Etats-Unis : La nation Sauk

Publié le 4 Avril 2017

 

 

Peuple autochtone des Etats-Unis proche par la langue et la culture du peuple Fox ou Meskwaki (Renards), des Kickapoos et des Mascoutins.

Langue : sauk de la famille des langues algonquiennes.

Autodésignation : asakiwaki (a-sak-i-wa-ki = gens de la sortie)

La langue est très menacée.

Le peuple a publié en 1977 un livre basé sur l'orthographe syllabique traditionnel existant en 1906 pour aider les Sauks modernes à apprendre à écrire et parler leur langue ancestrale. Une nouvelle orthographe a été proposée en 1994.

Le nom des Sauks se retrouve dans différents noms de lieux des EU :

Iowa : Sac city, Sac country, Sac township.

Illinois : Sauk village, Sauk valley, Sauk trail.

Michigan : Saginaw (où étaient les Sauks), Saginaw trail.

Minnesota : cantons de la ville Sauk centre et Little Sauk, lac Osakis, rivière Sauk, Sauk rapids.

Dakota du nord : Sauk prairie, Sauk valley.

Wisconsin : Prairie du Sac, Sauk city, Saukville, comté de Sauk, comte d'Ozaukee.

 

image

Ils étaient agriculteurs (maïs/haricots/courges) cueilleurs, chasseurs et pêcheurs.

Ils utilisaient des canots légers pour le commerce ou les expéditions de pêche.

Ils vivaient à l'origine à l'ouest des Grands Lacs et étendirent leur territoire dans le Wisconsin actuel puis plus tard partirent encore plus à l'ouest et devinrent chasseurs de bisons. Leurs voisins étaient les Fox avec lesquels plus tard ils vont s'allier. Ils migrant des Grands Lacs sous la pression des Iroquois et s'installent autour de Saginaw bay.

La terre jaune trouvée autour de Saginaw bay leur donne leur nom (auto-désignation).

Ils vivaient dans des maisons longues qui étaient leur habitat permanent et l'été dans des wigwams comme habitat provisoire. les wigwams étaient en forme de cône ou ovales avec un toit arqué recouverte de tapis de feuilles et d'écorces de bouleau maintenus par des cordes.

 

image

Ils jouaient à un jeu de stickball précurseur de la crosse dans lequel s'affrontaient deux fractions (des groupes cérémoniels), les kishko (long hairs) peints en blanc et les oskush(braves) peints en noir.

Ils avaient aux origines un système de clan patrilinéaire, la descendance et l'héritage passaient par le père. Les clans étaient poissons - océan/mer- tonnerre- renard- pommes de terre- cerf- castor- neige- loup.

La tribu était gouvernée par un conseil des chefs de clans sacrés : un chef de guerre, un chef de familles et des guerriers.

Les chefs étaient reconnus dans 3 catégories : civile, guerre et cérémonie.

Les chefs civils étaient les seuls à être héréditaires. Les deux autres devaient être reconnus par les bandes et avoir démontré être reconnus par les bandes et avoir démontré leur capacité ou pouvoir spirituel.

Les Fox qui ont été décimés par les guerres et la persécution se réfugient avec les Sauks ce qui va leur valoir d'être attaqués à leur tour au 18e siècle.

photographiés par Rinehart en 1899 - By Frank Rinehart - TPublic Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6334000

territoire d'origine des sauks

Aujourd'hui 3 tribus sont reconnues au niveau fédéral ainsi que les Meskwaki :

Dans l'Iowa

Sac et Fox tribe of Mississippi dans l'Iowa

En Oklahoma

Sac et Fox nation of Oklahoma

Au Kansas et au Nebraska

Sac et Fox nation of Missouri au Kansas et Nebraska

 

image

Histoire

 

  • 1600 : les Sauks vivent dans la région méridionale des Grands lacs.
  • 1600 : la Nouvelle France est établie dans la région du fleuve St Laurent. La Nouvelle France est divisée en 5 colonies au Canada, en Acadie, dans la baie d'Hudson, Terre Neuve et la Louisiane.
  • 1614 : les Pays Bas s'établissent et débute le commerce des Sauks avec les néerlandais.
  • 1620 : grande migration de colons anglais qui empiètent sur les terres autochtones en Nouvelle Angleterre.
  • 1628 : les Sauks battent leurs ennemis Mohicans.
  • 6 avril 1632 : début de la guerre de Black Hawk qui est la dernière guerre amérindienne importante à l’est du Mississippi. Les guerriers Sauks de Black Hawk alliés aux Fox tentent de chasser les colons de leurs terres. Ils quittent les terres de l’Iowa où ils vivaient depuis le traité e St Louis en 1805 pour revenir sur leurs terres ancestrales. 800 Sauks franchissent le Mississippi et provoquent la panique chez les colons.

bataille de stillman's run- Par Benjamin Drake, image first appeared in his 1854 book Great Indian Chief of the West — Gutenberg.org, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2556190

  • 14 mai 1832 : bataille de Stillman’s run, dans le cadre de la guerre de Black Hawk. Les amérindiens mettent en fuite les tuniques bleues.
  • 28 juillet 1832 : les Sauks sont menacés de famine et descendent le Wisconsin pour repasser le Mississippi. Bataille de Wisconsin Height. 68 amérindiens trouvent la mort face à la milice de James Henry.
  • 1er août 1832 : les Sauks arrivent au Mississippi et commencent à le traverser. Ils sont pris sous le feu d'un navire à vapeur de guerre le Warrior. Black Hawk sort le drapeau de reddition malgré tout le feu continue et tue 23 Sauks.
  • 2 août 1832 : massacre de Bad Axe river. Black Hawk est attaqué par les troupes américaines qui massacrent 300 hommes, femmes et enfants Sauks. certains essaient de traverser le Mississippi mais ils sont tués ou capturés par les Sioux.
  • 27 août 1832 : reddition de Black Hawk.
  • 1634 : épidémies dévastatrices de variole chez les peuples autochtones répandues par les européens.

à gauche Massika peuple sauk, à droite Wakusasse peuple Fox- Par Karl Bodmer — Prince Maximilian's Travels in the Interior of North America in 1833-1854, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=213870

  • 1667 : 1er contact des Sauks avec les français à Chequenegon bay sur le lac Supérieur avec le missionnaire jésuite Jean Allouez, vicaire général de Québec qui décrit la tribu comme la plus sauvage des peuples rencontrés.
  • 1670 : la compagnie de la baie d'Hudson est créée pour établir le commerce de fourrures dans la région du lac Supérieur.
  • 1688/1763 : les guerres franco-indiennes commencent, les Sauks s'allient aux britanniques.
  • 1712/1716 : première guerre Fox.
  • 1728/1733 : seconde guerre Fox. Le roi de France Louis XV ordonne la destruction complète de la tribu Fox.
  • 1744/1748 : guerre du roi George, les Sauks se battent toujours avec les britanniques contre les français.
  • 1754/1763 : guerre de 7 ans
  • 1763 : épidémie de la guerre de Pontiac dans laquelle les autochtones ont combattu contre la colonisation britannique dans la région des Grands Lacs et dans laquelle des couvertures contaminées avec la variole ont été offertes à des Delaware ce qui a contaminé l'ensemble des peuples.

image kee-o-kuck

  •  1767 : naissance de Black Hawk dans le clan des Sauks.
  • 1775/1783 : guerre d'indépendance des EU, les Sauks combattent avec les britanniques.
  • 1785 : la confédération occidentale est constituée de nombreuses tribus et vise à garder la rivière Ohio comme une limite entre les terres indigènes et les EU.
  • 1785/1796 : guerre de Little Turtle.
  • 1787 : organisation du territoire du nord-ouest dont les états de l'Ohio, de l'Indiana, de l'Illinois, du Michigan, du Wisconsin se forment créant l'hostilité des tribus des Grands Lacs.
  • 1795 : traité de Greenville qui met fin à la guerre de Little Turtle. Les tribus sont forcées de céder une grande partie de l'Ohio et de l'Indiana aux EU.
  • 1800 : conflits entre colons et amérindiens y compris les tribus Illinois, Iroquois, Chippewa, Ottawa, Potawatomi, Kickapoo, Miami, Shawnee, Sauk et Fox.
  • 1838 : mort de Black Hawk le 3 octobre.
  • 1845 : de nombreux Sauks et Fox sont envoyés dans une réserve au Kansas. certains restent en Iowa et au Nebraska.
  • 1867 : Suite à la guerre civile de nombreux Sauks sont envoyés en territoire indien (Oklahoma).
  • 1887 : loi d'allotment general de Dawes qui entraîne la dissolution des grandes réserves indiennes et la vete des terres indigènes aux colons blancs.

Les guerriers

Les guerriers Sauk portaient des peintures de guerre pour impressionner l'ennemi, un collier de griffes d'ours, de perles et de coquillages, des vêtements en peau de mouton décorés avec des trophées de combat, un pagne passé entre les jambes et attaché à la ceinture en peau, des jambières, des mocassins, une pochette souple attachée à la ceinture et puis un bouclier élaboré.

 

 

Chief Keokuk: Chief of the Sacs and Foxes, painted by

Charles Bird King, 1837

Deux dirigeants des Sauks vont se distinguer particulièrement, Keokuk et Black Hawk.

Keokuk au début accepte la perte de terres qu'il juge inévitable mais face au grand nombre de soldats blancs et de colons venant de l'ouest il essaye ensuite de préserver les terres tribales de son peuple et de garder la paix.

 

Par George Catlin — Flickr, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7368607

Black Hawk

 

Black Hawk dirige la résistance en 1832 dans les états actuels de l'Illinois et du Wisconsin.

Il a pu raconter son histoire à un interprète et avec un journalistes il a publié son autobiographie Ma-Ka-Tai-Mee-Kia-Kiak ou Black Hawk embrassant les traditions de sa nation. C'est la première autobiographie amérindienne a être publiée aux EU. Elle devient un best-seller.

source : wikipedia, warpaths

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Sauk

Repost 0
Commenter cet article