trop de zèle (pourtant il n'y a pas trop de courant dans le marigot quoique). Je me pose donc pas la question de l'eau, je ne suis pas fane de piscine mais je lui trouve cette qualité-là !!

J'aimerais bien inviter les abeilles chez moi dans une ruche ou un abri, mais je ne crois pas que cela soit si simple. Mais on peut parrainer des ruches, j'ai vu cela sur le site Un toit pour les abeilles, on gagne des pots de miel en contrepartie. Vous pouvez aller voir  ICI .

Pour les abeilles sauvages on peut leur offrir un abri ou nichoir, c'est sur ce site  ICI

J'ai déjà envisagé d'héberger des oiseaux, des hérissons et même des chauves-souris, quoique tout le monde se soit déjà invité, alors pourquoi pas les abeilles ?

J'ai parlé avec un apiculteur dans la Somme et il m'a dit par contre que les mésanges bécquettaient les abeilles des ruches ! Alors attention à la cohabitation.

Pour continuer dans la recherche d'aide aux abeilles, on peut militer pour elles, du moins autour de nous , en parler, montrer l'exemple aux jeunes et moins jeunes avec nos habitudes de vie, nos bonnes choses récoltées avec soin et amour et petit à petit la vie qui revient sur notre terrain qui, d'un coup est comme une oasis dans le désert urbain.

Enfin, il y a des consignes claires en ce qui concerne la présence de frelons asiatiques tueurs eux aussi d'abeilles : ll ne faut pas construire de pièges mais plutôt prévenir la mairie ou le muséum d'histoire naturelle.  Voir  ICI .

Et puis pour conclure, sans pour autant me poser en donneuse de leçons, chacun selon ses moyens peut privilégier une nourriture un peu plus saine dans son menu de chaque semaine. Sélectionner son alimentation en boycottant certaines grandes marques, certains produits que l'on sait bourrés de pesticides, je ne parle pas de manger bio car ça coûte un bras, mais celui qui jardine a déjà des légumes maisons, on peut aussi comme les amis des bois aller chercher sa viande et ses fruits chez des éleveurs et producteurs locaux. C'est tout un mode de vie qu'il faut changer, c'est vrai, ça demande des efforts, mais avec de la bonne volonté et à son rythme, je crois que l'on peut y arriver.

Parce que la pequeña amig@ elle le vaut bien, non ?

Merci à mon lecteur JL pour toutes les infos concernant les abeilles. Il faut juste le temps que je me mette à l'ouvrage, parce que penser, cogiter, penser, chercher, ça je le fais sans cesse. Je pense bien à vous tous d'ailleurs.

 

Carole

Comment aider les abeilles (adresse à ceux qui ont envie que les choses changent dans le bon sens)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les animaux de caro, #Nos amies les abeilles, #Réflexions

Repost 0
Commenter cet article