"Les paramilitaires nous tuent" dénoncent les indigènes du Cauca colombien

Publié le 1 Avril 2017

Colombie I Dans le département du Cauca en Colombie, des milliers d'indigènes ont été mobilisés et ont marché sur la route Panaméricaine pour protester et dénoncer les assassinats des leaders de mouvements sociaux aux mains de groupes paramilitaires après la sortie des FARC EP. Ils annoncent qu'ils feront une audience publique pour les agressions du peuple Nasa.

Autour d'environ deux mille indigènes ont organisé une protestation pour dénoncer les assassinats de leaders de mouvements sociaux. L'action a été réalisée sur la Voie Panaméricaine du Cauca en Colombie, affectés par la vague de criminalité ils ont pris cette mesure pour que le Gouvernement les protège de la présence de groupes paramilitaires.

Les indigènes de six resguardos de la zone centrale du Conseil Régional Indigène Cauca Cric ont réalisé la convocation pour la mobilisation. La protestation a eu lieu sur la voie Panaméricaine entre Pescador et el Pital del Cauca en Colombie.

La mobilisation s'est réalisée avec l'objectif de dénoncer les assassinats de leaders paysans, la présence de groupes paramilitaires, l'augmentation de cultures de coca et l'augmentation d'activités délictueuses comme des extorsions, des chantages, des vols de bétail et des menaces, sont quelques unes des plaintes de leur protestation.

La mobilisation aura aussi une audience publique où ont été invités des représentants des Nations Unies et du Défenseur du peuple entre autres. Les indigènes ont prévenu que leur marche générera des ralentissements sur la route, mais ils ne fermeront pas la voie, de plus ils ont indiqué que leur marche est pour le respect de la vie et le territoire.

Avec les informations de telesur

Article en lien traduit cette semaine : Communiqué face à l'assassinat du libérateur de la terre mère Javier Oteca à Ccorinto, Cauca

Traduction carolita d'un article paru dans Desinformémonos le 31 mars 2017 : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Colombie, #Nasa Paez, #La paix

Repost 0
Commenter cet article