Les peuples du monde – Etats des lieux : Etat de New York

Publié le 5 Avril 2017

 

peuple Shinnecok

L’état de New York (NY) est situé au sud de la province canadienne de l’Ontario.

Il est limité à l’est par le Vermont, le Massachusetts et le Connecticut et au sud par la Pennsylvanie.

Sa capitale est Albany.

C’est le 4e état le plus peuplé avec 19.746.227 habitants (densité 140 hab/km2).

C’est aussi le 3e état le riche de l’union.

L’état de New York adhère à l’union en 1788 (c’est le 11e état).

La superficie est de 141.205 km2.

Les amérindiens représentent 0.55% de la population de l'état.

Les iroquoiens et les algonquiens

Avant la colonisation, la région était peuplée de tribus de la famille des langues algonquiennes (Mohicans, Mohegans, Abénakis, Delawares) et de langues iroquoiennes (Mohawks, Oneida, Onondaga, Laurentins, Cayuga, Seneca) mais principalement semble-t-il des Lenapes.

Les amérindiens de l’état de New York de nos jours comprennent les membres des tribus iroquoises de St Regis, Oneida, Onondaga, Tuscarora, Tonawanda, Cayuga et Seneca.

Les amérindiens représentent 0.50% de la population de l’état.

Les ancêtres des Iroquois venaient de la chaîne des Appalaches et ont peuplé la région avant l’arrivée des peuples algonquiens de New York.

Vers 1110 les deux cultures se développent en laissant des traces archéologiques. Les Iroquois s’étendent, cultivent, font le commerce des fourrures ce qui leur donne une position de force quand les 1ères vagues de colons européens arrivent.

localisation des peuples autochtones dans la région de New-York- CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1502884

la nouvelle amsterdam en 1664- Par Johannes Vingboons — Geheugen van Nederland (Memory of The Netherlands), Selections from the Map Collections http://international.loc.gov/cgi-bin/query/r?intldl/awkbbib:@field(DOCID+@lit(awkb012367)), Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=238390

La baie de New York est explorée en 1524 par l’explorateur italien Giovanni da Verrazano. Il la baptise la Nouvelle-Angoulême.

En 1609 la compagnie néerlandaise des Indes Orientales engage l’explorateur Henry Hudson pour tenter de découvrir la route maritime vers les Indes. Il entre dans la baie de New York et remonte le fleuve qui porte à présent son nom.

30 familles Boyer et protestantes (dont des français huguenots et des wallons) s’installent au sud de Manhattan et forment la colonie de la Nouvelle Amsterdam.

En 1624 les hollandais établissent une colonie permanente, la Nouvelle Hollande dont le centre est la Nouvelle Amsterdam et se trouve à la pointe méridionale de l’île de Manhattan.

En 1626 le dirigeant de la colonie Pierre Minuit achète l’île de Manhattan aux Lenapes (ou Delaware). Les occupants de l’île de Manhattan étaient des Munsee de l’ethnie Delaware ou Lenape) jugés comme violents et agressifs par les hollandais. il y avait également les Matinecooks au niveau de Flushing, les Rockaways dans les Queens et les Wwecquaesgeeks, des tribus de Mohicans dans la région de Yonkers.

Ces tribus vivaient de la pêche, de la chasse et de la culture du maïs, des courges et des haricots (dite des 3 sœurs) et de la culture du tabac, cultures pratiquées dans des grandes clairières en forêt. Les Lenapes font découvrir le sucre d’érable, des préparations à base de maïs, la culture du tabac aux hollandais. Les tribus consommaient beaucoup d’huitres. La principale trace laissée par ses peuples (en dehors des Lenapes) à New York est le nom de l’île de Manhattan qui est directement issu de Mannahatta (île vallonnée ou petite île) et quelques noms de lieux.

En 1664 le site de New Amsterdam est annexé et rebaptisé New York. Il intègre la Nouvelle Angleterre.

Mais plus précisément les peuples de Long Island appartenaient à 3 groupes différents de langues algonquiennes : les Lenapes et Wappingern les Wangunk et les Qinnipiac. Au moment du 1er contact il y avait 10.000 amérindiens dénommés plus généralement par les colons Metoac.

Les tribus vivant dans et autour de ce qui est maintenant New York city étaient de forte influence culture Lenape.

Les amérindiens de Long Island ont joué un rôle important dans l’économie commerciale car ils récoltaient des coquillages avec lesquels ils fabriquaient des perles de wampum qui étaient recherchées par de nombreux peuples aussi bien en tant que décoration pour les vêtements que pour servir de monnaie d’échange.

 

Les tribus de Long Island avec entre parenthèses les noms des lieux qui restent d’eux à New York)

  • Canarsie – ils vivaient à Brooklyn (actuelle), New York, Queens, Jamaïque. Selon la légende ce sont les Canarsies qui auraient vendu l’île de Manhattan à Pierre Minuit pour 24 dollars de perles et de bibelots ( Ville de Canarsie à Brooklyn)
  • Corchaug – ils vivaient autour de Riverhead et Southold à Nnew York – site archéologique de Ffort Corchaug sur le registre des lieux historiques ( Cutchogue à NY)
  • Manhasset (Manhansick) ils vivaient sur Shelter island ( Manhasset NY)
  • Marsapeague (Maspeth) – ils vivaient sur la rive sud de Rockaways dans le comté de Sufolk (Massapequa et Maspeth dans les Queens)
  • Matinecock ils vivaient à Long Islan north, Shore de Flushing, Queens, Huntington ( Matinecock NY)
  • Mericoke (merrick) ils vivaient sur la rive sud de Rockaways dans le comté de Sufolk (Merrick NY)
  • Montauket – ils vivaient à East Hhampton NY (Montauk NY)
  • Nissequaq (Nesaquake) ils vivaient sur la côte nord de Fresh Pond à Stony Brook dans le comté de Sufolk ( Nissequogue NY, rivière Nissequogue)
  • Rockaway (Rechaweygh) ils vivaient autour de Rockaway et des portions de Jamaïque et Maspeth (The Rockaways)
  • Secatague – ils vivaient à Islip sur la rive sud.
  • Setauket (Setalcott) ils vivaient sur la rive nord de Stony Brook à Waddinf river NY (Setauket NY)
  • Shinnecock – Ils vivaient à Southampton. (Shinnecok NY, Shinnecock Inlet) Ils vivent encore à NY dans une réserve et sont reconnus au niveau fédéral.
  • Unkachaug ( Patchogue) ils vivaient sur les rives de Brookhaven, NY, à Souttampton (Patchogue NY)

Peuples et réserves

 

CAYUGA/SENECA

Cayuga nation of New York - Cayuga - Seneca- 450- langue iroquoienne

Par Artist/maker unknown, American – Artist/Maker (American) — CAHuxgIoQChbfg sur l’Institut culturel Google résolution maximale, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21864252

ONEIDA

Oneida nation of New York- langue iroquoienne

Par Sarah Stierch — Travail personnel, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=41699589

MOHAWK

St Regis Mohwak reservation -Mohwak- 3288- langue iroquoienne

By J.L. Blessing, published by The Blessing Studio, Salamanca, New York, United States - [1], Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19431188

SENECA

Langue iroquoienne

Cattaraugus reservation

Allegany indian reservation - 1020 personnes

Oil springs reservation 

 

 

image

SHINNECOOK

Shinnecook indian nation - 662 personnes - langue algonquienne

Poospatuck indian nation – mohegan- langue algonquienne

272

 

 

image

TUSCARORA

Tuscarora reservation - Tuscarora- 1152- langue iroquoienne

http://explorepahistory.com/displayimage.php?imgId=1-2-88C&storyId=1-9-14

LENAPES (DELAWARE)

Ramapough lenape nation

2654 langue algonquienne

 

image

ONONDAGA

Onondaga nation - langue iroquoienne

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Peuples du monde état des lieux, #Peuples originaires

Repost 0
Commenter cet article