Le président du Guatemala dénoncé pour torture et autres délits

Publié le 16 Mars 2017

Le président du Guatemala dénoncé pour torture et autres délits

Le 14 mars, la députée féministe Sandra Morán, le député Leocadio Juracán (du parti Convergencia), accompagnés par les avocats Benito Morales Laynez et Francisco García, ont présenté une plainte contre Jimmy Morales, pour les délits suivants : 
torture, exécution extrajudiciaire, abus d'autorité et manquement à ses devoirs. Ceci, à 6 jours de l'incendie du 8 mars dernier, au cours duquel plus de 40 jeunes filles ont été brûlées vives [ou mortes de leurs blessures], dans le Refuge Sûr [Hogar Seguro] Virgen de la Asunción à San José Pinula. Actuellement, le mécanisme d'alerte "Alba Keneth" reporte 25 jeunes filles disparues. 
Conjointement à cette plainte, ils demandent le retrait de l'immunité du chef de l'Etat.Traduction collectif Guatemala via fb.

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Guatemala, #Droits des femmes

Repost 0
Commenter cet article