La grande toile de l’univers

Publié le 4 Mai 2017

 

image

 

Poésie à deux mains

 

Ton métier enlacé sur mon tronc

Sève contre fil

Création de chair et de fée

Les racines sont des cheveux de vie

Que tu tisses un à un

Sur la grande toile de l’univers

 

Même si sous la terre

Mon corps aimant se trouve

Ecris-moi dans la terre

Parce que moi je te répondrais

 

Le cosmos est fils du temps

Le dessin un diamant qui puise son sang

Dans l’histoire de l’univers

Toi

Artisane de la fleur de la flèche et du vent

Tisse le temps

Toile patiente

Araignée entre l’ici et l’au-delà

Enseignante des matières précieuses

Seules inscrites dans les gènes

 

Aunque bajo la tierra

Mi amante cuerpo esté

Escribemé a la tierra

Que yo te escribiré

 

Chaque dessin est une part d’un monde complexe

Qui frôle

Par réflexe

Le mystère précieux de la pachamama

Trois mondes coexistent dans lequel tu te trouves

Sur le plancher qui porte doucement tes pas décidés

Tu tisses ta vérité

Dans les deux autres mondes

Se vivent et se pensent d’autres vérités

A la tienne

Assemblées

 

Même si sous la terre

Mon corps aimant se trouve

Ecris-moi dans la terre

Parce que moi je te répondrais

 

Moi arbre des pensées

Tronc délicat aux veines tressées

Puisant ta créativité dans ma connexion

Privée

Je dors sur les fibres oppressées d’êtres qui furent

Etres

Leur histoire tissée par le temps

Mêlée aux racines de mon présent

Sont un fruit qui a du sang d’étoile

Et un grand sourire de licorne

 

Reposant à jamais

Tisseuse d’espérance et de passé

Dans l’avenir à tout jamais

Arbre étoile terre univers

Un seul tout si compressé

Tissé mille fois raconté

Que l’oubli jamais ne perde la trame

Car son chemin de traverse

Est déjà tissé.

 

Aunque bajo la tierra

Mi amante cuerpo esté

Escribemé a la tierra

Que yo te escribiré

 

Carole Radureau et Miguel Hernández (les refrains en italiques, dont la version en espagnol est la même que la version française – 04/05/2017)

Poème inspiré par la vidéo Tejido andino (tissage andin) sur le tissage et son interprétation de la cosmovision andine.

Tout est lié, la sagesse amérindienne sait cela que nous autres avons oublié, peut-être ?

 

vidéo en espagnol mais vous verrez, vous comprendrez tout !!

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 0
Commenter cet article