Etats-Unis : La nation Catawba

Publié le 15 Février 2017

 

image

Peuple autochtone des EU reconnu par le gouvernement fédéral et connu de nos jours sous le nom de nation indienne de Catawaba et qui vit dans le sud-est des ET le long de la frontière entre à la Caroline du sud et la Caroline du nord à Rock Hill.

On peut trouver leur nom orthographié de différentes façons : Issa, Essa, Iswä, Iswa.

Pour les Iroquois ils étaient les Toltiri ou Tulelo (terme générique utilisé par les Iroquois pour désigner les peuples de langue siouane).

Pour les linguistes ils seraient un groupe distinct parmi les peuples de langue siouane.

C'était autrefois une tribu puissante d'agriculteurs et de chasseurs.

Langue : catawba de la famille des langues siouanes. Elle a été revitalisée.

La dernière locutrice de la langue et dernière Catawba de sang pur, Sallie Brown Gordon est décédée en 1952.

Autodésignation : WAH h'reh = peuple de la rivière

La rivière et le comté de Catawba ont été nommés selon leur nom.

Ils seront amicaux envers les premiers colons européens mais ils étaient néanmoins en guerre constante avec les autres peuples de la famille des langues iroquoiennes des Grands lacs et de New York, les Shawnees, les Lenapes Delaware, les Cherokees, les Sénécas, les Algonquins, les tribus septentrionales plus largement.

Les épidémies, les guerres tribales et la perturbation occasionnée par la colonisation décimeront une partie de la population à) la fin du XVIIIe et début XIXe siècles.

Ils cèdent leur patrie à la Caroline du sud en 1840 par un traité qui sera invalidé car illégal.

La tribu est considérée éteinte en tant que telle par le gouvernement fédéral en 1959 , mais la nation Catawba s'est réorganisée pour réaffirmer sa souveraineté et en 1973 débute la lutte pour obtenir la reconnaissance fédérale qui sera effective en 1993 avec un réglement de 50 millions de dollars par le gouvernement fédéral et l'état de Caroline du sud pour leurs revendications territoriales de longue date.

Ils seront reconnus officiellement par la Caroline du nord en 1993 également.

Leur siège est à Rock Hill en Caroline du sud.

Population

La population augmente à partir de 2006 et l'on trouve des Catawba en Caroline du sud, de petits groupes en Oklahoma, dans le Colorado, dans l'Ohio et ailleurs.

La réserve de Catawba déclare une population lors du recensement de 2010 de 841 membres mais au total ils sont 3370.

Histoire

1540 : premier contact avec l'expédition de Soto.

vers 1682 : lors de l'installation des premiers colons anglais en Caroline du sud, ils comptent environ 4600 personnes dont 1500 guerriers.

 

1728 : La tribu comporte alors 1400 personnes dont 400 guerriers.

1738 : Epidémie de variole en Caroline du sud, les peuples indigènes n'ont aucune immunité contre les maladies importées par les blancs et les tribus sont partiellement décimées.

1759 : une autre épidémie de variole tue la moitié de la tribu.

1763 : La Caroline du sud confirme une réserve pour les Catawba de 580 km2 sur les 2 côtés de la rivière Catawba dans les comtés de York et Lancaster.

1784 : Il ne reste que 250 Catawba.

 

image

1826 : Les Catawba louent la moitié de leur réserve aux blancs pour quelques milliers de dollars de rente, Ils ne sont plus qu'une centaine de membres sur la réserve.

1840 : Traité de nation Ford en Caroline du sud, ils vendent une partie de leurs terres et ne gardent que 2.6 km2 pour y vivre. Le traité est invalide car l'état n'avait pas le droit de la faire et n'a pas obtenu l'approbation fédérale. Certains Catawba rejoignent des Cherokees dans l'ouest de la Caroline du nord mais leurs positions parmi leurs anciens ennemis est assez désagréable aussi reviennent-ils en Caroline du sud. Il y aura eu néanmoins entre temps des unions entre les deux peuples.

Certains partent vivre sur le territoire indien en Oklahoma avec les Choctaws et fusionnent avec eux tout en gardant une identité tribale à part.

Vers 1883 : Les Catawbas sont contactés par les missionnaires mormons et la plupart se convertissent à l'église de Jésus Christ des Saintes des derniers jours. D'autres émigrent vers le Colorado, l'Utah et des états voisins.

 

 

image

 

Ils étaient des agriculteurs sédentaires complétant les cultures des produits de la chasse et de la pêche.

Les femmes étaient d'excellentes potières et fabriquaient également des paniers.

Il y aurait eu un usage de l'aplatissement des têtes dans une mesure limitée et comme la pratiquaient les tribus voisines.

Ils étaient autrefois dominants et ont absorbé des tribus de la Caroline du sud (peut-être une vingtaine).

Ils vivaient dans des maisons rondes recouvertes d'écorces, possédaient de grandes chambres du conseil pour les réunions tribales.

Les vêtements de cérémonie des hommes étaient composés d'un manteau de cuir à manches longues avec des franges et d'un long pantalon, d'une coiffe composée d'un bandeau et de plumes dressées.

Les femmes portaient un manteau décoré et des leggings, une longue jupe.

La lutte pour les droits

Une pétition en 1909 est émise pour demander leur citoyenneté aux EU.

Ils sont reconnus en 1941, créent une constitution écrite en 1944.

La citoyenneté d'état est accordée en 1944 par la Caroline du sud mais on ne leur accorde pas le droit de vote.

Comme les afro américains ils sont largement exclus du droit de vote jusque dans les années 60 et ils obtiennent ce droit en 1965.

Ils poursuivent pendant des décennies le gouvernement pour les pertes illégales de leurs terres causée par la Caroline du sud en 1840 par le traité illégal.

En 1993 le gouvernement fédéral annule la résiliation et reconnaît la nation Catawba et l'état de Caroline du sud règle les revendications territoriales avec la somme de 50 millions de dollars pour le développement économique. Ils mettent en place le nécessaire pour générer des revenus comme un partenariat avec des entreprise pour générer des opérations de bingo et un casino. Ce qui provoque des critiques au sein de la tribu mettant en cause l'honnêteté de l'opération. En 2002 la tribu perd le revenu du jeu et décide d'arrêter l'opération de bingo.

Une célébration annuelle nommée Yas Ye Iswa (au jour du peuple) a lieu dans le centre culturel de Catawba et les bénéfices sont utilisés pour le financement d'activités culturelles

Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1214474

 

La poterie

Le plus grand héritage et le plus durable de ce peuple est sa poterie de style simple, élégante et reconnaissable. Les femmes continuent de créer des poteries en utilisant la technique traditionnelle et sont donc en lien permanent avec le passé.

La poterie en argile n'est jamais peinte ni glacée.

Parfois il y a une incision artistique sur la surface extérieure du pot.

Les pots sont mis à sécher au soleil avant d'être placés dans une fosse ou un four ce qui produit une modèle marbré unique dans les tons noirs, bronze, orangés, bruns.

Cette technique est utilisée par ce peuple depuis au moins 4500 ans, peut-être plus.

Sara Ayers est certainement la potière Catawba la plus connue, son art est très recherché par les collectionneurs.

 

lien

 

wikipedia, hilton ponds

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Caroline du sud, #Catawba

Repost 0
Commenter cet article