Etats-Unis/Canada : La nation Lenape ou Delaware

Publié le 17 Mars 2017

Nora Thompson Dean en tenue traditionnelle en 1973- By James Rementer - Original Photograph, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10549200

Peuple autochtone des Etats-Unis qui comptait 3 divisions dialectiques qui formèrent plus tard 3 clans :

 

Munsee (aujourd’hui Tukwsit, le clan des loups). C’était le groupe situé au nord dans la région du début de la rivière delaware, ou la Pennsylvanie,le New Jersey et New York se réunissent.

Unalactigo (Pële, le clan des dindes). Groupe le plus méridional occupant la région située des deux cpotés de la basse rivière Delaware, dans le nord du Delaware, le sud-est de la Pennsylvanie, le sud du new Jersey.

Umani (pukuwanko, le clan des tortues) qui est de nos jours la nation Delaware de l’Oklahoma. Groupe central des Lénapes, situés dans la région nord et centre du New Jersey et de l’île de Staten.

Autodésignation : Leni Lenape (en algonquien les vrais hommes)

Les français les appellent les Loups, les britanniques les appellent les Delaware du nom de la rivière Delaware où ils avaient de nombreux camps (autrefois Lord de la Ware).

Langue : algonquienne, unami dans le sud, munsee dans le nord.

Population

Etats-Unis : Oklahoma 11.195 personnes – Wisconsin : 1565 personnes

Canada : bandes dans 3 réserves canadiennes

Lenapehocking- territoire historique du peuple Lenape - Byhttp://commons.wikimedia.org/wiki/User:Nikater - http://en.wikipedia.org/wiki/File:Delaware01.png, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=27384249

 

Leurs terres seront envahies par les hollandais, les français, les suédois, les britanniques, leurs ennemis Mohawks.

Les premières relations avec les colons seront amicales, liées autour du commerce de peaux.

Le flux constant de colons provoque des conflits et entraînent leur migration vers l’ouest.

Susie Elkhair 1926 - By Unknown - http://culture.delawaretribe.org/womensclothing.htm, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18154234

Société matrilinéaire

Les enfants appartenaient au clan de la mère, ce qui leur apportait un statut social et une identité. Celles-ci avaient un pouvoir, les terres et les maisons leur appartenaient. Quand un homme se mariait il allait vivre dans la famille de sa femme, en résidence matrilocale.

L'oncle maternel était l'homme le plus important dans l''éducation des garçons, il avait surtout un rôle de mentor. Les femmes les plus âgées avaient du leadership et pouvaient défaire des chefs si elles les désapprouvaient. Les terres étaient réparties équitablement selon les besoins de chacun.

Une pratique existait chez les Lenape du New Jersey consistant en ce qu'une jeune fille épouse un homme âgé et un jeune homme épouse une femme également plus âgée ce qui avait pour intérêt d'assurer les vieux jours des anciens.

 

image

Ressources

 

Les femmes s’occupaient de la culture des 3 sœurs (maïs/courges/haricots). Le tabac par contre était cultivé uniquement par les hommes. Les cultures étaient faites dans des parcelles cultivées avec le système de l’abattis-brûlis. Ils maintenaient grâce à une nourriture abondante une population importante de chasseurs cueilleurs semi-nomades.

Les hommes s’occupaient de la pêche et de la chasse.

La pêche concernait des esturgeons, des brochets, des mollusques et crustacés comme les palourdes, les huîtres, les homards, les pétoncles.

La viande chassée était celle du cerf, de l’ours noir, de l’écureuil, du lapin, de la dinde sauvage et du canard.

La cueillette complétait les ressources alimentaires : fruits, légumes sauvages, racines, champignons, plantes médicinales.

Ils avaient des canoës en écorce de bouleau pour se déplacer sur les rivières. Ils étaient larges, pouvant flotter sur des cours d’eau peu profonds, assez forts pour tirer des rapides dangereux, et légers pour qu’un homme puisse les porter sur le dos.

Ramassage des huîtres à grande échelle sur la côte atlantique (Sandy Hook), les huîtres étaient fumées l’été pour être conservées pour l’hiver.

 

image

Habitats

Chaque village était gouverné par un sachem choisi pour sa sagesse et assisté par le conseil des anciens.

Les villages étaient fortifiés avec des palissades en raison des attaques des Mohawks. Mais les villages Unalactigo et Unami étaient peu souvent fortifiés.

L’habitat était la maison longue pouvant contenir une centaine de personnes.

En été, ils vivaient dans un habitat temporaire constitué de wigwams pour pouvoir pratiquer la chasse et la cueillette. Le wigwam était construit sur des cadres en bois recouverts de tapis tissés de feuilles et d’écorces de bouleau et de peaux d’animaux. Des cordes étaient enveloppées autour du wigwam pour bien tenir l’écorce de bouleau en place.

 

image

 

Les « grands-pères » des peuples algonquiens

Au moment du contact, les Lenapes avaient une identité qui était familiale, de clan et de village.Ils étaient considérés par les autres peuples de langue algonquienne comme les « grands pères » d’où provenaient tous les autres peuples algonquiens.

Dans les conseils tribaux ils étaient très respectés, comme pour les anciens.

Il y avait 3 phatries composée chacune de 12 clans. Les 3 phatries étaient Tortue, Loup et Dinde. Mais en vérité il y en avait au moins une trentaine qui ont sans doute été absorbées par les 3 citées.

Les clans des mères contrôlaient la terre, les maisons et la famille.

Les clans des pères fournissaient la viande, le défrichement des champs ; la construction des maisons, la protection du clan.

Au moment de se marier, un homme Lenape se mariait hors de son clan. Cela évitait la consanguinité.

Un garçon du clan de la Tortue devait épouser une fille du clan du Loup ou du clan de la Dinde.

Les peuples de langue iroquoienne (Iroquois, Susquehannock) étaient des ennemis traditionnels, surtout en raison de la concurrence pour le commerce.

Ce commerce concernait des fourrures de castor piégés par leurs soins et échangées contre des produits manufacturés.

wampum- By Pierre5018 - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=54549132

 

La chasse au castor

 

La chasse au castor par le piégeage prend de l’ampleur face à la demande européenne pour leur fourrure et cette pratique mise en place par les amérindiens décime la population de castors de la basse vallée de la rivière Hudson. Les hollandais déplacent leurs opérations sur l’actuel état de New York et les Lenapes qui produisaient du wampum (perles en coquillages) dans le voisinage de l’île de Manhattan sont empêchés de le faire par les effets négatifs du déclin du commerce.

Le wampum était devenu un bien d’échange important lors de la traite des fourrures. C’est grâce au wampum que

Les anglais et les hollandais purent avoir accès aux fourrures de castor, car ils avaient remarqué que les amérindiens seraient plus disposés à piéger les castors s’ils leurs donnaient en échange des coquillages pour le wampum qu’ils obtenaient par troc avec les peuples y ayant accès (par exemple les Mohicans) et s’en servaient ensuite de monnaie d’échange pour ceux qui leur obtenaient les fourrures.

 

image

 

HISTOIRE

 

  • 8000 avant JC : les Leni Lenape occupent la région de l’actuel New Jersey des milliers d’années avant la conquête européenne.
  • 1524 : premier contact avec l’explorateur Giovanni de Verrazzano accueilli par les Lenapes alors qu’il venait en canoë après que son navire ait tenté d’entrer dans l’actuel Lower New York bay.
  • 1609 : la compagnie hollandaise des Indes orientales engage Henry Hudson pour explorer la côte est de l’Amérique du nord.
  • 1614 : établissement du Nouveau Pays-Bas.
  • 1620 : grande migration : des colons anglais empiètent sur les terres indigènes en Nouvelle Angleterre.
  •  

Nouvelle Amsterdam - Par Johannes Vingboons — Geheugen van Nederland (Memory of The Netherlands), Selections from the Map Collections http://international.loc.gov/cgi-bin/query/r?intldl/awkbbib:@field(DOCID+@lit(awkb012367)), Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=238390

 

 

  • 1624 : New Amsterdam est fondée par les hollandais (qui deviendra plus tard New York city)
  • 1634 : épidémies de variole, de rougeole propagées par les européens
  • 1634 : Les Susquehannock (Iroquois) se mettent en guerre contre les Lenapes pour l’accès au commerce avec les hollandais. Ils battent les Lenapes et ceuxci deviendront jusqu’en 1753 tributaires des cinq nations.
  • 1636 : colonisation du Connecticut par des colons dirigés par Thomas Hooker.
  • 1638 /1655 : la nouvelle colonie de Suède mise en place par Peter Minuit le long de la basse rivière de Delaware. Les Lenapes de Manhattan vendent leurs terres à Peter Minuit contre des marchandises de commerce d’un montant de 24 dollars.

 

massacre de Pavonia

  •  
  • 1639 : arrivée du gouverneur général de Nouvelle Néerlande, Willem Kieft en Nouvelle Hollande.
  • 1641 : Rébellion des guerriers Lenapes contre les hollandais quand le bétail des colons détruit leurs champs de maïs des Maritan Lenapes.
  • 1641 : Willem Kieft place une prime pour les scalps de Raritans. Les colons hollandais tuent les autochtones pour la prime.
  • 1643/1645 : Guerre de Kieft qui éclate entre les colons néerlandais et les Lenapes de New York.
  • 1643 : massacre de Pavonia le 25 février 1643 quand des soldats hollandais torturent et assassinent des hommes, des femmes et des enfants Lenapes. Pavonia est le premier établissement européen sur la rive du fleuve Hudson (province de New Netherland).
  • 1er octobre 1643 : une force de tribus indigènes attaque les maisons de Pavonia et les brûlent.
  • 1647 : Peter Stuyvesant est nommé comme successeur de Willem Kieft.
  • 1653 : Pavonia devient une partie de la nouvelle communauté de New Amsterdam, les colons reçoivent de grandes quantités de terres des Lenapes.
  • 1655 : conquête néerlandaise de la Nouvelle Suède
  • 15 septembre1655 : Guerre des Peach tree (guerre des pêches)– Pavonia est attaquée par 500 guerriers Lenapes qui tuent plus d’une centaine de colons. Une femme amérindienne est tuée par un blanc pour avoir cueilli des pêches dans un verger. Les Lenapes et les Wappingers se vengent du meurtrier, mais leurs villages sont attaqués et brûlés par les colons hollandais. Peter Stuyvesant le nouveau gouverneur fait garder en otages les enfants survivants et menace de les tuer si leurs pères ne se rendent pas.

 

calumet de la paix entre amérindiens Lenape et néerlandais- Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=494711

  • 1659/1663 : Guerres des Esopus, deux conflits localisés entre les tribus d’Esopus, des indiens Lenapes et des colons hollandais autour de Kingston, New York.
  • Septembre 1664 : les hollandais cèdent la Nouvelle Hollande aux anglais.
  • 1664 : la colonie de New Jersey est fondée par lord Berkeley et sir George Carteret.
  • 1682 : Colonie de Pennsylvanie fondée par William Penn.
  • 1682 : Les lenapes ont fortement diminué en nombre à cause des guerres et des épidémies, ils signent des traités d’amitié avec William Penn, fondateur quaker de la Pennsylvanie qui a établi la colonie anglaise sur la rivière Delaware. Les quakers propagent le christianisme chez les Lenapes.
  • 1689/1763 : Guerre franco-indiennes commencent (guerres inter-coloniales) – Les Lenapes soutiennent les britanniques.

waking purchase, zone acquise par les Penn- Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1824441

  • 1737 : Walking purchase, un accord entre la famille Penn qui est propriétaire de la Pennsylvanie et les Lenapes. Les Penn réclament une région de 4860 km2 et forcent les Lenapes à l’évacuer. Ce document peut avoir été un traité non signé, non ratifié, ou même un faux (escroquerie) alors que les Lenapes n’étaient pas encore partis, les Penn vendaient déjà leurs terres aux colons. Ce traité est contestable.
  • 1740/1837 : missions de Moravie en Pennsylvanie établies par des missionnaires d’Allemagne.
  • 1744/1748 : guerre du roi George
  • 1754/1763 : guerre des Indes en France ou guerre de 7 ans. C’est la 4e et dernière guerre des conflits entre français et amérindiens. Les Lénapes avaient pris parti pour les français.
  • 1758 : traité d’Easton entre les Lenapes et les colons qui exige que les Lenapes soient déplacés vers l’ouest hors de l’actuelle New York et du New Jersey.
  • 1763 : la guerre de 7 ans se termine avec la victoire britannique qui let fin à la colonie de la Nouvelle France.
  • 1763/1766 : les Lenapes d’Ohio combattent les britanniques dans la rébellion de Pontiac. C’est un shaman prophète Lenape, Eolin qui joue un rôle important dans le déclenchement du conflit. Révolte de Pontiac à laquelle participent les Delaware, ils font partie des peuples qui ont été honteusement contaminés par des couvertes contaminées par la variole qui leur avaient été offertes par les américains. Ils eurent de nombreuses pertes humaines suite à cette terrible épidémie.

guerre de tecumseh et peuples alliés - CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1416714

  • 1765/1783 : guerre d’indépendance américaine.
  • 1778 : les Lenapes sont la première tribu à signer un traité de paix avec le gouvernement américain à Fort Pitt.
  • 1785/1795 : Les Lenapes soutiennent la tribu des Miami pendant la guerre de la Petite tortue.
  • 1811/1813 : Les Lenapes soutiennent la tribu Shawnee dans la rébellion de Tecumseh.
  • 1818 : traité de Ste Mary dans l’Ohio – Les lénapes cèdent leurs terres de l’Indiana pour les terres à l’ouest du Mississippi et une rente de 4000 dollars.
  • 1830 : Loi sur la déportation des indiens. Le traité de James Fox ratifié par le sénat des EU force les Lenapes à se déplacer à l’ouest. Ils obtiennent des terres en territoire indien en échange des terres du Missouri.
  • 1835 : la plupart des Lenapes du Delaware sont expulsés de leurs terres et de deux réserves au Kansas.
  • 1845 : la population Lenape est tombée à moins de 2000 personnes aux Etats-Unis et au Canada.
  • 1867 : la tribu Lenape est déplacée du Kansas vers le territoire indien en Oklahoma.

 

image

Les Lenapes Delaware de nos jours

 

Les Delaware de l’Oklahoma

Ils arrivent en Oklahoma en 1867 et rachètent plus tard une terre à la nation Cherokee pour 438.000 dollars. La tribu est reconnue par le bureau des affaires indiennes en 1958, nommée officiellement la tribu Delaware de l’Oklahoma de l’ouest. Une constitution est ratifiée en 1972, qui adopte le nom de nation Delaware (aussi nommée Absentee) en 1999.

En 2004 ils poursuivent l’état de Pennsylvanie au sujet des terres perdues en 1800 après le waking purchase de 1737, un accord contestable légalement.

Il y a 1422 membres.

Delaware nation – Anadarko – Oklahoma

Delaware tribu d’indiens- Bartlesville - Oklahoma

Dans le Wisconsin

Stockbridge-Munsee communautaire Bowler

Dans le New jersey

New Jersey – deux tribus reconnues en partie.

Nanticoke-Lenni-Lenape indians du New Jersey

Ramapough Lenape nation

Dans le Delaware

Lenape indian tribe Delaware

Il existe également des communautés d’indiens urbains dans leur patrie historique (Delaware, Maryland, New Jersey, Virginie, New York city, Philadelphie)

 

 

- By Ernest Mettendorf - Contact us/Photo submission, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4280744

La nation Delaware du Canada

Ce sont les descendants des Munsee qui vivent dans la réserve Delaware nation n°1 dans l’Ontario.

Cette branche Munsee des Lenapes est arrivée au XVIIIe siècle et partageait leurs terres avec la nation Chippewa.

La part revenant aux Munsees devient ensuite une partie de leur actuelle réserve.

Le Canada reconnaît 3 premières nations Lenape (qui ont des réserves indiennes) situées dans le sud-ouest :

Munsee Delaware nation réserve canadienne

Delaware nation of Moravian town- réserve canadienne

Réserve des Six nations- Ontario – 2 réserves canadiennes

sources : warpaths, wikipedia

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Delaware, #Canada, #Lenapes, #Matrilinéarité, #Peuples originaires

Repost 0
Commenter cet article