La rose au cœur d’enfant

Publié le 20 Janvier 2017

Quand reverdira le printemps
Refleurira la rose au cœur d’enfant
Pétale frais
Cœur léger
Parfum d’été

Elle avait passé l’hiver
Sous une robe glacée
Et dans un frisson d’amour
Son cœur était devenu velours

Elle croyait mourir
Pensant que le froid
Chasserait d’un soupir
Son été d’effroi

Un cri profond avait troublé sa veine
Dans un puits sans fond elle avait jeté son cœur
Et sans un cri elle avait tranché sa veine
La clouant d’un aiguillon désespéré

Elle avait supporté l’automne
Eté indien était son nom
Sa robe était si menue
Qu’elle ressemblait à un tutu
Et dans sa soif de conquête
Elle avait perdu sa tête couronnée

Elle avait failli périr pour de bon
Dans un printemps de furie
Où l’eau n’en pouvait plus de pleurer les larmes du ciel
Délavée sa robe était devenue éponge
Et dans le cimetière des cœurs perdus
Nombreuses ses sœurs reposaient

Dis refleuriras-tu dans un rayon second
Oubliant les chagrins
Fermant une paupière d’ivoire sur les peines
Dis offriras-tu encore ton nard second
Illuminant les destinées qui se croyaient figées
Embaumant d’espoir les regards qui en disent long ?

Quand reverdira le printemps
Resplendira la rose au cœur d’enfant
Cœur allégé
Cœur reposé
Cœur essoré par le gel qui purifie
Cœur nouveau en robe de cœur ancien
Celui qui sait
Celui qui vit
Celui qui renaît
Celui qui porte au loin sa vue régénérée.

Carole Radureau (20/01/2017)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 0
Commenter cet article

almanito 20/01/2017 09:36

Chapeau! Tu es très en forme, dis donc! J'aime beaucoup ce poème avec de belles métaphores bien trouvées et tes lignes coulent comme un ruisseau printanier entre une haie de roses.

caroleone 20/01/2017 10:04

Quand j'écris sur la rose ma muse, ça coule toujours très fluide. Enfin je ne vais pas me précipiter à parler de fluidité, j'espère que le printemps qui vient ne va pas faire couler ma promesse de roses comme l'année dernière !!
Je suis contente de t'avoir servi tes délicieuses et nécessaires métaphores et j'aimerais que tu me dises où elles sont ?
J'en fais pas exprès de ce truc-là, ça me dépasse complètement quand tu me dis ça.....tu vas me trouver neuneu.