Si tu veux

Publié le 1 Mars 2017

Si tu veux m'écrire
Accroche au porte-manteau des nuages
Le chiffon rouge de demain
Et n'oublie pas
Qu'aucun point ne doit enfermer tes mots

Si tu veux
Nous décrocherons ensemble les étoiles
Pour en faire une lumière d'argent
Dans laquelle des lucioles amoureuses seront
Chaque jour un soleil différent dans nos vies

Si tu veux
Nous décocherons dans le cœur des années à venir
Des flèches d'espérance multicolores
Propulsées aux encres de la création
Et habillées de plumes lumineuses

Si tu veux
Allume au réverbère du temps qui passe
Une petite flamme embellie par la chaude complicité
des sentiments
Chaque jour je boirais à sa sève chaude ton message
Chaque jour j'y puiserais l'ardeur
Chaque jour j'y lirais les mots libres
J'écrirais éclairée par la douceur de la lumière tamisée
Des pages et des pages manuscrites et rebelles
Des lignes et des lignes de mots nouveaux
Des mots en toutes les langues surtout les sucrées et celles qui puisent
Dans le sel et l'argile leur propos
J'écrirais habitée par la douce chaleur de l'entreprise
Des histoires qui oublient la grise attitude des évènements
Qui seront un grand ciel dégagé sur le chemin ponctué de nos pierres :
Qu'il est beau le livre qui ne se limite pas et qui pousse dans la liberté des prés fleuris
Qu'elle est belle la poésie qui jamais ne s'achève
Tant que dans son sillon les tourbillons tourbillonnent
Les papillons papillonnent
Les bourgeons bourgeonnent
Les tourterelles roucoulent
Les mésanges font leur nid dans la soie des lendemains qui chantent

Si tu veux m'écrire
Accroche aux regards perçants des hulottes
La boussole qui guide tes pensées dans le couloir de tes attentes
Je serais le troubadour qui a la voix le verbe et la canne pour décrypter le monde
Dans une goutte d'opale je puiserais ta force
Et la douce gomme de la poésie refera le monde
A notre façon

Carole Radureau (01/03/2017)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 0
Commenter cet article