Des défenseurs des rivières d'Amérique latine appellent à se mobiliser le 14 mars, journée d'action internationale contre les barrages

Publié le 24 Février 2017

Communiqué du Mouvement des Affectés par les barrages de l'Amérique latine (MAR)
Appel de mobilisation au XXIe Jour d'action internationale contre les barrages et pour les rivières, l'eau et la vie.

Les communautés affectées par les barrages articulées dans le Mouvement des Affectés par les Barrages de l'Amérique Latine (MAR) nous faisons appel à tous les mouvements sociaux et aux organisations environnementalistes et aux défenseurs des droits de l'homme pour avancer, le 14 mars prochain, des actions pour la défense des droits des communautés affectées par les barrages, pour la défense des rivières, pour la construction d'un modèle énergétique populaire et pour la fortification et la construction de sociétés alternatives en commémoration du vingt et unième jour d'action internationale contre les barrages et pour les rivières, l'eau et la vie.

Les promoteurs des barrages, entre autres des gouvernements et des entreprises, autour du monde continuent d'intervenir sur des rivières en éteignant des espèces endémiques de faune et de flore, en faisant disparaître des formes de vie associées aux bassins et en déplaçant des milliers de communautés sous l'euphémisme du développement et de l'énergie propre au moment où ils réchauffent la planète; c'est pourquoi, il est nécessaire que les communautés et les peuples continuent de s'organiser à un niveau local, régional et national pour unir les efforts qui conduisent à la sensibilisation de la communauté en général et vers la transformation des matrices énergétiques dans les pays.
De la même manière il est nécessaire d'étendre l'initiative d'articulation nationale et de s'intégrer au MAR et de là convoquer alors une prochaine rencontre mondiale d'affectés par les barrages.


Eaux pour la vie, non pour la mort!

Mouvement des Affectés par les barrages de l'Amérique latine (MAR)
Mouvement dos Atingidos por Barragens (Brésil),
Mouvement Colombien en Défense des territoires et  des affectés par les barrages (Movimiento Ríos Vivos),
Mouvement Amplio pour la dignité et la justice (Honduras),
Réseau d'Éducateurs et d'Éducatrices Populaires/CMLK (Cuba),
Front Petenero contre les Barrages (Guatemala),
Conseil des Peuples Mayas (Guatemala),
Bloc Paysan Indigène Amazonien de la Bolivie,
Association des pêcheurs 16 juillet de Cachuela (Bolivie),
FUNPROCOOP (Salvador),
Front national Agraire (Salvador),
Mouvement Populaire Patria Grande (Argentine) ,
Rondas Campesinas (Pérou),
Mouvement Mexicain contre les Barrages et en Défense de l'Eau (MAPDER)
Patagonie sans les Barrages (Chili),
Réseau National enDéfense de l'Eau (Panama)

 

Traduction carolita d'un communiqué de Otros Mundos Chiapas du 23 février 2017 :

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #PACHAMAMA, #L'eau, #pilleurs et pollueurs

Repost 0
Commenter cet article