Chansons reprises - La grève des mères

Publié le 28 Mai 2017

Chanson de Gaston Montéhus écrite en 1905, un chansonnier connu pour son répertoire pacifiste et antimilitariste qui, avec cette chanson inscrit la question des femmes dans la logique de guerre. Le grand succès rencontré par la chanson provoque de suite sa censure.

Le titre même emmène l'auteur dans les tribunaux, il sera condamné à 2 mois de prison ferme pour "menées abortives"il écopera en fin de compte d'une lourde amende en appel.

Ensuite pendant la grande guerre Montéhus tournera sa casaque et deviendront un va-t-en-guerre semble-t-il convaincu.

LA GRÈVE DES MÈRES
(Paroles de Georges Montéhus. Musique de R. Chantegrelet et P. Doubis - 1905)

Puisque le feu et la mitraille,
Puisque les fusils, les canons,
Font dans le monde des entailles
Couvrant de morts plaines et vallons.
Puisque les hommes sont des sauvages
Qui riaient le Dieu Fraternité
Femme de cœur, femme à l'ouvrage
Il faut sauver l'Humanité
REFRAIN:
Refuse de peupler la terre
Arrête ta fécondité
Déclare la grève des mères
Aux bourreaux crie ta volonté !
Défends ta chair, défends ton sang,
A bas la guerre et les tyrans !


Pour faire de ton fils un homme
Tu as peiné pendant vingt ans
Tandis que la gueuse en assomme,
En vingt second's, des régiments,
L'enfant qui fut ton espérance,
L'être qui fut nourri de ton sein
Meurt dans une horrible souffrance,
Te laissant vieill', souvent sans pain.
(REFRAIN)


Est-ce que le ciel a des frontières ?
Ne couvre-t-il pas l'monde entier ?
Pourquoi sut terre des barrières ?
Pourquoi d'éternels crucifiés ?
Le meurtre n'est pas un'victoire,
Qui sème la mort est un maudit ;
Nous n'voulons plus pour notre gloire
Donner la chair de nos petits.
(REFRAIN)

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises

Repost 0
Commenter cet article