L’ours qui disait non

Publié le 13 Janvier 2017

Non disait l’ours
Je ne suis pas animal de légende
Un que l’on dit homme transformé
Mi-héros d’un conte ou princesse et or sont racontés
Et protagoniste second
J’habille de mon aura le fil du récit
Non disait l’ours
Entre l’étoile du Nord et le grand Pôle
Je suis né
Fils de la comète et de la Gran Osa
J’ai vu le jour sous une pluie d’étoiles
Et sous un ciel d’aurore
Je survis à la dérive de ma mère banquise.

Non disait l’ours
Légende je ne peux être
Car être je suis encore
Sans aucun doute
Dans quelques années
Les histoires pourront fuser
Pour raconter la fin du géant blanc
Triste fin réchauffée
Par un climat dont on parle
Sans pour autant se soucier.

Non disait l’ours
Je ne veux pas être celui qui fut un des derniers géants
Habillé de sa fourrure de blanc coton
Nageant dans les eaux troubles
Profondément troublées
Survivant des catastrophes humaines
Ou éteint par la force des choses.

Non disait l’ours
La vie a soufflé sur la bougie des espèces
Un souffle vénéneux et fécond
Quelques unes trop nombreuses ont été tirées au sort
Et nulle légende n’a encore été écrite
Décrivant la maudite attitude des pollueurs de la terre-mère
Une couronne d’or sur leurs têtes
Un sceau d’or sur leur cœur
Un écu d’or pour la conquête
Un monceau d’or pour oreiller
Pour les remercier d’avoir sali la vie
D’avoir saccagé le blanc manteau
Le blanc-sein de l’ours ce ténébreux compagnon des neiges.

Né d’une pluie d’étoiles et frère de la Grande Opale
Je souhaite diriger mes pas autrement que vers ma mère la Gran Osa
Fils du sang de la nuit et de l’argent du temps
Je veux continuer ma route sur le chemin de la banquise
Avec mes petits duveteux et joyeux
Continuer de vivre
Je veux.

M’en voudrez- vous beaucoup
Si je récris la légende norvégienne?
Son but et son sens profond me heurtent
Moi, l’ours qui dit non
Non, je continuerais de dire non
Et vous invite à dire non aussi.

Carole Radureau (13/01/2017)

L'ours-roi Valemon - Par Theodor Kittelsen — kittelsen.ru, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2123058

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Espèces menacées

Repost 0
Commenter cet article

almanito 13/01/2017 09:51

On ne peut que le suivre et dire non nous aussi, mais je crains fort que cela soit inutile. Qui entendra l'ours à part des gens comme nous qui n'ont aucun pouvoir?

caroleone 13/01/2017 18:57

On a peut-être le pouvoir de la conviction et avec ça on peut en bouger des montagnes.....
Allez on va y croire pour monsieur nounours.