La "mère de toutes les bombes" et le spectre apocalyptique de la destruction mutuelle assurée

Publié le 16 Avril 2017

De 1986 à 1994, des Shoshone de l’Ouest [c.-à-d. du Nevada – NdT] et un groupe appelé Nevada Desert Experience, ont entrepris des actions directes sur le Site de Tests du Nevada, le premier site de tests des armes nucléaires des soi-disant Etats-Unis, il y eut près de 16000 arrestations. Plus de 1000 tests de détonation de bombes atomiques ont été perpétrés à Newe Segobia (terres des Shoshone de l’Ouest – lieu introuvable sur Google Maps, NdT), et des dizaines dans les Iles Marshall. La radioactivité de ces tests a causé des cancers et autre contamination directe aux communautés locales ou sous le vent des sites. Les Autochtones des Iles Marshall ont refusé de se reproduire, à cause des extrêmes handicaps congénitaux résultant des actions effroyables du colonialisme nucléaire.
En 2006, les Etats-Unis ont menacé de tester la « Frappe Divine », bombe non-nucléaire, une arme devant « exploser les bunkers », de la même catégorie mais beaucoup plus puissante que la MOAB, sur l’ancien site de Newe Segobia occupée. Les Shoshone et les groupes anti-nucléaires sont intervenus et ont finalement réussi à empêcher le test, affirmant que c’était un précurseur à l’utilisation d’armes nucléaires.

lire l'article : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #pilleurs et pollueurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article