100% Bretagne en chansons

Publié le 3 Juin 2017

100% Bretagne en chansons

Les Miroirs de pluie

De la fenêtre de ma haute tour je n'entends pas le vent
Seulement les ambulances qui, jour et nuit, hurlent

De la fenêtre de ma haute tour je ne vois pas les étoiles
Seulement les fumées sombres et les murailles souillées

Je n'ouvre la fenêtre que lorsque le temps est mauvais
Pour écouter le tonnerre qui claque dans les rues

Je n'ouvre la fenêtre que lorsque le temps est mauvais
Pour regarder la pluie qui s'écoule dans la ville

Et même si, en bas, les grands miroirs brûlent sur du goudron noir
Mes yeux blessés aiment nager là-bas

Et même si, en bas, les miroirs éclatants brûlent sur du goudron noir
Je me perds souvent dans leurs entailles d'argent

Dans leurs entailles d'argent je me perds souvent
Et il me plairait alors qu'il ne pleuve jamais

Et il me plairait alors qu'il ne pleuve plus
Seulement quand ce monde sera entièrement englouti

Denez Prigent

les bretonnes de Maurice Denis

les bretonnes de Maurice Denis

100% Bretagne en chansons
100% Bretagne en chansons

Christophe Colomb et Magellan
Ont traversé tous les océans
Marco Polo sur son bateau
Est allé à Cipango
Ils n'avaient pas besoin d'aller si loin
Pour trouver l'aventure au bout du chemin
Il suffisait pour ça d'aller où ça?
Là bas dans les monts d'Arrée

Il pleut l' matin il pleut l' midi de mars à février la pluie
Au mois d' juin y a des giboulées
L' mois d'août est bien arrosé
Et quand vient l'hiver au fond des vallées
Il n'y a que des flaques et des lacs gelés
C'est un pays de pionniers où ça
Là bas dans les monts d'Arrée (...)

http://www.gerarddelahaye.com/popup_titre.php?ID_Titre=255&Vs=3

100% Bretagne en chansons

la parole du dernier barde breton, éveilleur des consciences, à l'origine du renouveau de la culture bretonne

(...) Princes, vous n'attendiez pas ces maraudeurs, et les voilà aux portes de vos cités et sur les marches des palais, la troupe est peut-être dans vos cuisines.
Vous serez seuls à table quand vos prétoriens viendront quérir les deniers de la trahison.
Il y aura des hommes et des hommes à foison aux agapes des places publiques. Chacun dira son aventure. Car de l'esclavage à la liberté la route fut longue. Ils furent longtemps trompés par leurs propres élus, par vous, princes des fausses républiques (...)
Glenmor
le texte en entier avec le lien ci-joint

http://www.glenmor.net/kanaouenn.php?niver_cd=GAD003&niver=10

Rédigé par caroleone

Publié dans #Chansons à thème

Repost 0
Commenter cet article

almanito 03/06/2017 11:06

Un grand tour d'horizon et un grand bol d'air frais qui sent bon l'iode, la poésie et les vraies valeurs. Je n'ai pas encore eu le temps de faire le tour complet de tout ce que tu proposes, mais le programme me plaît, je reviendrai. A part la Blanche Hermine, je ne connaissais aucune des chansons alors je vais me régaler, merci Caro

caroleone 04/06/2017 13:59

C'est éclectique il me semble, j'ai essayé de sortir des sentiers battus.