Libérez Leonard Peltier J-1

Publié le 20 Janvier 2017

Comme moi vous avez dû lire ou comprendre qu'Obama refusait la clémence pour Peltier.

Il importe que jusqu'au bout la poésie élève son chant et que jusqu'aux derniers jours de la vie, la sève qui porte sur ses jambes la volonté de revendication pour la justice et la dignité, reste vive.

A ceux qui se moquent de nos forces de conviction, de nos espoirs de liberté, de nos utopies, de nos énergies positives et revendicatives, je dis ceci : 

Et l’aigle emporte Leonard Peltier
Loin bien loin de ce qui fut la prison
Et l’aigle s’envole sans se retourner
Dépose Leonard chez les siens
Et moi je retourne rêver aux Grandes Plaines libres
Avec des amérindiens libres
Avec des chevaux libres
Avec des bisons libres
Avec des floraisons en forme de lunaisons.


Carole Radureau (28/12/2016)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #prisonniers politiques, #Leonard Peltier

Repost 0
Commenter cet article