Les peuples du monde – Etat des lieux : L’Illinois

Publié le 18 Janvier 2017

Les Mongwena -Illinoisimage

 

L’Illinois (IL) est un état du midwest des EU bordé au nord-est par le lac Michigan, au nord par le Wisconsin et l’Iowa, à l’ouest par le Missouri, au sud par le Kentucky et à l’est par l’Indiana.

Au cœur de la région des Grands Lacs, c’est un tub de transports : le pont de Chicago relié à l’océan atlantique par la voie maritime du St laurent, au Mississippi par la rivière Illinois.

La capitale est Sspringfield et la plus grande ville Chicago qui est la 3e agglomération des EU (et où vit 1/5e de la population de l’état).

L’Illinois est le 5e état des EU par sa population.

Son nom vient la tribu amérindienne des Illinois qui vivait sur son territoire avant l’occupation européenne

En algonquin Illinois veut dire : guerriers, hommes courageux.

La population de l’état est de 12.830.632 habitants pour une densité de 86 hab/km2.

Elle se compose de 71.53% de blancs, 14.55 % de noirs, 4.57% d’asiatiques, 2.26% de métis, 0.34% d’amérindiens, 0.03% d’océaniens et de 6.71% n’entrant pas dans ces catégories.

C’est le 5e plus grand nombre d’hispaniques des EU

C’est le 5e plus grand nombre d’asiatiques.

C’est le 4e plus grand nombre de personnes originaires du Mexique : 1.602.403 personnes.

Les habitants s’identifient d’origine allemande, irlandaise, mexicaine, polonaise, anglaise, italienne, américaine.

Les amérindiens s’identifient comme amérindiens du Mexique 11.7 %, Cherokees 7.9%, Ojibwés 3.1%

La superficie est de 149.998 km2.

C’est le 21e état de l’union depuis 1818 autrefois cet état appartenait aux territoires du Nord-Ouest.

Par TUBS — , CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15948491

Territoire de la Nouvelle France en bleu - Par Pinpin — travail personnel from Image:Nouvelle-France1750.png1) Les Villes françaises du Nouveau Monde : des premiers fondateurs aux ingénieurs du roi, XVIe-XVIIIe siècles / sous la direction de Laurent Vidal et Emilie d'Orgeix /Éditeur : Paris : Somogy 1999.2) Canada-Québec 1534-2000/ Jacques Lacoursière, Jean Provencher et Denis Vaugeois/Éditeur: Sillery (Québec): Septentrion 2000., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2858417

 

La région est explorée en 1673 par les français Louis Jolliet et Jacques Marquette puis en 1679 par Robert Cavelier de la Salle qui bâtit Fort-Crévecoeur au bord du lac Peoria.

En 1712 la région située au sud de la rivière Illinois est incluse dans la province française de la Louisiane.

Une première colonie permanente française est fondée vers 1720 à Kaskaskia.

Les français ne tentent pas réellement de coloniser cette région.

Les deux rives du Mississippi formaient le Pays des Illinois, une région agricole, commerciale (traite des fourrures) et minière, prospère et peu peuplée.

Située aux deux tiers du chemin entre la colonie française du St Laurent et celle de la Louisiane.

En 1763, avec le traité de Paris, la région est cédée par la France à la Grande-Bretagne puis rattachée en 1774 à la province du Québec.

A la guerre d’indépendance la souveraineté américaine de la région est reconnue en 1783, l’Illinois est tout d’abord un territoire autonome en 1809 puis intègre l’union en 1818.

Les guerres amérindiennes prennent fin avec les traités de Rock Island en 1832 et de Chicago en 1833.

L’état s’industrialise très vite, une expansion spectaculaire suit au cours du XXe siècle avec une immigration massive de travailleurs vers les villes de l’Illinois.

By Skubasteve834 at the English language Wikipedia, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3523997

 

Les premiers habitants

 

Cahokia était le centre urbain de la culture du Mississippi et se trouvait à l’emplacement de la ville actuelle de Collinsville dans le sud-ouest de l’Illinois. Ce fut l’une des plus grandes cités amérindiennes d’Amérique du nord, elle comptait au XIIe siècle entre 15.000 et 30.000 personnes des paysans en grande partie. La cité apparaît vers l’an mil et sera déjà désertée lors de la colonisation. Après la disparition de cette civilisation , les amérindiens se regroupent dans la confédération des Illinois qui donne son nom à l’état. Ils souffriront de l’expansion des Iroquois au cours du XVIIe siècle.

 

Black Hhawk chef des Sauks - Par Charles Bird King — McKenney, Thomas Loraine and James Hall. History of the Indian Tribes of North America, with Biographical Sketches and Anecdotes, of the Principal Chiefs. Philadelphia: J. T. Bowen, 1848-1850. ([1]), Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2782692

 

Au début du XIXe siècle, la région était occupée principalement par la tribu Sauk historique dont le village Saukenuk se trouvait sur les rives de la rivière Rock (Rock Island). Ce village est le berceau du chef de guerre Blackhawk

Le Pays des Illinois à l'époque de la Nouvelle France et de la Louisiane française - Par Manuscrite exécutée vers 1717 - auteur inconnu — Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, Paris, France, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20008454

 

Le Pays des Illinois

Il s’agit du nom de la Haute Louisiane, une subdivision administrative et politique de la Louisiane à l’époque de la Nouvelle France. La Louisiane comptait sous le régime français deux zones appelées la Haute Louisiane ou Pays des Illinois (au nord de la rivière Arkansas et dans le centre de la vallée du Mississippi) et la Basse Louisiane au sud, le fleuve Mississippi constituant l’épine dorsale de la colonie.

Le Pays des Illinois sera dénommé ainsi en raison d’une forte confédération autochtone, les Illinois. Cette confédération était composée de nombreux peuples : Cahokia, Kaskaskia, Moingwena, Michigamea, Peoria, Tamaroa et aussi des Albiui, Amonokoa, Chepoussa, Chinkoa, Coiracoentanon, Espeminkia, Mmaroa, Matchinkoa, Michibousa, Negawichi, Tapouara.

Cette région est découverte en 1673 par l’explorateur Louis Jolliet et le jésuite français Jacques Marquette Au début les français établissent des missions destinées aux amérindiens et les relations se limitent à des activités entre eux et les missionnaires et les coureurs des bois.

Les peuples

CHEROKEES

CHOCTAW - Mississippi band of Choctaw nation- bande non reconnue- 

OJIBWES - 

SHAWNEES - Vinyard Indian Settlement (tribu non reconnue)

 

 

Repost 0
Commenter cet article