Chiapas - Las Abejas face aux soldats: "Cherchez un travail digne et honnête!"

Publié le 27 Mars 2017

Face à l'armée, les compañeras Abejas (CNI) demandent : "Voulez-vous continuer d'être soldats de cette armée criminelle ?

 ORGANISATION SOCIETE CIVILE LAS ABEJAS DE ACTEAL, TERRE SACREE DES MARTYRS D'ACTEAL, MUNICIPALITE DE CHENALHO, CHIAPAS, MEXIQUE.


Trad@Carolita 08 mars 2017

 

À l'Armée Fédérale

=> Voir la vidéo de la journée du 8 mars chez les Abejas

Les femmes de l'Organisation Société civile De Las Abejas d'Acteal, nous ne venons pas vous agresser, nous en tant que femmes, nous voulons seulement la paix, pour cela, nous vous disons que nous ne voulons pas de vous sur notre territoire.

Travailler comme soldat ce n'est pas bon, parce qu'ils ne servent pas le pays, mais un gouvernement corrompu et criminel au service du système capitaliste néolibéral. Si vous, qui êtes ici sur notre territoire, ne le saviez pas, l'Armée Mexicaine a été celle qui a entraîné et qui a armé les paramilitaires qui ont massacrés 45 de nos sœurs et frères y compris 4 bébés pas encore nés qui ont été violemment sortis du ventre de leurs mères. Et les hauts commandements de l'armée quand le massacre a été perpétré, eux, continuent d'être libres et impunis, ils s'appellent : Gral. Enrique Cervantes Aguirre, Srio. de la "Défense nationale" et Gral. Mario Renán Castillo, cdte. De la Septième Région militaire de Rancho Nuevo, Chiapas. Et leur actuel secrétaire de la Défense nationale et d'autres hauts commandements, continuent d'être les mêmes criminels comme leurs prédécesseurs. C'est pourquoi nous en tant que femmes organisées de l'organisation Société civile De Las Abejas d'Acteal, nous disons au nom du peuple mexicain que nous ne voulons pas qu'ils continuent d'être ici sur notre territoire. Parce que leur présence, leur uniforme, leurs armes et leurs camions qui patrouillent sur nos chemins signifient : guerre contre le peuple mexicain que nous sommes.
Frères soldats, nous vous disons "frères" parce que vous êtes des enfants du peuple mexicain, mais sortez de notre territoire, cherchez un travail digne et honnête. Et ne continuez plus de servir les intérêts de l'assassin Enrique Peña Nieto comme "Commandant Suprême des forces armées" et à toute sa mafia politique qui sont tous artisans des déplacements forcés, des disparitions et des massacres contre le peuple mexicain.

Frères soldats, c'est notre parole en tant que femmes pacifistes de l'Organisation Société civile Las Abejas d'Acteal, nous espérons qu'avec ce bref message et la narration de l'histoire répressive et criminelle de l'Armée Mexicaine, et vous demandons : Voulez-vous continuer à être soldats de cette armée criminelle ?...!

Pensez-y!

L'armée hors de notre territoire !

L'armée hors de nos communautés !

L'armée hors du Chiapas !

Nous voulons la paix et non la guerre!

Cordialement Les Femmes de l'Organisation de la Société civile las Abejas d'Acteal.

Florentina Gómez Pérez Angelina Pucuj Luna

Repost 0
Commenter cet article