Agriculture : Manger bio change-t-il encore le monde ?

Publié le 2 Février 2017

L’agriculture bio a nourri de fortes désillusions en soixante ans d’existence. Peu soutenue par la législation, rapidement subvertie par la logique capitaliste, la « vraie » bio est marginalisée. Toutefois, en maintenant des prix rémunérateurs pour la production, la filière représente aujourd’hui une planche de salut et les conversions sont nombreuses. Un bon moment pour consolider les initiatives qui tentent d’actualiser la revendication radicalement sociale et écologique des débuts.

Depuis quand l’agriculture bio [1] , entendue comme alternative à l’agro-industrie, existe-t-elle ? Sa reconnaissance officielle et sa définition datent du cahier des charges présenté par Nature & Progrès (N&P), en 1972. À ce moment-là, le mouvement a déjà un peu d’histoire derrière lui, et s’inscrit dans une continuité contestataire.

Durant les années 1920 à 1950 [2], plusieurs courants émergent pour refonder une agriculture centrée sur la production de la vie plutôt que sur son épuisement, et critique du modèle d’exploitation industrielle alors en pleine expansion, avec son cortège de dégâts sociaux, environnementaux et sanitaires.

la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #PACHAMAMA

Repost 0
Commenter cet article