Trump approuve la construction de deux oléoducs dont celui du Dakota

Publié le 24 Janvier 2017

Message de Sylvain du CSIA Nitassinan :

Donald Trump, en sa qualité de président, vient de signer un ordre exécutif relançant l'oléoduc Keystone XL, l'oléoduc DAPL et d'autres projets d'extraction. Rage et colère !

Solidarité avec les peuples autochtones et les Water protectors ! 


 

Ville de México | Desinformémonos. Donald Trump, président des États-Unis, approuvera les plans de construction de deux oléoducs qui ont causé la polémique depuis qu'ils ont été annoncés, entre autre se trouve celui qui traverserait l'état du Dakota du Nord, et dont la suspension a été ordonnée par le gouvernement précédent.

Le nouveau mandataire permettra les ouvrages de l'oléoduc Keystone XL, qui transportera du brut depuis le Canada aux raffineries américaines, et qui traverserait le territoire de la communauté Sioux de Standing Rock, au Dakota du nord.

Devant la pression qu'a exercé la communauté liée à la protection environnementale, Barack Obama a annulé le projet Keystone XL, qui recevait le soutien du gouvernement du Canada, bien que le propre Premier ministre, Justin Trudeau,  avait décidé de se détacher de l'idée.

Pendant ce temps, l'entreprise Dakota Access Pipeline cherche à construire un oléoduc en dessous de la rivière Missouri et du lac artificiel Oahe, qui sont les sources d'eau potable pour la tribu Sioux de Standing Rock, qui s'est opposée à sa construction de 1866 kilomètres devant la menace de filtrations et de contamination.

Les Sioux veulent que le tracé de l'oléoduc passe loin des terres qui entourent leur réserve et qu'ils considèrent sacrées.

D'autres groupes indigènes du nord des États-Unis avec des activistes ont fusionné en la défense du territoire Sioux, ils ont repoussé la construction de l'oléoduc et ils accompagnent la tribu dans ses actions et ses protestations depuis qu'a commencé le conflit avec l'entreprise.

En novembre dernier, le gouvernement américain d'Obama a ordonné la suspension de la construction de l'oléoduc sur le territoire de la communauté, mais avec Trump à la tête, le projet pourrait reprendre, ainsi que le Keystone XL.

traduction carolita d'un article de Désinformemonos du 24/01/2017 : 

Repost 0
Commenter cet article

almanito 24/01/2017 19:40

Hélas pour les peuples concernés ainsi que pour les plus démunis, le pire ne fait que commencer.

caroleone 25/01/2017 14:49

Le rouleau compresseur sans foi ni loi à l'oeuvre.....et je me demande toujours ce que les gens ont dans le c....quand ils votent pour tous ces fachos !!