Au jardin sans pétrole, on se méfie des tiques

Publié le 8 Juin 2017

Pailler avec de la fougère, c’est idéal. Mais quand on ramasse la fougère dans les sous-bois, on risque de se faire piquer par les tiques, porteuses éventuelles de la maladie de Lyme. Quelques conseils pour y échapper...

Heureusement que l’on avait commencé à pailler avant l’arrivée de la canicule printanière... Jean-Marie a étalé la litière des chevaux, un bon mélange de carbone (paille) et d’azote (urine) dans les allées. Cela permet à la fois de protéger le sol de nos passages ou de la sécheresse et de composter sur place de la matière organique pour la saison prochaine. Sur les buttes, en cette saison, la fougère est idéale, moins carbonée que les copeaux de peuplier dont nous avons encore quelques sacs, et facile à ramasser dans le sous-bois qui borde le jardin.

la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #PACHAMAMA, #Espèces nuisibles

Repost 0
Commenter cet article