#8M : Dans l'isthme de Tehuantepec, les femmes exigent l'arrêt de la violence

Publié le 13 Mars 2017

Isthme de Tehuantepec (Mexique) I Une centaine de femmes paysannes, d'indigènes, d'étudiantes, de femmes au foyer et de membres de l'Union des Communautés Indigènes de la Zone nord de l'Isthme (UCIZONI) ont manifesté ce 8 mars pour exiger la fin de la négligence médicale, de la violence obstétrique et des féminicides qui sont vécus dans la zone nord de l'Isthme de Tehuantepec dans le cadre de la grève internationale des femmes.

Ave des pancartes à la main et d'énormes couvertures écrites avec la légende de "Pas une de plus” “Halte à la violence” “Femmes solidaires”, les femmes indigènes habillées de couleur violette et orange, ont marché dans de différents espaces de la ville de Matías Romero pour exiger le respect pour leurs droits de l'homme. Elles ont déclaré  que dans cette communauté plus de dix femmes ont souffert de négligence médicale, puisqu'elles ont accouché en dehors de l'hôpital et les autres sont décédées après l'accouchement.

Elles ont manifesté leur indignation devant l'acte récent de violence machiste où un homme a aspergé avec de l'essence le corps de sa jeune épouse pour lui mettre le feu. La femme a des brûlures au troisième degré et elle est en danger de mort. Cela s'ajoute aux féminicides dont ont été victimes des jeunes femmes des communautés indigènes, sans que les autorités n'aient rien fait pour arrêter les responsables.

“Nous sortons dans la rue pour exiger le respect et ce 8 mars n'est pas qu'une célébration mais une exigence pour que l'état nous octroie nos droits, nous ne pouvons pas continuer d'être des chiffres, les femmes nous nous voulons vivantes”, ont-elles exprimé et avec des haut-parleurs elles ont crié “Pas une de plus” des femmes de ce pays ne doit être victime de la violence et mourir.

Avec l'information d'Istmopress.

Traduction carolita d'un article de Desinformémonos paru le 11/03/2017 : 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article