Etats-Unis : Les Alabamas

Publié le 7 Janvier 2017

Autres noms : alibama – alibamons- alibamu

Peuple autochtone des EU originaires de ce qui est devenu l’état de l’Alabama auquel ils ont donné leur nom.

Ils sont déplacés de leur territoire au 19e siècle et se retrouvent avec le peuple Coushatta (Koasati) dans une réserve au texas et d’autres vivent dans une réserve en Oklahoma (ex territoire indien).

 

 

Réserve texas

Alabama-Coushatta tribe of Texas – 1137 membres

 

La réserve est située dans le comté de Polk au Texas. Chaque année la tribu organise un pow wow. C’est l’une des 6 tribus fédérales reconnues dont les membres descendent de la confédération Creek du sud-est.

En 1854, l’état texan a acheté des terres pour en faire la réserve des Alabamas. 500 membres s’y installent au cour de l’hiver 1854/1855. Des terres sont prévues aussi pour les Coushatta mais cela ne se faisant pas, ces derniers vont partir vivre avec les Alabamas sur leur réserve.

Les deux peuples ont une histoire commune, ils ont lutté ensemble après la guerre civile et ont eu du mal à trouver des emplois car ils ne parlaient pas l’anglais.

By user:ish ishwar - No machine-readable source provided. Own work assumed (based on copyright claims)., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1210393

By user:ish ishwar - No machine-readable source provided. Own work assumed (based on copyright claims)., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1210393

Réserve Oklahoma

Alabama- Quassarte tribal town – 380 membres

Reconnaissance de la tribu au niveau fédéral.

Leur réserve est située à Wetemka en Oklahoma, ils y vivent avec les Quassarte qui sont les Coushatta (qui s’appellent aussi Koasati dans l’histoire, a l’origine ses deux peuples différents se sont trouvés réunis et ont fait des mariages des alliances et ont lutté ensemble.La ville tribale a conservé son identité, des danses traditionnelles et les croyances sont préservées.

Population : 1517 personnes

Langue : alabama de la famille des langues muskogéennes ; liée à la langue koasati.

100 locuteurs au texas, langue en danger.

Autrefois ils étaient membres de la confédération Creek Mukogee qui gérait le commerce et l’organisation militaire des villes autonomes de leurs terres d’origine dans la partie supérieure de la rivière Alabama.

 

Etats-Unis : Les Alabamas

Histoire

 

  • 1540 : premiers contacts avec l’explorateur Hernando de Soto.
  • 18e siècle : les français arrivent sur la côte du golfe et construisent un fort qui deviendra la ville de Mobile en Alabama. Les Alabamas et les Koasatis avaient moins de contacts avec les colons que les autres tribus Creek. Sous la pression de certains peuples amérindiens et des colons ils se déplacent vers les territoires de la Louisiane puis du Texas.

Les villages Alabamas et Koasatis étaient divisés en villes « rouges » et en villes « blanches.

Les villes blanches étaient chargées de garder la paix, de fournir un asile et les villes rouges étaient chargées des campagnes militaires.

Ils se considéraient néanmoins comme des peuples pacifistes.

Les deux tribus développèrent des liens forts d’amitié alors qu’ils erraient pour trouver une nouvelle terre ensemble.

Le congrès du Texas leur accorde au début du 19e siècle à chaque tribu 2 bandes de terre le long de la rivière Ttrinity mais les colons européens/américains leur volent.

Leur mythe d’origine se basent sur l’interdépendance des tribus. Deux tribus ont poussé de chaque côté d’un cyprès ou alors les tribus sont sorties du sol entre les rivières, Cohawba et Alabama. Le symbole de la tribu Alabama-Coushatta provient de la civilisation du Mississippi : 2 pics entrelacés, symbole de la connexion entre les 2 tribus Alabama et Coushatta du Texas.

source : wikipedia

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Alabamas, #Peuples originaires, #Texas

Repost 0
Commenter cet article