La tendresse du lilas

Publié le 11 Avril 2017

La tendresse du lilas

Dans son petit œil ouvert à la clarté
Brille une lueur c’est un rêve décompté
Il a puisé sa vertu dans une sève avide
Sa mère c’est la lune c’est elle qui réchauffe son lait.

Il appelle à la vie les secondes découlant de l’arbre des questions
Il encense tous les sens il ne veut pas qu’on l’oublie
Dans son message tendre est la parole donnée
Et douce la parole offerte sur son lit de mauve étonnée.

Je t’aimerais jusqu’à plus soif je serais jusqu’à plus faim
La minute-mère qui fait vibrer ton cœur chaque matin
Je serais ta licorne certifiée qui chevauche le nuage

Si chaque jour de lilas le parfum de la tendresse se répand
Dans ta main elle suivra les chemins de traverse
Tu souriras à la vie sois-en-sûr le parfum et le rêve en toi seront.

Carole Radureau (11/04/2017)

La tendresse du lilas

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 0
Commenter cet article

almanito 11/04/2017 18:33

Ta photo illustre parfaitement ce poème pétri de douceur et de tendresse...

Le lilas est rarissime chez moi, ça me fait plaisir de voir le tien et pour le parfum, je ferme les yeux et je me souviens:)

caroleone 11/04/2017 21:09

C'est dommage que tu ne puisses pas en profiter parce que la floraison est courte et il faut en prendre pour un an....c'est une senteur irremplaçable et une petite volupté qui mérite bien quelques mots.