Le koitsenko, société guerrière des Kiowa

Publié le 27 Janvier 2017

 

image Black Leggings warriors

 

Le koitsenko (ko-eet-senko) était un groupe des 10 plus grands guerriers de la tribu Kkiowa dans son ensemble, de toutes les bandes.

L’un d’entre eux, peut-être le plus connu était Satank (Set-ankeah ou Sitting Bear) qui mena de nombreux raids contre des Cheyennes, des Sacs et Fox. Au fur et à mesure que l’invasion des blancs avance, il attaquait avec ses hommes des trains, s’emparait de colonies, d’avant-postes de l’armée.

Les koitsenko étaient élus parmi les diverses sociétés militaires des Kiowa, les « dog soldiers ». Ils étaient les plus habiles et élite de tous les guerriers de toutes les sociétés Kiowa.

On comptait 6 sociétés de guerriers pendant les années du nomadisme dans les plaines, 5 de guerriers adultes et la 6e pour les garçons. Le nom de dog soldiers était donné en raison de visions et de rêves de chiens.

Les jeunes garçons étaient inscrits dans la société de guerriers de lapin, la 6e société de guerriers reconnue. Ils pouvaient rejoindre l’une des 5 sociétés au fur et à mesure qu’ils grandissaient.

Quand un jeune homme s’était distingué pour être considéré comme adulte et guerrier il pouvait être pris dans l’une des 5 sociétés de guerriers.

Le rôle des guerriers était de protéger la tribu, d’être prêts à donner leur vie pour défendre leur peuple.

Chacun des guerriers prenait la direction ou le commandement du maintien de l’ordre à tour de rôle pendant un déplacement, une chasse, une action guerrière.

Des écharpes étaient portées par les 10 membres de koitsenko, pour le chef, une antilope noire, rouge et tachetée.

Trois des sociétés de guerriers existent encore de nos jours parmi les Kiowa.

Leurs traditions, danses et histoires ont été suffisamment rappelées pour maintenir vivante la tradition guerrière de ce peuple unique.

 

La Kiowa Gourd dance clan,

La O-Ho-Mah-warrior society et

La Kiowa black leggings warrior society.

Tous les ans à Carnegie se réunit la tribu Kiowa pour faire la cérémonie des Kiowa Black leggings warriors. Si la guerre n’est plus au programme les valeurs qui étaient celles des guerriers d’autrefois sont démontrées : bravoure, courage, respect, honnêteté.

La Kiowa Gourd dance clan n’était pas une société Kiowa, les Kiowa n’ont pas de clans, c’était un terrain de danse.

La société Tiah-Pah existe toujours et elle est toujours reconnue par la plupart des tribus en Oklahoma comme l’autorité de la danse de la Gourde, ils continuent de la danser chaque année lors d’un rassemblement de 3 jours à Carnegie en Oklahoma.

Dohasan- Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3573385

 

Membres les plus célèbres du Koitsenko

 

Dohäsan

Chef de guerre de la bande Kata ou Arikara des indiens Kiowa. Chef principal de la tribu Kiowa entière, un poste qu’il occupera pendant 33 ans.

By Unknown or not provided - U.S. National Archives and Records Administration, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19070736

 

Guipahgo (Gu-pah-gho) Loup Solitaire, Lone Wolf the helder.

Dernier chef principal de la tribu Kiowa, signataire du traité de Little Arkansas en 1865.

Par William S. Soule, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1218058

 

Satank (Set-angya) Sitting Bear

Guerrier Kiowa prestigieux et homme médecine.

Par William S. Soule — U.S. National Archives and Records Administration, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17068906

 

Satanta – White Bear

L’un des chefs de guerre Kiowa les plus connus lors des dernières guerres, il combat pendant la 1ère guerre d’Adobe Walls.

 

source : wikipedia, oklahoccitania

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Kiowa, #Savoirs des peuples 1ers, #Peuples originaires

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article