Les peuples du monde - Etat des lieux : L'Alabama

Publié le 11 Janvier 2017

Les Creeks - By Ridpath, John Clark, 1840-1900 - https://www.flickr.com/photos/internetarchivebookimages/14583755248/Source book page: https://archive.org/stream/ridpathsuniversa08ridp/ridpathsuniversa08ridp#page/n100/mode/1up, No restrictions, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=43824435

 

L'Alabama (AL) est un état du sud-est des EU bordé au sud par la Floride et le golfe du Mexique, à l’est par la Géorgie, au nord par le Tennessee et à l’ouest par le Mississippi.

La capitale est Montgomery.

Le mot Alabama vient du choctaw alba et amo : alba =végétation, herbes, plantes et amo= cueillir, récolter.

C’est certainement la description par les Choctaws de ceux qui cultivaient ici la terre.

C’était la tribu des Alabamas apparentée aux Creeks qui vivaient dans la haute vallée de l’Alabama.

Le climat est subtropical pour cet état emblématique du sud profond, connu comme le cœur de Dixie et très conservateur.

La population est de 4.779.736 habitants (2010) et la densité de 35 hab/km2.

La superficie est de 135.765 km2.

Les amérindiens représentent 0.6% de la population de l'état.

Il est noté une forte immigration en provenance de l’Amérique latine.

By TUBS - , CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15947731

By TUBS - , CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15947731

image

Les premiers habitants

De 1000 avant JC jusqu’à la colonisation européenne les indiens vivaient du commerce avec le nord-est via l’Ohio.

Les Alabamas vivaient à proximité de la confluence entre la Coosa et la Tallapoosa, la partie nord de la rivière Alabama.

Parmi les amérindiens ayant vécu sur ce territoire on trouve donc les Alabamas ou Alibamas (ceux qui débroussaillent) les Cherokees, les Chickasaws, les Choctaws, les Koasati et les Mobile.

Les Tunica-Biloxi formaient une nation constituée de 2 tribus, les Tunica et les Biloxi.

Ces peuples descendent des Yazoo (Tunica) et des Ofogoulas , des Sioux Avoyelles (Natchez), des Muskogean (Choctaws)

Les peuples qui vivaient dans la région depuis des milliers d’années ont été très perturbés par le mode de vie des premiers colons. Ceux-ci ont apporté leurs coutumes, leurs religions, les chevaux, les armes, leurs transports, le bétail, les maladies et tout ceci a affecté les peuples originaires plus ou moins profondément.

Lors de son expédition de 1539/1543 de Soto rencontre des sites et des peuples qui pour certains disparaitront plus tard :

Les Alabama ou Alibama

Le chef Tuskaloosa, chef d'une chefferie du Mississsippi dont descendent certainement les Choctaw et les Creek.

Les sites d'Abihka, une des 4 villes-mères de la confédération Muscogee Creek, Maliba et le site de Tali.

En l’explorateur Cavelier de la Salle et l’italien Henri de Tonti font des alliances avec les Quapaws les amérindiens aideront les colons venant du Mexique à leurs débuts.

Les sites de la civilisation Mississippienne en Alabama :

Jere Shine site

Liddell, site archéologique

Moundville site archéologique

Site archéologique Moundville, culture du Mississippi en Alabama- By Altairisfar - Own work, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3181483

Site archéologique Moundville, culture du Mississippi en Alabama- By Altairisfar - Own work, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3181483

Hernando de Soto et ses hommes incendient Mabila- Par Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6066933

 

 

 

 

 

Brève histoire

1300 : culture Mississippienne des Moundbuilders dont descendent les peuples originaires.

1519 : les indiens de l’Alabama actuel sont originaires du Mississippi. Ils rencontrent les 1ers européens dont Alonso Alvarez de Pineda qui dirige une expédition dans la région de Cabez de Vaco.

1540 : expédition de Hernando de Soto.

1580 : fondation de la Floride occidentale par le roi d’Espagne, ceci est l’ancien nom de l’Alabama.

1702 : fondation de la première colonie européenne de l’état à Mobile par les français.

Ils intègrent l’état actuel à la province de la Louisiane et apportent les premiers esclaves africains fondant des plantations de coton et de tabac. L’Alabama sera français de 1702 à 1763.

1763 : la Louisiane à l’est du fleuve Mississippi est cédée à la Grande Bretagne. La population de l’état croit rapidement. Les esclaves sont très nombreux, dans certains comtés il y a presque autant d’esclaves que de colons. Les réfugiés français de St Domingue en Amérique arrivent vers 1817 et vont considérablement peupler l’Alabama.

1775/1783 : révolution américaine, la Grande-Bretagne cède la région aux EU et à l’Espagne.

1803 : Les EU achètent le territoire de la Louisiane à la France.

1805/1806 : premières cessions de terres amérindiennes dans le nord dont celles des Choctaws, des Chickasaws et des Cherokees : ouverture de la terre à la colonisation.

1813/1814 : guerre des Creeks en Alabama et en Géorgie. Les indiens sont vaincus par les forces américaines menées par Andrew Jackson à Talladega en 1813, à Emukfau en 1814, à Enotochopa en 1814, à la Curve Horseshoe de la rivière Tallapoosa.

la piste des larmes - Par User:Nikater —  Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2681249

1830 : loi sur la déportation des amérindiens.

1832/1839 : déportation des Séminoles, des Cherokees, des Chickasaws, des Choctaws par le chemin qui sera dénommé la piste des larmes.

1835 : ruée vers l’or en Alabama.

1836/1837 : 2e guerre du ruisseau ou guerre des Séminoles qui voit la défaite amérindienne. Le rapport de forces : Le étant totalement inégal.

1862 : le Homestead act ouvre les Grandes Plaines aux colons

1887 : la Dawes act adopté par le congrès conduit à la rupture et à la vente des réserves indiennes aux colons blancs.

1979 : loi sur la liberté religieuse des amérindiens d’Amérique du nord.

 

 

LES PEUPLES

CREEK - 50 à 60.000 personne s- langue muskogéenne

CHEROKEE - langue iroquoienne

CHOCTAW -160.000 personnes, langue muskogéenne

SHAWNEE -14.000 personnes, langue algonquienne

 

Les afro américains

Le 11 janvier 1861, l’Alabama fait sécession, il a fourni 120.000 soldats aux états confédérés d’Amérique. Après la défaite confédérée, l’esclavage est aboli, l’état fait face à une fuite massive des esclaves. Ayant mal accepté leur défaite, les blancs s’opposent à toute ascension sociale des noirs au moyen de troupes paramilitaires comme le KKK. Les lois Jim Crow, la politique de ségrégation empêchent l’émancipation des afro américains.

La constitution de 1901 basée sur l’agriculture prive les afro américains de leurs droits civiques et restreint leur droit de vote.

D’importants dommages à la communauté afro américaine seront faits dans cet état, déjà avec le perte du droit de vote, les discriminations raciales, la perte des récoltes de coton réduit des dizaines de milliers d’afro américains à chercher des moyens de subsistance dans le nord des EU.

Au XXe siècle c’est la grande migration des afrodescendants à la recherche de travail dans l’industrie, un avenir plus clément dans les villes industrielles du nord.

Le taux de croissance de l’Alabama tombe de moitié entre 1910 et 1920. Dans les années 1950/1960 la population blanche va s’opposer violemment à l’émancipation des noirs.

Le mouvement des droits civiques avec Martin Luther King et Rosa Parks débute dans l’Alabama avec le boycott des bus de Montgomery.

La ségrégation raciale sera abolie en 1964.

Depuis les années 70 on a constaté une forte immigration en provenance d’Amérique latine.

Les afro américains grâce au mouvement des droits civiques vont récupérer leur droit de vote et d’autres droits à travers le Civil rigths act de 1964 et le Voting rights act de 1965.

 

source : wikipedia

Repost 0
Commenter cet article