Mexique - La police fédérale agresse les parents des 43 disparus d'Ayotzinapa

Publié le 26 Avril 2017

Ville de México/Desinformémonos- La police fédérale a dsipersé avec des gaz lacrymogènes les parents des 43 étudiants normalistes disparus d'Ayotzinapa durant une manifestation pour rechercher un nouveau dialogue avec le ministre de l'intérieur, Miguel Angel Osorio Chong, a raconté l'avocat des familles des étudiants, Vidulfo Rosales.

La réponse avec des bombes de gaz laisse " à penser qu'ils ne veulent pas continuer avec le dialogue" a signalé Rosales. L'attaque avec les lacrymogènes a eu lieu alors que les manifestants ont jeté des pierres et ont frappé avec des bâtons les installations du ministère de l'intérieur à Bucareli.

Au moins 5 personnes ont été touchées par les gaz.

Ce mercredi s'accomplissaient 31 mois de la disparition des étudiants normalistes d'Ayotzinapa dont la recherche a été entravée par les autorités gouvernementales qui ont lancé des versions irréalistes sur les allées et venues des jeunes et ont commis des irrégularités au moment d'enregistrer les avancées dans les investigations.

Depuis le début des premiers travaux sur le cas, aucune personne n'a été poursuivie en vertu du type de délit de disparition forcée des 43 étudiants normalistes d'Iguala, Guerrero ni aucune accusation n'a été déposée depuis décembre 2015 a dénoncé la Commission Inter-américaine des Droits Humains (CIDH).

L'organisme a assuré que le sort des normalistes est dû au manque de vitesse pour atteindre les conclusions aussi bien dans les activités de recherche que dans l'éclaircissement effectif des différentes lignes d'investigation signalées par le Groupe Interdisciplinaire des Experts Indépendants (GIEI).

Après la deuxième visite officielle du Mécanisme de Suivi de la mesure préventive pour le cas, il a été signalé qu'il est encore nécessaire d'exeminer les preuves de l'implication des membres des forces de sécurité de l'état dans la disparition des étudiants et d'approfondir la participation qu'ont eu les autorités des différents niveaux de gouvernement.

Traduction carolita d'un article paru dans Desinformémonos le 25 avril 2017 : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #Ayotzinapa

Repost 0
Commenter cet article