Comment redescendre du lierre de Mr.Bourdin et cultiver notre propre jardin

Publié le 20 Avril 2017

Ainsi, le 19 avril 2017, on nous annonce « deux nouvelles victimes lors de manifestations anti-Maduro ». Le lendemain matin, un animateur de radio (Jean-Jacques Bourdin) oblige un candidat à la présidence de la république  (Jean-Luc Mélenchon) à condamner les « violences d’Etat au Venezuela comme au Bahrein, partout ». Ce qui est intéressant ici, c’est que ni Mr. Mélenchon, alors qu’il n’est encore que candidat, ni ses sympathisants, ne peuvent répondre autre chose.

En ce qui concerne le Venezuela la réalité invite pourtant à la prudence.

la suite ; 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Venezuela, #Médias carpettes

Repost 0
Commenter cet article