Casque rouge

Publié le 11 Mars 2017

Casque rouge

Me revoilà avec mes nouveaux zoziaux, les chardonnerets élégants.

Je vais pouvoir faire une thèse sur eux si ça continue.

A présent nous les appellerons La bande des casques rouges . C'est mon fils qui les appelle casque rouge, sur les photos, j'ai réussi à les prendre d'un peu plus près, on voit bien qu'ils ont la tête rouge. De loin, je croyais qu'ils n'avaient qu'un béret. Alors casque, ça va bien.

J'ai réussi également à les faire venir dans mon albizia. Depuis quelques jours, il y en a deux.

Ils font bon ménage avec les moineaux et les mésanges, en fait chacun vaque à ses occupations avec son petit repas préféré. Les moineaux, eux sont très fans de boules de graisse. Les mâles de la bande à Bonnot deviennent des sumos il me semble.

Est-ce que ça devient obèse les oiseaux ?

Les chardonnerets, eux sont essentiellement granivores. Ils font le tri dans le paquet de graines que j'ai mis, je n'ai pas toujours le choix.

J'ai regardé ce qu'ils aiment dans la nature, comme j'ai peu de choses à disposition, je leur ai acheté rien que pour eux des cosmos que je vais semer à la volée quand il ne gèlera plus.

Enfin, quand les gelées ne seront plus à craindre.

Les mésanges, elles, goûtent un peu à tout. Elles aiment bien les boules de graisse mais préfèrent les graines et en ce moment les pucerons sont là avec les feuilles et les bourgeons tous neufs.

Ah oui j'ai vu cette semaine le petit zoziau verdâtre qui aime les pucerons dans les rosiers, le pouillot véloce. C'est un petit gabarit. Mon mari dit avoir vu des huppées à longue queue. Je lui ai dit que c'était soit des mésanges huppées, soit des mésanges à longue queue !!

Je ne crois pas qu'il existe des hybrides quand même !!

Ce devait être des longues queues, les pucerons à cette saison les attirent et ce sont de magnifiques petits oiseaux qui se font trop rares. Je ne les ai pas vues du tout cet hiver, ni les huppées d'ailleurs.

Ici, c'est le plein boum des constructions de nid.

Hier matin, j'étais un peu inquiète car je n'avais vu aucune activité des oiseaux dehors, c'était trop calme, j'ai cru à la fin du monde ou à un cataclysme qui se préparait style que l'on aimerait éviter. Et puis on a vu que les moineaux étaient bien occupés à transporter des brindilles. Mais aujourd'hui qu'il fait beau j'ai entendu des petits, il y en a de nés déjà.

Aussi j'ai mis une petite maison pour les moineaux, avec un toit en zinc. Il me reste encore à bien la fixer.

Il parait que c'est bien d'en mettre dans les jardins car les zoziaux manquent aussi d'endroits où crécher. Moi je les crois plus malin que ce qu'on dit mais c'est sympa de s'occuper d'eux.

Je préfère largement avoir 200 oiseaux libres dans mon jardin qu'un seul dans une cage chez moi.

Madame pie semble aussi à la recherche de branches pour faire son nid.

J'espère qu'elle ne va pas le faire comme l'année dernière tout en haut de l'épicéa, car au premier coup de vent, le nid est à refaire.

Ce week-end c'est le week-end de la chouette, ben, je crois que c'est mort pour moi dans mon jardin. Les seules chouettes que je vois chaque jour sont sur mon calendrier. J'aimerais quand même en voir même une seule en vrai un jour. Je suis très fan de chouettes et hiboux, leurs yeux me donnent envie d'écrire, tout comme ceux des aigles et des pygargues.

Voilà, je termine cette petite bafouille avec mes magnifiques images, non retouchées, brut de décoffrage. Je suis vraiment pas fière, hein !!

Bonne fin de samedi, profitez du soleil, ça fait du bien à l'âme, et c'est toujours ça de pris.

 

Caro

Casque rouge
Casque rouge
Casque rouge

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les animaux de caro, #Les oiseaux

Repost 0
Commenter cet article

Michèle des bois 11/03/2017 17:18

Quelle chance de pouvoir les croquer de cette façon ! Et quelle patience, aussi ! Beau résultat, bravo Caro ! Et pour la chouette, soirée dédiée à St Bonnet les Tours (près du site de Merle que tu connais bien), où une "niche" leur a été construite et installée dans le clocher ... Beaucoup d'effraies et de hulottes, entre autres, dans notre région, mais plus facile à entendre qu'à voir !
De bons moments passés à observer toutes ces merveilles de la nature en tous cas, ça fait du bien. .

caroleone 11/03/2017 17:39

Oh, c'est très tentant cette soirée de la chouette à côté des tours de Merle, ça doit être magique !! J'aimerais voir une effraie, elles ont de ces têtes. Ma préférée c'est la chouette lapone, mais ça, je peux toujours attendre pour en voir une !! On est contents à la maison avec nos zoziaux familiers et quand on ne les voit pas, ça nous manque et on se pose des questions. Chacun ici suit le feuilleton des oiseaux, en tout cas, grâce à eux, j'ai quand même trouvé un moyen de pression pour limiter les traitements chimiques dans le jardin. Je crois que ça paie en fait car on a de plus en plus d'espèces d'oiseaux. Il faut donc les protéger comme si c'était nos animaux à nous. C'est très reposant en fait de les regarder, de les entendre, de sentir cette vie autour de nous, qui suit son cours sans rien demander, qui s'adapte et qui montre de belles capacités pour continuer leur cycle. Bisous Michèle et bonne soirée à vous deux.

almanito 11/03/2017 16:59

Tu peux au contraire être très fière de tes photos, ce n'est pas simple de capter ces petits toujours en mouvement sans un matos adapté et les images sont très nettes. Pour la chouette, il faudrait que de petits rongeurs se baladent dans le coin, ce qui n'est pas forcément le cas. Tu vas finir par être spécialiste des oiseaux du jardin, c'est sympa de t'en occuper et de les observer comme tu le fais.

Bien aimé cette page pleine de fraîcheur, ça fait du bien. Profite aussi des beaux jours qui reviennent!

caroleone 11/03/2017 17:44

Je ne pouvais pas faire plus près avec mon zoom, mais tu sais qu'ils ne sont pas du tout farouches !! Tu as vu sur la 1ère photo, le casque rouge de droite me regarde, il sait que je suis là !! Ils sont funs, j'adore leur silhouette, leurs couleurs vives. Mais tu sais des rongeurs on a forcément, Calinka l'été me rapporte chaque jour des musaraignes ou des mulots qu'elle met devant les portes-fenêtres. On a même des rats. Je crois simplement quel l'on est trop près de la ville, on est trop la ville. Et je pense que l'on manque de grands arbres. Mais, je pense que cet été quand on ira chez mon fils dans le Gâtinais,dans sa forêt; je pourrais peut-être en entendre une, mais le hic c'est ça avec moi : entendre !! C'est sûr qu'il faut faire en sorte de se changer les idées......