Etats-Unis : Les Massachusetts

Publié le 21 Mars 2017

Tribu historique qui vivait dans la région de la baie de Massachusett, dans ce qui est de nos jours le Grand Boston.

Le nom de la tribu donne son nom à l'état américain.

Langue : massachusett, langue algonquienne

Le mot massachusett veut dire : peuples des grandes collines (en l'occurrence il s'agit des Blue Hills)

Ils font partie des premiers groupes autochtones à entrer en contact avec les colons britanniques.

Leur déclin sera rapide au cours des XVIIe et XVIIIe siècles en raison des maladies contagieuses apportées par les colons et dont ils n'avaient aucun anticorps.

 

 

image

Ils ont encore des descendants dans la région du Grand Boston mais ils ne sont pas reconnus au niveau fédéral.

Les descendants de la communauté de Natick organisés en tant que Praying indian tribes and Pankapoag, dans les environs de Stoughton - 50 membres

Les descendants de la bande de Neponsett à Ponkapoag ou Massachusett at Ponkapoag tribe.

langages du Massachussett - By Nikater; adapted to English by Hydrargyrum - Wikimedia Commons - Image:Wohngebiet_Südneuengland.png, as of 5 July 2006, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5276243

 

image

Peuple historique et préhistorique

Ils seraient les descendants d'une population préhistorique de Paléoméricains vivant à l'est de l'Amérique du nord à la fin de la dernière glaciation (30.000 à 15.000 ans).

A Boston des fouilles archéologiques ont mis en évidence la présence d'habitats vers 6500 et 8000 avant notre ère.

Ce sont des structures de pêche comme le piège à poisson de Boylston street découvert en 1913 daté de 5200 ans dans la quartier de Back Bay.

Le peuple vivait de migrations saisonnières alternant les périodes de chasse en automne et en hiver et celles de la pêche côtière au printemps et en été.

En parallèle ils cultivaient la terre et entretenaient des carrières d'ardoises et de matériaux minéraux.

Ils vivaient dans des maisons longues dans les campements d'hiver et dans des wigwams pour la période de chasse.

Ils sont convertis au christianisme par John Eliot qui crée un alphabet publié en 1633 qui est la première bible en langue amérindienne. Les convertis sont regroupés dans des agglomérations spécifiques, le village de prière.

En 1869 l'indian enfranchisment act s'applique aux Massachusett et leur donne le statut de citoyen de l'état du Massachusett et le droit de vote mais par contre cette acte supprime le statut de nation indépendante. Ce qui n'est pas conforme avec la constitution des EU selon laquelle seul le gouvernement fédéral peut prendre une telle décision relative aux gouvernements tribaux.

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Massachusetts, #Peuples originaires

Repost 0
Commenter cet article