Chronologie des Afro-américains - Noirs et blancs peuvent-ils vivre ensemble sans se haïr ? 4e partie Le mouvement pour les droits civiques 1945/1966

Publié le 27 Avril 2017

mural à Philadelphie- Par Tony Fischer — "We Who Believe in Freedom Cannot Rest", CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=24901496

Pour continuer la chronologie de la colonisation de l'Amérique du nord qui fait déjà 12 parties, ou plutôt pour la reprendre et la compléter en extrayant ce qui concerne les Afro américains, voici une autre chronologie à eux dédiée dans mon voyage virtuel en Amérique, c'est cette partie là que je pense être la plus intéressante.

Le titre Noirs et blancs peuvent-ils vivre ensemble sans se haïr ? est emprunté au livre d'Howard Zinn, Une histoire populaire des Etats-Unis, dans sa formulation simplifiée désignant les interrogations sur les causes de l'esclavage de W.E.B du Bois.

Comme je le fais depuis que j'ai entamé sur ce blog des articles d'informations succinctes sur les peuples originaires, les indigènes sont toujours associés aux afro descendants. Ils sont à mes yeux égaux dans l'histoire du colonialisme certes pour des raisons différentes et qui pourtant sont associées. Ce sont des victimes du colonialiste et la violence avec laquelle les européens puis les américains les ont dépossédés, exploités et massacrés est extrême et je crois que nulle excuse dans le temps peut effacer cela.

Caroleone

1ère partie - L'esclavage- 1619 à 1861

2e partie - Les afro américains dans la guerre de Sécession - 1861 à 1865

3e partie - Période de la reconstruction et montée de la discrimination raciale - 1865 à 1945

« Beaucoup de personnes crurent qu'il (Martin Luther King) était fou lorsqu'il mena un groupe non armé de fusils, de briques ou de pierres, fort de 50 000 personnes, à Montgomery, Alabama, en 1955, et dit à ses partisans : "Aime tes ennemis, prie pour ceux qui te maudissent et qui t'utilisent avec méchanceté". Certains d'entre nous avons pu nous étonner lorsqu'il nous mena sans armes physiques dans les batailles d'Albany en Géorgie ; de St-Augustine en Floride ; et de Danville en Virginie. Et nous savions que quelque chose était incorrect lorsque sans défense nous restions debout devant Bull Connor à Birmingham, faisant face à des chiens vicieux et affamés, aux jets des tuyaux d'arrosage des pompiers, et à des policiers brutaux.
Il fut le rédempteur de l'âme de l'Amérique. Il enseigna à la nation que «œil pour œil, dent pour dent», mené à sa conclusion ultime, ne mènerait qu'à une société aveugle et édentée. Il découvrit que la force la plus puissante pour aboutir à la révolution et aux réformes en Amérique est la non-violence. Il savait, comme l'a écrit l'historien Arnold Joseph Toynbee, que si l'Amérique peut être sauvée, ce sera de par l'homme noir capable d'injecter de nouvelles dimensions de non-violence dans les veines de notre civilisation. »
Discours prononcé par Ralph Abernathy en mémoire de Martin Luther King, 15 janvier 1969 (extrait)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ralph_Abernathy

Martin Luther King- Par O. Fernandez, New York World-Telegram and the Sun staff photographer — Library of Congress Prints and Photographs Division. New York World-Telegram and the Sun Newspaper Photograph Collection. http://hdl.loc.gov/loc.pnp/cph.3c11157, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1307066

Le mouvement des droits civiques comprend plusieurs mouvements : American Indian Movement, Chicano Movement, Black Panther party, Black Feminism, Gay Liberation movement. C’est un mouvement non violent dont le but est d’obtenir l’égalité des droits politiques pour tout citoyen américain et symbolisé par la lutte emblématique de Martin Luther King.

  • 20 janvier 1946 : le président Henry Truman fonde la central intelligence group qui deviendra ensuite la CIA.
  • 5 juillet 1947 : Larry Doby devient le 1er joueur noir à prendre part à un match de la ligne américaine de baseball.
  • 26 juillet 1947 : création de la CIA.
  • 12 janvier 1947 : la cour suprême des EU proclame que blancs et noirs sont égaux devant l'enseignement.
  • 25 février 1948 : Martin Luther King est nommé pasteur baptiste.

  • 3 mai 1948 : la cour suprême des EU invalide les lois, contrats et autres textes interdisant aux Noirs d'être propriétaires fonciers.
  • 26 juillet 1948 : ordre exécutif 9981 abolissant la ségrégation raciale dans l'armée.
  • 1er avril 1950 : recensement : 150.697.361 personnes.
  • 1951 : accords entre le Mexique et les EU prévoyant l'entrée légale d'un nombre annuel défini de travailleurs saisonniers mexicains aux EU. Un million de mexicains traversent illégalement la frontière durant cette période d'après guerre.
  • 19 juin 1953 : exécution des époux Rosenberg pour espionnage malgré les protestations mondiales.
  • 17 mai 1954 : arrêt Brown v.Board of Education qui déclare la ségrégation raciale inconstitutionnelle dans les écoles publiques. Une des décisions les plus importantes est l'arrêt Bolling v. Sharpe moins connu rendu le lendemain qui étend l'obligation au gouvernement fédéral. Dans le sud cette décision suscite la colère, de violentes critiques viendront de la part des journaux conservateurs.

Emmett Till- Par Image Editor — 14EmmettTillBefore, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=35817475

  • 28 août 1955 : assassinat l'Emmett Till, un adolescent afro américain brutalement assassiné dans le delta du Mississippi, un des évènements clés du mouvement américain pour les droits civiques

Rosa Parks et Martin Luther King- Par Inconnu — USIA / National Archives and Records Administration Records of the U.S. Information Agency Record Group 306, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4344206

  • 1er décembre 1955 : dans un autobus à Montgomery en Alabama, la couturière Rosa Parks refuse de céder son siège à un blanc.
  • 5 décembre 1955 : début d'un boycott des bus à Montgomery contre la ségrégation suite à l'affaire Rosa Parks, sous la direction du pasteur Martin Luther King. Le boycott dure 381 jours, il est suivi par 95% des Noirs de Montgomery. Le succès de l'opération met fin à la ségrégation dans les bus.

Autherine Lucy- By Taken by the US Library Of Congress, 1956 - http://www.americaslibrary.gov/assets/aa/marshallthrgd/aa_marshallthrgd_lucy_1_e.jpg, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18231440

  • 3 février 1956 : l'université d'Alabama est contrainte d'accepter sa 1ère étudiante noire Autherine Lucy, mais celle-ci ne pourra pas suivre les cours.
  • 21 février 1956 : Martin Luther Link et 24 autres pasteurs sont accusés d'avoir empêché les bus de Montgomery de fonctionner.
  • printemps 1956 : déroute des partisans de la déségrégation aux primaires, inquiets les modérés se muent en ségrégationnistes militants opposés à l'arrête Brown v.Board of Education de 1954.
  • 9 janvier 1957 : fondation par Martin Luther King de la Southern Christian Leadership Conference, SCLC.
  • 9 septembre 1957 : vote du Civil Rights act par le congrès qui met en place une législation favorable aux droits civiques des minorités aux EU, autorise l'inculpation de quiconque chercherait à empêcher un citoyen de voter. A ce moment-là le vote Noir est faible.

les 9 de little rock- Par New York World-Telegram and the Sun staff photographer: Albertin, Walter, photographer. —  Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1309321

  • 24 septembre 1957 : la foule expulse d'une école publique de Little Rock (Arkansas) 9 enfants Noirs. Eisenhower envoie mille parachutistes pour faire respecter la loi.
  • 20 septembre 1958 : alors qu’il est en train de dédicacer un livre dans un magasin de Harlem, Martin Luther King est poignardé par une femme noire Izola Ccurry qui l’accuse d’être un chef communiste, elle sera jugée déséquilibrée. Il échappe de peu à la mort.
  • 20 août 1959 : manifestation contre la déségrégation à Little Rock sous l'égide d'Orval Faubus, les manifestants marquent leur désapprobation à l'ouverture progressive des écoles publiques aux Noirs américains depuis l'arrêt Brown v. Board of Education of Topeka.

 

  • 1960 : création du Student Nonviolent coordinating committee une des principales organisations du mouvement pour les droits civiques qui joue un rôle premier dans les Freedom rides, la révolte de Washington en 63, le freedom summer du Mississippi. Ensuite il se consacre sur le Black power et contre la guerre du Viêt Nam.
  • 1er février 1960 : sit-in d'étudiants Noirs à Greensboro en Caroline du nord.
  • 13 février 1960/10 mai 1960 : sit-ins de Nashville.
  • 28 février 1960 : création à Atlanta du mouvement des chevaliers du KKK regroupant des mouvements racistes de 17 états méridionaux.
  • 21 avril 1960 : le Civil Rigths Bill donne le droit de vote effectif aux Noirs.

  • Recensement 1960 :180 millions d'habitants. 22.5% de la population vit sous le seuil de pauvreté.
  • Années 1960/1970 : lors du mouvement des droits civiques, naissance du black feminism, mouvement féministe ayant la volonté d’associer ensemble les critiques du sexisme et du racisme et qui n’est pas limité aux seules femmes afro descendantes.
  •  

 

Ruby Bridges escortée - Par Uncredited DOJ photographer — Via [1], Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=27473461

  • mars 1961 : le mouvement pour les droits civiques organise des marches et des convois à travers les états du sud malgré les réactions violentes des populations blanches.
  • 14 novembre 1960 : Ruby Bridges est la 1ère petite fille noire à intégrer une école de blancs (sous escorte). Ses parents avaient répondu favorablement à un appel du NAACP et accepté que leur fille intègre le nouveau système scolaire mis en place à la Nouvelle Orléans.

 

image

  • 4 mai 1961 : 1er Freedom ride (voyage de la liberté), actions des militants du mouvement des droits civiques aux EU contre la ségrégation dans les transports. Il part de Washington pour arriver à la Nouvelle Orléans le 17 mai. Des militants sont arrêtés dans le sud.
  • 1er novembre 1961 : suppression de la ségrégation dans les transports inter-états.

james Meredith escorté pour aller en classe- Par Marion S. Trikosko, U.S. News & World Report — Library of Congress Prints and Photographs Division. U.S. News & World Report Magazine CollectionCette  Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1596847

  • 1962 : création du Revolutionar action movement RAM, mouvement d’action révolutionnaire afro américain fondé dans les états du nord, se revendiquant comme nationaliste noir révolutionnaire dont Bobby Seale , l’un des futurs fondateurs de Black Panther party fait partie. Le mouvement entrera dans la clandestinité en 1963 au moment ou émerge le mouvement pour les droits civiques.
  • 22 mars 1962 : abolition de la peine de mort pour les meurtres du 1er degré.
  • 29 septembre 1962 : émeutes de 1962 à l'université du Mississippi (ole miss riot of 1962) qui impliquent des civils ségrégationnistes, des forces de l'état du Mississippi, des forces fédérales américaines. Les ségrégationnistes reprochent l'inscription et la fréquentation de l'université par le militaire afro américain James Meredith.
  • 1er octobre 1962 : Kennedy impose par la force l'admission de James Meredith qui devient le 1er étudiant noir à l'université de Mississippi.
  • 14 janvier 1963 : George Wallace est investi gouverneur d'Alabama avec pour programme " la ségrégation pour toujours" !

une bombe explose au gaston motel où résidait Martin Luther King- Par Trikosko, Marion S., photographer. — Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3262984

  • 1963 : campagne de Birmingham ou mouvement de Birmingham organisé par l’association des droits civiques Southern Christian Leadership conference SCLC dans le but d’attirer l’attention sur les inégalités de traitement que les afro-américains à Birmingham, Alabama. Elle est menée par Martin Luther King, James Bevel, Fred Shuttlesworth entre autres. Elle prône la non violence, sera émaillée malgré tout d’affrontements entre les étudiants noirs et les représentants des autorités municipales blanches, et débouchera sur une réforme des lois discriminantes dans la ville.
  • 12 avril 1963 : Martin Luther King, Ralph Abernathy et Fred Shuttlesworth sont arrêtés avec violence (policiers utilisant des chiens) alors qu'ils soutiennent des écoliers grévistes.

Medgar Evers- By Source, Fair use, https://en.wikipedia.org/w/index.php?curid=31653016

  • 11 juin 1963 : projet des droits civiques adressé au congrès prévoyant la prohibition de toute discrimination dans les lieux publics, les emplois, les écoles, les listes électorales.
  • 12 juin 1963 : assassinat de Medgar Evers par un membre du KKK. Evers était un défenseur des droits humains, membre de la National association for the Advancement of Colored People NAACP, il luttait entre autre dans l’enquête sur le crime brutal du jeune afro américain Emmett Till ce qui lui vaudar cet assassinat.

J'ai fait un rêve- Par Unknown? —  Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=294345

  • 28 août 1963 : marches sur Washington pour l'emploi et la liberté. C'est une marche gigantesque pour les droits civiques où 200.000 personnes manifestent et où Martin Luther King fait sont discours contre la ségrégation raciale "Y have a dream".

bayard rustin- Par Leffler, Warren K., photographer; cropped by Beyond My Ken (talk) 09:59, 25 November 2010 (UTC) —https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12143472

  • Bayard Rustin, militant du mouvement des droits civiques et du mouvement de libération gay, influencé depuis le début des années 30 par les idées du philosophe social Richard Gregg, sera le principal organisateur de la marche sur Washington pour l’emploi et la liberté. C’est lui qui apprend à Martin Luther King et ses troupes les techniques de la non violence. Son rôle est capital dans la costruction de la révolution qui se met en place à Montgomery.

  • 15 septembre 1963 : attentat de Birmingham ou attentat de l'église baptiste de la 16e rue tuant 4 fillettes dans une église noire. John Coltrane à la suite enregistre la pièce Alabama en mémoire des enfants.
  • 22 novembre 1963 : assassinat du président Kennedy à Dallas.
  • janvier 1965 : campagne de Martin Luther king pour le droit de vote des noirs

 james chaney  victime de la freedom summer -P w:en:Image:AndrewGoodman-JamesChaney-MichaelSchwerner.jpg, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2750593

  • Eté 1964 : Freedom Summer ou Mississippi summer projet, épisode du mouvement des droits civiques dans l’état du Mississippi pour faire inscrire le maximum de noirs sur les listes électorales. Le pourcentage dans cet état est le plus bas des EU avec un taux de 6.7%.
  • 21/22 juin 1964 : meurtres de la Freedom summer. 3 militants pour les droits civiques sont assassinés par des membres des white nights of the KKK.

signature du civil rights act- Par Cecil Stoughton, White House Press Office (WHPO) — http://photolab.lbjlib.utexas.edu/detail.asp?id=18031, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1395374

  • 2 juillet 1964 : adoption par le congrès du Civil Rights act, loi sur les droits civiques accordés aux minorités, abrogation des lois Jim Crow sur la ségrégation raciale en vigueur dans le sud du pays.
  • 18 juillet 1964 : émeutes raciales à Harlem.

Malcolm X- Par Ed Ford, World Telegram staff photographer — Library of Congress. New York World-Telegram & Sun Collection. http://hdl.loc.gov/loc.pnp/cph.3c15058→Cette image a été extraite d'un autre fichier : Malcolm X NYWTS 2a.jpg, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=46925992

  • 28/30 août 1964 : émeutes raciales à Philadelphie.
  • 14 octobre 1964 : Martin Luther King reçoit le prix nobel de la paix.
  • 21 février 1965 : assassinat du militant Noir du Black nationaliste party, Malcolm X dans des circonstances obscures à Harlem, New York. Il fera figure de martyre.

Après ma mort, ils feront de moi un raciste, quelqu'un de colérique qui inspire la peur… Je ne suis pas raciste. Je ne crois en aucune forme de ségrégation. Le concept du racisme m'est étranger. Je n'apprécie pas tous ces mots en “ism(e)”. »
Malcolm X

marches de Selma à Montgomery- Par User:Mitchumch — Top left: File:Bloody Sunday-Alabama police attack.jpegTop right: File:We March With Selma cph.3c35695.jpgBottom left: File:Selma to Montgomery Marches.jpgBottom right: File:Abernathy Children on front line leading the SELMA TO MONTGOMERY MARCH for the RIGHT TO VOTE.JPG, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39549596

  • 7 mars 1965 : marches pour les droits civiques de Selma à Montgomery, Bloody sunday. Répression du gouverneur de l'Alabama George Wallace.
  • 9 avril 1965 ; Elementary and Secondary education act, enseignement primaire et secondaire. Egalité pour tous dans l'éducation, aides fédérales aux plus modestes, modernisation de l'enseignement.
  • 6 août 1965 : Voting Rigths act. Toutes les restrictions qui s'opposent au droit de vote des noirs sont levées.
  • 11 août 1965 : début des émeutes raciales dans le quartier de Watts, Los Angeles. Répression de la police qui fait 34 morts, une centaine de blessés, 4000 personnes interpellées par la police. Cette guérilla urbaine diffusée à la télé provoque la prise de conscience populaire du problème racial de la population américaine.
  • 1966 : création du mouvement Black Power (student nonviolent corrdination committee, SNCC) par Stokely Carmichael pour lutter contre la ségrégation raciale.

fondateurs black panther- By Source, Fair use, https://en.wikipedia.org/w/index.php?curid=28701328

  • 1966 : troubles raciaux, naissance du Black Panther party, émeutes de Chicago et Cleveland l'été.
  • 18/23 juillet 1966 : émeutes raciales à Hough, à Cleveland.
  • 7 août 1966 : émeutes raciales à Lansing, Michigan.
  • 15 octobre 1966 : création du mouvement Black Panther Party (Black Panther Party of Seelf-Defense) mouvement suprémaciste afro américain formé par Bobby Seale et Huey P.Newton qui atteint une échelle nationale et s’effondre à cause de tensions internes et les actions de l’état y compris du FBI. Il hérite de la tradition maoïste et aura une grande influence dans les mouvements anti-impérialistes.
  • Les 10 points de leur programme :

Nous voulons la liberté. Nous voulons pouvoir décider de la destinée de notre Communauté noire.

Nous voulons le plein emploi pour notre peuple.

Nous voulons la fin de la spoliation de notre Communauté noire par les Capitalistes.

Nous voulons des habitations décentes, dignes d'abriter des êtres humains.

Nous voulons pour notre peuple une éducation qui expose la vraie nature de cette société américaine décadente. Nous voulons une éducation qui enseigne notre vraie histoire et notre rôle dans la société d'aujourd'hui.

Nous voulons que les hommes noirs soient exemptés du service militaire.

Nous voulons un arrêt immédiat de la BRUTALITÉ POLICIÈRE et des MEURTRES de Noirs.

Nous voulons la liberté pour tous les hommes noirs détenus dans des prisons fédérales, d'États, de comtés et de villes.

Nous voulons que les Noirs, lorsqu'ils sont soumis à un procès, soient jugés par un jury constitués de leurs pairs ou de personnes issues de leurs communautés noires, comme défini dans la constitution des États-Unis.

Nous voulons des terres, du pain, des logements, l'éducation, des habits, la justice et la paix.

 

  • 7 novembre 1966 : élection à Cleveland du 1er maire Noir d'une grande ville américaine.
Repost 0
Commenter cet article