Chronologie des Afro-américains - Noirs et blancs peuvent-ils vivre ensemble sans se haïr ? 2e partie - Les afro-américains dans la guerre de Sécession - 1861 à 1865

Publié le 17 Avril 2017

William N.Reed, l'un des rares afro-américains à obtenir un grade (lieutenant colonel dans l'armée pendant la guerre de sécession- Par Inconnu — Archiv Dr. Rüdiger B. Richter, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16673918

Pour continuer la chronologie de la colonisation de l'Amérique du nord qui fait déjà 12 parties, ou plutôt pour la reprendre et la compléter en extrayant ce qui concerne les Afro américains, voici une autre chronologie à eux dédiée dans mon voyage virtuel en Amérique, c'est cette partie là que je pense être la plus intéressante.

Le titre Noirs et blancs peuvent-ils vivre ensemble sans se haïr ? est emprunté au livre d'Howard Zinn, Une histoire populaire des Etats-Unis, dans sa formulation simplifiée désignant les interrogations sur les causes de l'esclavage de W.E.B du Bois.

Comme je le fais depuis que j'ai entamé sur ce blog des articles d'informations succinctes sur les peuples originaires, les indigènes sont toujours associés aux afro descendants. Ils sont à mes yeux égaux dans l'histoire du colonialisme certes pour des raisons différentes et qui pourtant sont associées. Ce sont des victimes du colonialiste et la violence avec laquelle les européens puis les américains les ont dépossédés, exploités et massacrés est extrême et je crois que nulle excuse dans le temps peut effacer cela.

Caroleone

1ère partie - L'esclavage - 1619 à 1861

en bleu les états de l'union, en bleu clair les états de l'union où l'esclavage était autorisé, en rouge les états confédérés, en blanc les territoires qui ne sont pas encore des états

CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=289951

au début de la guerre les Colored troops n'étaient affectés qu'aux corvées- Par Library of Congress Collections, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2555124

  • 1861/1865 : Début de la guerre de Sécession opposant les états du nord (L'union) abolitionnistes et les états confédérés rassemblant 11 états esclavagistes du sud qui ont fait sécession des EU en 1860. Il y a alors 4 millions d'esclaves aux EU. Les EU (l’union) sont dirigés par Abraham Lincoln et les états confédérés d’Amérique (la confédération) sont dirigés par Jefferson Davis.

Par Inconnu — Library of Congress CALL NUMBER: LC-B811- 2553[P&P], Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3819873

  • Pendant la guerre de Sécession 186.097 afro américains sont enrôlés dans l’armée de l’union (en 163 unités militaires). Ils étaient des noirs libres affranchis ou bien des esclaves. Le nombre de victimes chez les soldats afro américains sera plus élevé de 35% que chez les soldats blancs alors que ceux-ci entrent dans le conflit 18 mois après le début. Les troupes engagées perdent en tout 70.929 hommes. Les soldats noirs de toutes les unités seront victimes à plusieurs reprises de crimes de guerre : bataille de fort Blair, bataille d’Olustee, bataille de Fort Pillow, bataille de Poison spring, bataille de Saltville. 

 By The Supervisory Committee For Recruiting Colored Regiments - https://pbs.twimg.com/media/CcAHas1WEAEeYEQ.jpg, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47611413

  • Avril 1862 : David Hunter forme l’un des 1ers régiments de noirs, le 1st Carolina Volunteers (African Descent).
  • juillet 1862 : le congrès des EU vote un décret qui autorise l'affranchissement des esclaves appartenant à des maîtres qui se battent dans l'union. Le décret n'est pas appliqué par les généraux nordistes et Lincoln ne l'impose pas.
  • 17 juillet 1862 : le congrès vote le Militia act, les noirs peuvent être recrutés dans les troupes américaines.
  • 4 août 1862 : au Kansas, James H.Lane forme le 1st Regiment of Kansas Volunteer Infantery (Ccolored), 1er corps des troupes noires à combattre.

54e régiment d'infanterie du massachusetts- Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1489968

  • 1863 : ½ million d’esclaves prennent la fuite pendant la guerre de Sécession. Nombre d’entre eux iront rejoindre l’armée de l’union (200.000 noirs dans l’armée et dans la marine, 38.000 tués au combat)
  • 1er janvier 1863 : Lincoln signe la proclamation d'émancipation. Les esclaves des états continuant à se battre contre l'union sont affranchis. L'armée de l'union s'ouvre aux noirs.
  • 13 mars 1863 : création du 54e régiment d'infanterie du Massachusetts (union) composé uniquement de noirs (mais dirigé par des blancs!).

siège de port hudson- Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3139011

  • 9 avril 1863 : accident de Pascagoula (Mississippi) les soldats noirs de la Louisiana Native Guard alors qu’ils se replient sont mitraillés par les soldats blancs à bord d’une canonnière de l’union. Leur colonel écrira qu’il s’agit d’un malheureux accident.
  • 21 mai/9 juillet 1863 : siège de Port Hudson. Les troupes armées de l'union encerclent la ville de Port Hudson en Louisiane. Le capitaine André Cailloux, un noir libre et plusieurs hommes du 1st Régiment Louisiana native Guard meurent héroïquement. Cela incitera à l'enrôlement d'afro-américains dans le conflit.

By woodcut artist not listed; W.J. Moses, printer; stereotyped by Dennis Bro's & Co. - Scenes in the Life of Harriet Tubman by Sarah H Bradford, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3078699

  • 1er juin 1863 : le raid sur Combahee Ferry (caroline du sud). Des hommes du 2e régiment South Carolina Volunteer infantry (African Descent) leur colonel et Harriet Tubman (la libératrice des chemins de fer clandestins) incendient les rizières et libèrent les esclaves qui seront ensuite recrutés aux united states colored troups. C’est le seul exemple de l’histoire américaine où une troupe est menée par une femme d’une expédition qu’elle a elle-même inspiré. Harriet Tubman en effet connaissait bien le terrain et le peuple afro-américain Gullah.

Par Theodore R. Davis — Harper's Weekly (http://www.sonofthesouth.net/leefoundation/civil-war/1863/july/battle-milliken-bend.htm), Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4397234

  • 7 juin 1863 : bataille de Milliken’s bend en Louisiane (campagne de Vicksburg), où les soldats afro américains jouent un rôle important.

william H Carney- By John Ritchie (1836–1919), American Union Army officer, traveler and diarist - https://nmaahc.si.edu/object/nmaahc_2014.115.8, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=54136106

  • 11 au 16 juillet 1863 : bataille de Fort Wagner, Morris Island, Charleston. Lla réputation des USCT grandit malgré un échec dans cette bataille. De plus en plus de noirs s’enrôlent. Le sergent afro-américain William H. Carney reçoit la Medal of honor pour son courage à fort Wagner.

bataille d'olustee- Par Via http://www.floridamemory.com/OnlineClassroom/FloridaCivilWar/Olustee.cfm, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2666282

  • 17 juillet 1863 : bataille de Honey Springs durant la guerre de Sécession sur le territoire indien. Victoire nordiste lors d’une bataille remarquable par le fait que la majorité des combattants étaient des amérindiens et des afro-américains.
  • 20 février 1864 : bataille d'Olustee (Floride) c'est la plus importante bataille en Floride pendant la guerre de Sécession, la 3e plus sanglante de la guerre. Les soldats Noirs du 54e régiment d'infanterie du Massachusetts et du 35e régiment USCT après la bataille traînent sur 5 miles de distance des wagons de chemin de fer chargés de blessés de l'union.

soldats noirs de l'USCT-Par Inconnu — Library of Congress CALL NUMBER: LC-B811- 2553[P&P], Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3819873

  • 18 avril 1864 : bataille de Poison Spring dans le comté d’Ouachita (Arkansas) bataille tristement célèbre en raison du massacre et de la mutilation par les confédérés des soldats noirs du 1st Kansas Colored Infantry. Victoire des confédérés.
  • 9 juin 1864/25 mars 1865 : siège de Petersburg (Virginie). La plus grande concentration de troupes afro-américaines de toute la guerre sera assemblée lors du siège de Petersburg et subira de lourdes pertes pendant les engagements comme la bataille du Cratère où des noirs paieront un lourd tribut.

  • 29 septembre 1864 : bataille de Saltville en Virginie le nouveau corps des troupes noires 5e united States Colored Cavalry fait preuve d’une grande bravoure en chargeant à pied les confédérés. Ils sont vainqueurs à la seconde bataille de Saltville et à la bataille de Marion

13e amendement- Par National Archives of the Unites States — [1], Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=661373

  • 15 décembre 1864 : bataille de Nashville où s’illustrent les 1e et 2e colored brigades.
  • janvier 1865 : le XIIIe amendement de la constitution américaine abolit définitivement l'esclavage : "Ni esclave, ni servitude involontaire n'existeront aux EU ni dans aucun lieu soumis à leur juridiction".

2e bataille de fort fisher- Par L. Prang & Co —Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2969622

  • 15 janvier 1865 : seconde bataille de Fort Fisher. Bruce Anderson et 12 autres soldats sous le feu des confédérés vont abattre la palissade qui défend le fort Fisher.
  • 22 février 1865 : le Tennessee adopte une nouvelle constitution et abolit l'esclavage.
  • 13 mars 1865 : les états confédérés d'Amérique autorisent l'utilisation de troupes d'afro-américains.
  • 6 décembre 1865 : ratification du 13e amendement, abolition de l'esclavage. La guerre de sécession trouve un caractère original selon les historiens pour 2 raisons principales. Elle est considérée comme la 1ère guerre moderne dans le sens où l'importance de l'économie et de l'industrie y joua un rôle déterminant et ce fut une guerre idéologique avec la question 1ère de la libération des esclaves.
  • 18 décembre 1865 : le XIIIe amendement de la constitution des EU qui abolit et interdit l'esclavage est déclaré ratifié par les législatures de 27 des 36 états existant.

Que deviennent les afro-américains engagés dans la guerre de Sécession après la fin de celle-ci ?

Les afro-américains enrôlés dans l'union army sont démobilisés fin 1865/début 1866. Nombreux sont ceux qui s'engagent dans l'US Army (dans l'infanterie et la cavalerie), ils deviennent les Buffalo soldiers efficaces durant les guerres amérindiennes.

La plus grande partie des démobilisés noirs revient à la vie civile sous des auspices qui semblent tout d'abord favorables, le gouvernement semble disposé à faire valoir leurs droits.

Dans le sud pendant la période de reconstruction les mesures d'émancipation des Noirs sont soutenus par la présence de troupes d'occupation et le bureau of refugees, Freedmen and Abandoned lands (bureau des réfugiés, des affranchis et des terres abandonnées). Après le compromis de 1877 dit aussi la grande trahison (un arrangement entre politiciens du nord et du sud), la communauté blanche du sud va retrouver sa suprématie par la fraude électorale et la viole,ce. C'est le début des groupes racistes comme le KKK.

Les Noirs éduqués préfèrent partir vers le nord, au Kansas en particulier.

 

L’esclavage est aboli au prix de milliers de morts et le gouvernement des EU qui avait mis en place le système qui l’avait enrichi, contrôlait par la guerre les conséquences conduisant à l’abolition inévitable de l’esclavage.

Ce ne fut pas John Brown ou d’autres abolitionnistes qui permirent que les afro-américains obtiennent leur liberté, non, on les avait puni de la mort (leur mort) pour des volontés similaires à celles du gouvernement, qui lui en prit des centaines de milliers tout ça pour arriver à un résultat maîtrisé et géré comme on le verra plus tard en suivant la chronologie et la route que devront prendre ces hommes à qui on donne la liberté mais si peu.

Sur le sujet je vous conseille l'incontournable livre d'Howard Zinn, Une histoire populaire des Etats-Unis qui peut permettre d'avoir un autre éclairage sur les acteurs et les faits de l'histoire américaine que celle que l'on nous sert bien souvent.

sources : wikipedia

Repost 0
Commenter cet article