Chansons reprises : Como la cigarra

Publié le 12 Mars 2017

Chanson  écrite par la poétesse et chanteuse argentine María Elena Walsh en 1973 et publiée en 1975.

 

Par "Pepe" Fernández — http://www.pagina12.com.ar/imprimir/diario/suplementos/radar/9-4277-2007-11-27.html, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3735276

María Elena Walsh sera une ardente opposante de la dictature militaire argentine de 1976/1983.

COMME LA CIGALE

On m'a tuée tellement de fois,
Je suis morte tellement de fois,
Et pourtant me voilà
Je ressuscite.
Je rends grâce à la malchance
Et à la main serrant le poignard,
Parce qu'elle m'a tuée si mal,
Et j'ai continué à chanter.

Je chante au soleil
Comme la cigale,
Apres un an
Sous terre,
Tout comme le survivant
Qui revient de la guerre.
On m'a effacée tellement de fois,

Toutes ces fois, j'ai disparu,
Je suis allée à mon propre enterrement,
Seule et en pleurs.
J'ai fais un nœud à mon foulard,
Mais après j'ai oublié
Que ce n'était pas la seule fois
Et j'ai continué à chanter.

Je chante au soleil
Comme la cigale,
Apres un an
Sous terre,
Tout comme le survivant
Qui revient de la guerre.

On t'a tué tellement de fois,
Tu ressusciteras autant de fois
Tu passeras tellement de nuit,
Désespéré.

Et à l'heure du naufrage
Et à celle de l'obscurité
Quelqu'un te sauveras,
Pour aller chanter.
Je chante au soleil
Comme la cigale,
Apres un an
Sous terre,
Tout comme le survivant
Qui revient de la guerre.

http://lyricstranslate.com/fr/como-la-cigarra-comme-la-cigale.html

COMO LA CIGARRA

Tantas veces me mataron,
tantas veces me morí,
sin embargo estoy aquí
resucitando.
Gracias doy a la desgracia
y a la mano con puñal
porque me mató tan mal,
y seguí cantando.

Cantando al sol como la cigarra
después de un año bajo la tierra,
igual que sobreviviente
que vuelve de la guerra.

Tantas veces me borraron,
tantas desaparecí,
a mi propio entierro fuí
sola y llorando.
Hice un nudo en el pañuelo
pero me olvidé después
que no era la única vez,
y seguí cantando.

Cantando al sol como la cigarra
después de un año bajo la tierra,
igual que sobreviviente
que vuelve de la guerra.

Tantas veces te mataron,
tantas resucitarás,
tantas noches pasarás
desesperando.
A la hora del naufragio
y la de la oscuridad
alguien te rescatará
para ir cantando.

Cantando al sol como la cigarra
después de un año bajo la tierra,
igual que sobreviviente
que vuelve de la guerra.

Maria Elena Walsh

http://www.antiwarsongs.org/canzone.php?id=6291&lang=fr

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises, #Los desaparecidos

Repost 0
Commenter cet article