Géants des Andes - 6176 mètres : Aucanquilcha

Publié le 5 Mars 2017

By Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48575118

By Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48575118

Stratovolcan massif situé au nord du Chili dans la région d'Antofagasta dans la réserve nationale d'Alto Loa et qui fait partie de la zone volcanique centrale des Andes.

By Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48562084

By Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48562084

By Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47641443

Il fait aussi partie d'un groupe de volcans formant un complexe du nom d'Aucanquilcha et soumis à la glaciation qui a entraîné la formation de moraines et de cirques.

Les laves générées vont de l'andésite à la dacite.

Il y a toujours une activité de fumerolles et des dépôts de soufre sur le sommet.

Plusieurs mines de soufre sont situées dans le complexe et l'une d'elle se trouve à une altitude de 5950 mètres. Elle a été ouverte en 1913 et elle est restée en service de 1950 à 1992.

C'était la mine la plus élevée au monde durant cette période d'activité.

Le soufre obtenu dans la mine était transporté en bas à dos de lama. Par la suite a été utilisé le téléphérique aérien pour transporter le soufre à la ville d'Amincho. Il était ensuite transporté à Chuquicamata pour être converti en acide sulfurique.

En 1986 les hommes vivaient encore à une altitude de 5900 mètres ce qui en faisait les résidents permanents les plus élevés de la planète. Les mineurs Aymara qui vivaient à cette altitude présentaient une acclimatation à l'altitude, présentant moins d'hyperventilation et un taux d'hémoglobine plus élevé que les personnes habituées aux régions d'altitude inférieure.

By Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47641434

By Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47641434

Le volcan a connu sa dernière éruption il y a 240.000 ans + 50.000 ans.

Le complexe compte 19/20 volcans qui ont généré 340 km3 d'andésite et de dacite sur une période de 11 millions d'années couvrant une surface de 700 km2.

Le volcan a subi un effondrement du flanc nord-ouest générant un dépôt d'avalanches et de débris.

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #PACHAMAMA, #Les volcans, #Chili, #Géants des Andes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article