Le cimetière des diatomées *

Publié le 28 Janvier 2017

Par Ernst Haeckel — Kunstformen der Natur (1904), plate 84: Diatomeae (see here, here, here and here), Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=569691

Mille nids d’abeilles
Ont hébergé
Belles et rebelles
Mille diatomées
Au sang léger
Si léger que l’air
En avait fait des poupées de paille
Et dans son souffle profond
Les avaient éparpillées.

L’éponge à diatomées
A matérialisé leurs peines
Elle a bu jusqu’au dernier gramme
De leurs soupçons de vie
Sur le lit pur et blanc de la couche de pierre
Se sont endormies mille diatomées
Absorbées
Trop absorbées
Par le feu sacré de la germination
D’une terre qui écrit ses pages
Dans la sève même de ses enfants.

Carole Radureau (23/01/2017)

Perle de diatomite

Roche de couleur claire formée presque complètement de diatomées et qui est rattachée au point de vue minéralogique aux opales.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost 0
Commenter cet article

almanito 28/01/2017 10:40

Vif et léger comme un printemps, ce petit poème, c'est ravissant!

caroleone 28/01/2017 16:41

Merci à toi.