La fougère au cœur

Publié le 22 Avril 2017

La fougère au cœur

Silencieuse
Et prudente
Délicate, mystérieuse
Elevant ses crosses
Fières
Dans les sous-bois profonds
Erigeant
Des barricades de fées des bois
Sur les littoraux précieux
Croit
La fougère
La reine-mère qui est aussi une sœur
Dans sa verdeur se notent des notes gaies
De petits sillons odorants
Insinuent les propos fertiles de l’humus
Fabrique de spores
Dévore
Les interstices de l’âme éternelle
Pour y peupler de ses citadelles
Les espaces corrompus.

S’il en est une au cœur de l’homme
A déposer dans son rubis fécond
C’est la fougère son rêve rond
Sa verte parole
Sa multitude ininterrompue
Une fleur a déposé son vœu
Dans un nœud papillon
Dans un frisson
Est née la communion des bois.

Déroule ta trompe
Fougère
Déploie ton éventail :
Qu’elle est gracieuse ta silhouette
Qu’il est puissant ton parfum boisé
Qu’elle est précieuse
Ton harmonie !

Carole Radureau (21/04/2017)

Quelle plus belle idée que celle de fêter la fougère ou la rose ou l'argile ou bien le râteau ?

C'est d'une fraîcheur évidente, bien plus judicieux et profond que fêter saint moldu.

Aujourd'hui en ce jour de la fougère que je ne pouvais occulter, je me prends à penser que fougère ça rime avec fière, ça rime avec terre, aujourd'hui est aussi la journée de la terre et j'y reviendrais certainement, mais fougère ça rime aussi avec colère, avec grand-père.

La colère est mauvaise conseillère qu'ils disent.

Moi parfois la colère m'emporte quand je constate la bêtise des hommes, la logique à contresens, le fait d'aimer se mettre des bâtons dans les roues et aussi dans les trous (vous voyez ce que je veux dire), bref la colère face à l'ignorance et face à la haine qui pavent de sang les chemins de puissances qui ne reculent devant rien, surtout pas de la connerie.

Et quand on sait pertinemment avant de faire un choix quel qu'il soit, des faits et des vérités qui autrefois se révélaient quand il était trop tard, là, pour le coup et c'est une certitude on ne devient plus la victime on devient le complice.

Voilà ce que m'inspire ma dame fougère en toute autre chose.

Retrouvez sur le blog de la minéralité un second poème pour ma dame fougère :

Mère-fougère

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 0
Commenter cet article